Les 5 types de créativité selon DeGraff

Les différents types de créativité sont définis par les processus qu'ils combinent. Certains émergent grâce à la réflexion, tandis que d'autres s'activent presque au hasard. Nous pouvons tous être créatifs si nous explorons et exerçons cette capacité.
Les 5 types de créativité selon DeGraff
Sergio De Dios González

Relu et approuvé par le psychologue Sergio De Dios González.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 01 janvier, 2023

Jeffrey Thomas DeGraff est un docteur en pédagogie qui s’est fait connaître dans le monde entier pour ses travaux sur les valeurs conflictuelles et l’apprentissage complexe. L’une de ses approches les plus connues est celle de l’existence de cinq types de créativité ; pour faire cette classification, il a tenu compte de la façon dont elle se génère et des processus impliqués.

Les cinq types de créativité, selon DeGraff, correspondent également à cinq niveaux de création, allant du plus simple au plus complexe. Il part ainsi de l’idée que tous les êtres humains possèdent la graine créatrice, à tous les niveaux, mais que celle-ci ne germe que si nous travaillons pour la développer.

De manière générale, la créativité se définit comme la capacité à adopter de nouveaux points de vue face à de vieux problèmes et, à partir de là, à produire des solutions innovantes et applicables. Cependant, cette capacité se manifeste dans différents domaines, selon DeGraff. Voyons donc quels sont les cinq types de créativité qui existent selon lui.

« Vous n’êtes peut-être pas un Shakespeare, un Rembrandt ou un Léonard De Vinci, mais vous pouvez toujours travailler pour augmenter votre propre capacité créative. Toutes ces approches sont à portée de main – il vous suffit de continuer à essayer de nouvelles choses. N’oubliez pas qu’une vie créative signifie que vous la construisez au fur et à mesure que vous avancez. »

-Jeff DeGraff-

La femme pense aux idées créatives
Les 5 types de créativité selon DeGraff sont la mimétique, l’analogique, la bisociative, la narrative et l’intuitive.

1. Créativité mimétique

Le premier niveau des cinq types de créativité est celui de la mimétique. Le mot « mimesis » est né dans la Grèce antique et signifie « imiter ». Dans ce cas, c’est le processus qui se produit lorsqu’une personne prend une forme ou un processus déjà créé et l’applique ensuite dans un nouveau contexte.

Un exemple est celui de l’artiste plasticien qui prend un billet et y incorpore de nouveaux éléments pour lui donner un nouveau sens et en faire une œuvre d’art. Ou celui d’un directeur d’hôpital qui se rend dans un hôtel célèbre pour observer la façon dont il traite ses clients et la recrée ensuite, dans une certaine mesure, à l’hôpital.

2. Créativité analogique

La créativité analogique est ce qui se produit lorsqu’une relation s’établit entre deux réalités qui, en apparence, sont différentes. Une comparaison s’effectue et, lors de l’établissement de ce contraste, on constate qu’il existe des éléments communs, soit dans la forme, soit dans le fonctionnement, soit dans certains aspects des deux éléments comparés.

Un exemple de ceci est l’artisan qui utilise des bouteilles en plastique jetées pour fabriquer un rideau ou même un mur. Un autre exemple notable est celui de James Dyson, qui a changé le mécanisme des aspirateurs en partant de la façon dont un cyclone se développe.

3. Créativité bisociative

Un autre type de créativité est la créativité bisociative. Dans ce cas, il s’agit de connecter une idée familière à une autre très étrangère pour générer un résultat hybride innovant. Il s’agit de l’intégration de deux éléments ou de deux techniques pour produire un nouvel élément ou résultat, ce qui est utile.

Ce type de créativité est généralement stimulé par ce que l’on appelle le brainstorming. Sa dynamique correspond à ce qu’on appelle les « 3 F » :

  • Fluidité. Il est plus productif d’avoir beaucoup d’idées floues que quelques idées bien définies. La diversité permet d’élargir l’éventail des possibles.
  • Flexibilité. Une priorité alternative doit être donnée aux différentes idées car souvent, la « plus correcte » n’est pas celle qui semble la mieux structurée.
  • Flux. Aucun des types de créativité n’émerge sous pression. Le plaisir et la détente aident à faire émerger de bonnes idées.

Un exemple de créativité bisociative est un photographe qui retouche ses images avec des aquarelles ou un cuisinier qui mélange des plats péruviens et mexicains pour obtenir un plat fusion.

4. Créativité narrative

La créativité narrative est directement associée à l’art de raconter des histoires. Elle repose sur l’utilisation d’un code et d’une logique linguistiques, auxquels on donne des usages ou des combinaisons inhabituels ou surprenants pour produire des récits cohérents et captivants.

Les récits peuvent se construire à travers des mots, des images, des saveurs, des sons ou des éléments séquentiels.

femme écrivant
La créativité narrative est caractéristique des écrivains et des publicistes, principalement.

5. Créativité intuitive

La création intuitive est la forme la plus pure de tous les types de créativité. Dans ce cas, il n’y a pas de processus conscients mais plutôt une connexion avec son propre monde intérieur, guidée par l’émotion et la sensibilité.

Un exemple évident est celui de la mère qui amuse son enfant en faisant des gestes au hasard. Sa création et sa « mise en scène » ne suivent aucune logique ou procédure établie.

Comme indiqué au début, les cinq types de créativité sont présents chez tous les êtres humains. Cependant, pour qu’elles coulent, il faut réaliser des activités, des exercices ou des pratiques qui les mettent en lumière.

Cela pourrait vous intéresser ...
Peut-on enseigner la créativité ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Peut-on enseigner la créativité ?

La créativité est inhérente à l'être humain. Elle surgit parfois de manière naturelle et spontanée. Peut-on enseigner la créativité ?



  • Chavarría, M. Á. (2015). La eficacia de la creatividad: Creactívate. ESIC Editorial.
  • García-Ramírez, J.M. Predictibilidad y creatividad narrativa. ULU, 1: 1-6 (2015). [http://hdl.handle.net/10481/39368]
  • Halliwell, S. (2009). The aesthetics of mimesis. In The Aesthetics of Mimesis. Princeton University Press.
  • Rey, E. F. (1998). Desarrollo de la creatividad analógica en la educación de los niños deficientes visuales y ciegos, un estudio de casos: un estudio de casos (Doctoral dissertation, Universidade de Santiago de Compostela).

Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.