Les 5 péchés émotionnels qui causent le plus de souffrance

Les péchés émotionnels dont nous allons parler peuvent facilement vous submerger et prendre le contrôle de votre vie. Découvrez-les et apprenez à les gérer.
Les 5 péchés émotionnels qui causent le plus de souffrance

Dernière mise à jour : 26 février, 2022

Nous pouvons comprendre les émotions comme des états affectifs que nous vivons et qui ont généralement un lien cognitif, comportemental et physiologique bien défini. De plus, dans leur manifestation la plus saine, on peut dire qu’elles jouent un rôle adaptatif important, nous aidant à vivre dans l’environnement qui nous entoure.

Lorsque nous éprouvons une émotion, un ensemble de connaissances, d’attitudes et de croyances que nous avons par rapport au monde sont impliqués et nous les utilisons pour faire une évaluation d’une situation spécifique. Pour cette raison, on dit que les émotions ont une grande influence sur notre perception des situations auxquelles nous sommes confrontés.

Pendant longtemps, nous avons cru que les émotions n’étaient pas importantes mais, maintenant, nous savons qu’elles influencent considérablement tous les aspects de notre vie. Elles nous permettent même de deviner quelles seront les réactions futures d’une personne dans diverses situations.

Les 5 péchés émotionnels

1- La culpabilité

On la définit comme un sentiment de culpabilité découlant d’offenses imaginaires ou du fait que la personne se sente « inadéquate » dans un lieu ou un contexte. La culpabilité peut survenir lorsque nous mangeons trop, demandons de l’aide ou trahissons quelqu’un que nous aimons beaucoup. Le message de la culpabilité est : « j’ai fait quelque chose de très mal ». Vous devez être très prudent avec cette émotion car elle peut très facilement vous conduire à la dépression, à la honte et à l’anxiété.

2- La peur

Elle est généralement liée à un comportement d’évasion. La peur existe pour que les gens se sentent en sécurité. Par exemple, si vous voyez un animal qui pourrait être un réel danger pour vous, la réaction la plus normale est de courir pour vous sauver.

3- L’envie

C’est une émotion qui apparaît lorsqu’une personne ne réussit pas et ne possède pas ce qu’elle voudrait avoir et qu’elle désire ou a besoin de ce que les autres ont. C’est la conséquence d’une faible estime de soi, due à une comparaison constante avec les autres. L’envieux n’est pas capable de voir ses vertus et ses talents : il est donc rempli d’un grand vide intérieur qu’il ne parvient pas à combler. Cette émotion cause des dommages constants à la personnalité de la personne qui en souffre, comme la goutte d’eau qui tombe continuellement sur la pierre.

4- La colère

L’une des émotions les plus nocives que nous puissions ressentir. Avec la rage et la colère, nous voulons consciemment blesser une autre personne. La rage se base sur la peur de perdre le contrôle et la frustration. Néanmoins, elle peut également survenir lorsque nous voyons quelqu’un faire quelque chose que nous considérons comme injuste envers une autre personne.

5- L’exigence

C’est l’émotion qui exige un modèle de comportement rigide, qui nous oblige à nous conformer strictement aux plans, sans la moindre marge d’erreur ou flexibilité. Notre société actuelle est très compétitive et les exigences sont de plus en plus grandes, ce qui peut entraîner un déséquilibre et une usure émotionnelle et physique.

Au sujet des péchés émotionnels

Ces péchés émotionnels peuvent trop nous affecter si nous leur permettons de prendre le contrôle de nos vies et de nos actions. Il est possible de tomber inconsciemment dans l’une de ces émotions : si vous vous rendez compte que vous en êtes à ce stade, arrêtez-vous un instant et analysez la situation qui vous a conduit à ce problème.

This might interest you...
Accepter les émotions négatives peut-il vous rendre plus heureux?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Accepter les émotions négatives peut-il vous rendre plus heureux?

Les émotions négatives sont inévitables et font partie du quotidien. Voilà pourquoi nous devons apprendre à les accepter et à mieux les gérer.