Les clés pour profiter de son temps libre sans penser au travail

· 9 janvier 2019
Vous ne parvenez pas à déconnecter du travail ? Découvrez ici comment y arriver !

Les personnes ayant beaucoup de responsabilités au travail ou beaucoup de stress peuvent rencontrer des difficultés à profiter de leur temps libre. La plupart du temps, il est difficile de se déconnecter de ce que nous faisons pendant la semaine. La dernière réunion de travail agitée ou la rencontre avec un client difficile peuvent nous amener à ruminer. Et ce même durant nos moments de détente.

Par conséquent, de plus en plus de gens doivent apprendre à se déconnecter du travail. Ces dernières années, la psychologie a étudié les meilleurs moyens d’y parvenir. Grâce aux différentes recherches sur le sujet, nous disposons aujourd’hui d’une multitude de stratégies pour profiter de notre temps libre. Tout en empêchant notre esprit de demeurer figé sur nos problèmes professionnels lorsque nous sommes en repos.

Comment profiter de votre temps libre

De nos jours, il existe de nombreuses techniques qui peuvent vous aider à profiter de votre temps libre sans que le travail ne devienne un obstacle. Voici celles qui ont été validées par des études scientifiques sérieuses :

  • Utilisez la pleine conscience.
  • Réservez un moment chaque jour pour vous autoriser à stresser. Oui, à stresser !
  • Fixez-vous des objectifs qui n’ont rien à voir avec le travail.

Regardons chacune de ces techniques plus en profondeur.

temps libre et stress au travail

1- Utilisez la pleine conscience

De plus en plus de gens s’intéressent à des sujets tels que la méditation ou le contrôle conscient de l’attention. Ainsi, la pleine conscience regroupe précisément ces objectifs, fournissant des lignes de travail intéressantes et complémentaires pour les atteindre.

Mais en quoi consiste exactement cette discipline ? Dans sa forme la plus élémentaire, nous parlons d’une « boîte à outils » qui nous aide à faire une pause. Et à concentrer tous nos sens sur ce qui se passe maintenant. Dans notre environnement immédiat. De cette façon, nous sommes beaucoup plus résistants aux pensées intrusives, récurrentes et négatives qui peuvent éroder notre performance.

De plus, la pleine conscience se veut être le moyen qui nous éloigne de l’angoisse. Mais aussi de la souffrance et surtout des soucis engendrés par l’anticipation des malheurs. Elle nous ramène dans le présent. Ce qui nous permet, lorsque nous regardons à nouveau vers l’avenir, de ne pas être aussi biaisés par une mémoire ou une collection de souvenirs ponctuels. Enfin, nous pouvons dire que ses outils sont excellents pour nous permettre de reprendre le contrôle de la situation, car c’est dans le présent que nous pouvons agir et générer le changement que nous désirons.

2- Réservez un moment chaque jour pour vous autoriser à stresser

La conséquence psychique immédiate d’un lien continu avec le travail est que l’inquiétude occupe pratiquement tout notre temps. Les pensées relatives à nos obligations peuvent devenir obsessionnelles. Ainsi, profiter du temps libre devient une tâche presque impossible. Notre esprit n’arrête jamais d’anticiper les menaces possibles auxquelles nous aurions à faire face.

Pour éviter ce problème, certains spécialistes qui pratiquent la thérapie ACT recommandent de réserver un espace par jour pour s’inquiéter. La façon de procéder est la suivante : pendant une demi-heure par jour, nous passerons en revue sans cesse tous les éléments qui nous préoccupent au sujet de notre travail et tenterons d’y apporter des solutions.

Cette pratique a un double effet positif. D’une part, lorsque nous essayons de profiter de notre temps libre et qu’une pensée troublante apparaît, nous pouvons dire quelque chose comme : « J’y penserai plus tard« . D’un autre côté, lorsque nous consacrons une demi-heure à nos problèmes, nous pouvons nous rendre compte qu’ils ne sont pas suffisamment importants pour que nous leur accordions autant d’espace. Après quelques jours à mettre en œuvre cette bonne habitude, ces pensées cesseront généralement de vous inquiéter si intensément.

3- Fixez-vous des objectifs qui n’ont rien à voir avec le travail

Les êtres humains ont besoin d’objectifs. Ainsi, si vous ne vous en fixez pas à l’extérieur du bureau, votre attention et vos ressources mentales resteront fixées à votre lieu de travail. Ainsi, l’une des façons les plus efficaces de se débarrasser du stress lié à l’emploi est de trouver quelque chose qui vous passionne et qui n’a rien à voir avec votre profession.

Pour autant, nous nous sentons tous très fatigués après le travail. Et nous voulons souvent simplement nous allonger et nous reposer. Bien sûr, il n’y a rien de mal à profiter de votre temps libre comme vous le souhaitez. Cependant, le fait de vous fixer des objectifs et d’essayer de les atteindre peut contribuer à rendre votre vie plus stimulante.

temps libre et objectifs personnels

Pourquoi ne reprendriez-vous pas cette activité que vous avez abandonnée ? Ou peut-être est-ce le meilleur moment pour commencer à écrire cette histoire à laquelle vous pensez depuis des années. Bien qu’au début vous trouviez difficile d’être « productif » pendant votre temps libre, peu de temps après, vous verrez votre humeur s’améliorer. De plus, votre obsession du travail diminuera considérablement si vous ne mettez pas toutes vos illusions et vos inquiétudes dans le même panier.

Le problème que nous avons abordé dans cet article, étant donné que le travail est devenu un bien précieux, est très courant. Nous passons de nombreuses heures à travailler. Mais nous passons encore plus de temps à focaliser notre esprit sur notre travail. Dans cet article, nous vous avons proposé quelques idées pour que vous puissiez profiter davantage de votre temps libre, loin des défis qu’en ce moment vous ne pouvez ni n’avez à résoudre. Maintenant, c’est à votre tour de les mettre en œuvre !