L’estime de soi physique : acceptez votre corps !

2 novembre 2016 dans Emotions 0 Partagés

La plupart des gens n’aiment pas se regarder dans le miroir, ni se prendre en photo ; et lorsqu’ils le font, ils s’empressent de retoucher leurs photos sur l’ordinateur.

La mode, les pressions sociales, la tendance à se comparer aux autres…tout autant d’ennemis intimes qui nous font beaucoup de mal, et qui petit à petit font disparaître le peu d’amour que l’on avait pour notre corps.

Le corps, compris au sens du lieu qui nous donne une entité physique et qui nous permet d’agir sur le monde extérieur, est une partie plus qu’importante de nous-même.

Le corps, les émotions et les pensées forment un « tout », ce qui nous différencie des autres. Les canons de beauté actuels et la perception erronée de ce qu’est la santé nous mènent à détester notre enveloppe corporelle.

Comprendre le corps

Pour pouvoir offrir à notre corps tout le respect qu’il mérite, on peut déjà, dans un premier temps, essayer de le comprendre.

Votre corps n’est pas là pour vous faire du mal ; au contraire, généralement, son comportement est parfait, et c’est dans sa complexité que vous pouvez trouver un grand allié, surtout si vous savez interpréter les signaux qu’il vous envoie.

Même quand on ne prend pas suffisamment soin de lui, le corps est cette barrière ou ce bouclier qui nous protège des attaques extérieures.

Souvent, c’est nous-même qui nuisons à cet ami si spécial en adoptant des comportements peu sains, en faisant des régimes excessifs ou en ne pratiquant pas assez intensément le sport.

joven-mirandose-ante-un-espejo

Ce corps qui vous ennuie tant et dont vous ne voulez pas voir le reflet dans le miroir, que vous cachez en éteignant la lumière dans l’intimité avec votre compagnon/compagne ou que vous évitez de montrer en portant certains vêtements, est celui qui vous accompagnera pour le reste de votre vie.

Vous avez le pouvoir de le changer ou de l’améliorer, mais parfois, cela est incompatible avec ce que vous voulez.

Le corps et la mode

Les médias, la publicité et la société ont tellement de pouvoir qu’ils peuvent mener une fille à arrêter de manger afin de ressembler à un mannequin, ou un garçon à aller à la salle de sport pour soulever des poids et être aussi attirant que les acteurs d’Hollywood.

Cependant, le sens du mot « beauté » (physiquement parlant) est assez relatif et change avec le temps.

Par exemple dans la Renaissance, les belles femmes étaient celles qui aujourd’hui ont besoin de tailles spéciales.

Dans la culture arabe, les femmes minces ne sont pas les plus recherchées par les hommes pour se marier. Nous pourrions encore vous donner des dizaines d’exemples de ce type.

Au-delà de ce que la mode impose, ce qui est certain, c’est que le corps est la meilleure machine technologique sur laquelle nous pouvons compter.

Bien sûr, vous pouvez en changer certaines parties, car tout est améliorable. Mais nous ne devons pas pour autant mépriser ce que nous avons déjà.

Aimez-vous votre corps ?

La plupart des gens n’aiment pas leur corps. Les personnes minces aimeraient être plus corpulentes quand les personnes un peu plus fortes voudraient mincir.

Les personnes de grande taille sont fatiguées de voir le monde en contre-bas, et les personnes de petite taille d’avoir la sensation que personne ne les prend au sérieux.

mujer-espejo-enfado

Si vous avez répondu « non » à la question « aimez-vous votre corps ? », sachez que cette réponse est celle donnée par la plupart des gens.

Nous vous invitons maintenant à vous en poser d’autres : pourquoi ne vous plaît-il pas ? Qu’est-ce qui vous mène à ne pas en être satisfait ?

De quelle façon pourriez-vous l’améliorer ? Y a-t-il tout de même des zones qui vous plaisent ?

Avant d’avoir recours à la chirurgie esthétique et de changer certaines parties de votre corps, vous devez vous demander si cette modification est vraiment nécessaire.

Identifiez la raison pour laquelle vous voulez opérer ce changement ; est-ce parce que cette partie de votre corps en elle-même ne vous plaît pas, ou bien est-ce parce que vous vous comparez avec les autres ?

Quoi qu’il en soit, si vous faîtes de cette envie de changement une affaire sérieuse, le mieux que vous puissiez faire, c’est consulter un professionnel et le laisser vous conseiller.

Commencez à accepter votre corps

Accepter, cela ne veut pas dire rester les bras croisés pour que finalement rien ne change-

Accepter, cela veut dire commencer la journée en vous aimant et en tenant compte de la beauté que vous cachez ainsi que de celle que vous montrez.

Un exercice qui pourrait vous aider consiste à se mettre face au miroir, si possible nu, et à analyser chaque centimètre de son corps, en prêtant une grande attention à ce que l’on voit et aux sensations que cela évoque.

Probablement ressentirez-vous dans un premier temps un certain rejet, mais après quelques minutes, vous vous habituerez.

Posez votre regard sur vos cheveux, sur votre visage, sur votre torse, et sur vos pieds. Arrêtez-vous ensuite sur ce qui vous plait le plus : votre nez, vos épaules ou vos yeux.

mujer-ante-un-espejo-rodeada-de-globos

Puis, identifiez les zones de votre corps qui ne vous plaisent pas.

Or, cette fois, au lieu de critiquer, nous vous proposons une autre attitude : accepter. Cela est certainement pour vous plus facile à dire qu’à faire.

Avez-vous des yeux qui vous permettent de vous voir ? Un esprit qui vous permette d’évaluer ? Un nez qui vous permette de respirer ? Des pieds qui vous obéissent ? Une peau qui ressent des choses au travers des cicatrices qu’elle porte ? Un coeur qui bat ?

Trouvez la bonne perspective pour votre corps, pas le jugement que la publicité nous pousse à faire.

Une autre façon de tendre la main à votre corps consiste à prendre soin de ce qu’on lui fait.

Par exemple, restez avec lui sous la douche sans vous évader mentalement en pensant à ce que vous allez faire ensuite, faîtes du sport et sentez comme votre coeur s’accélère, ou marchez et prenez conscience de cette sensation de liberté qui vous met en mouvement.

Finalement, n’oubliez pas : nombreuses sont les personnes qui rêveraient d’avoir un corps comme le vôtre, car oui, il y en a.

Acceptez vos formes, vos irrégularités, vos reliefs et vos tailles. Vous n’êtes pas que « l’emballage » qui vous enveloppe, vous êtes aussi vos pensées, vos idées ou vos émotions.


« Pour moi, la sculpture, c’est le corps. Mon corps est une sculpture. »

-Louise Bourgeois-


A découvrir aussi