Les 5 niveaux de créativité, selon Edward Taylor

Alfred Edward Taylor a proposé l'idée qu'il existe cinq niveaux de créativité. Certains se manifestent dans la vie quotidienne et d'autres dans des productions artistiques, scientifiques et technologiques. Une personne peut tous les avoir.
Les 5 niveaux de créativité, selon Edward Taylor

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 02 novembre, 2022

Les niveaux de créativité, suivant l’approche d’Edward Taylor, constituent différentes dimensions de l’activité créative, chacune appliquée à des objectifs différents. Ils se distinguent les uns des autres par les produits qui en découlent et par les capacités nécessaires pour les réaliser.

Certains auteurs préfèrent parler de facettes créatives et non de niveaux de créativité. Cependant, Taylor considérait la dénomination des niveaux adéquate, puisque chacune de ces catégories suppose un degré de profondeur différent.

L’acte créatif est considéré par beaucoup comme la manifestation essentielle et la plus élevée de l’essence humaine. Bien que divers animaux puissent également créer, seul l’homme est capable de modifier radicalement son environnement par ses innovations. Voyons quels sont les niveaux de créativité selon Edward Taylor.

« La curiosité de la vie sous tous ses aspects continue d’être le secret des personnes les plus créatives ».

-Léo Burnett-

Femme avec des lunettes pensant

1. Créativité expressive

Le premier des niveaux de créativité est l’expressif. Il correspond au monde de la spontanéité et de l’improvisation. Dans ce cas, l’imagination se manifeste dans l’expression du monde intérieur, des sentiments et des émotions. On l’associe à toutes les façons dont on peut manifester et communiquer un message ou une expérience.

La créativité expressive répond au besoin humain d’auto-identification et de communication avec l’environnement. On pourrait dire que c’est la forme de créativité la plus authentique et la plus directe. On la perçoit dans des expressions telles que les dessins d’enfants, l’écriture d’un vers à l’improviste, la danse dans des contextes autres que le spectacle, le chant spontané, etc.

2. Créativité productive

Le productif est un autre des niveaux de créativité. Dans ce cas, il n’y a plus de spontanéité ou d’improvisation, mais on applique des stratégies et des techniques apprises précédemment dans le but d’obtenir un produit ou un développement spécifique. Ceux-ci doivent avoir une fonction dans le monde réel.

Dans ce cas, l’aspect pratique prime. La création se fait dans le but de résoudre un problème, d’améliorer un objet ou une procédure ou de satisfaire un besoin. Le but est de générer quelque chose qui est utile aux autres. Les concepteurs, les architectes ou les développeurs de produits emploient ce niveau de créativité.

3. Créativité inventive

Un autre niveau de créativité est l’inventif. Il correspond à la génération d’inventions ou de découvertes qui s’appuient sur une nouvelle façon de voir la réalité, ou sur l’établissement de nouvelles relations entre des éléments existants. Dans ce cas, les prémisses logiques en vigueur sont dépassées et on produit quelque chose de totalement nouveau.

Les produits de ce type de créativité se basent sur la vision de quelque chose que les autres regardaient, mais dont ils n’étaient pas conscients. Ou de voir la même chose que tout le monde, mais trouver des relations qui n’avaient pas été détectées. Les inventions comme l’ampoule électrique et les découvertes scientifiques comme la pénicilline correspondent à ce niveau de créativité.

Ampoule

4. Créativité pour l’innovation

La créativité innovante présente des similitudes avec d’autres niveaux de créativité, mais des caractéristiques différentes. Dans ce cas, on utilise l’imagination pour trouver des méthodes ou des stratégies qui aident à atteindre l’acceptation sociale de nouvelles manières de percevoir ou d’utiliser des choses ou des concepts.

Ce niveau de créativité se base sur l’intuition et l’empathie. L’exemple le plus typique est celui de la mode. Ceux qui se consacrent à cette activité apportent des modifications, parfois très audacieuses, à la garde-robe classique. Ils ont une capacité particulière à détecter où vont les goûts des consommateurs, ou la capacité de les amener à accepter des changements par rapport à l’habituel. Les jeans déchirés en sont une manifestation évidente.

5. Créativité émergente

L’émergent est le plus élevé de tous les niveaux de créativité. Il correspond à des innovations extraordinaires ou très transcendantales. Cela a à voir avec la création de nouveaux paradigmes, ordres ou principes. Ses effets sont révolutionnaires pour la communauté en général.

La capacité de restructurer les bases de la réalité existante est nécessaire ; ceux qui affichent ce type de créativité utilisent souvent leur pensée latérale au maximum. Un exemple de ceci est la création d’une nouvelle école de pensée ou d’une invention qui change complètement la façon de faire les choses, comme cela s’est produit avec Internet.

Le fait que Taylor parle de niveaux de créativité ne signifie pas qu’une personne en particulier doive tous les parcourir pour atteindre le niveau le plus élevé. Toutes ces dimensions peuvent coexister chez un même être humain ; néanmoins, en général, une en particulier a tendance à se développer plus que les autres.

Cela pourrait vous intéresser ...
La créativité : cette plante que nous devons protéger et cajoler
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
La créativité : cette plante que nous devons protéger et cajoler

La créativité est cette faculté que nous avons d'inventer de nouvelles choses. Contrairement à ce que l'on croit, nous pouvons la développer.



  • Castañares, Wenceslao. (2008). El acto creativo: Continuidad, innovación y creación de hábitos. Utopìa y Praxis Latinoamericana13(40), 67-82. Recuperado en 31 de octubre de 2022, de http://ve.scielo.org/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1315-52162008000100004&lng=es&tlng=es.
  • Castillo, M. A. G. (1980). La creatividad y su evaluación. Revista española de Pedagogía, 31-62.
  • Ruiz, A. (2004). Conformación de identidades personales entre la autoidentificación y el heterorreconocimiento. Oficios Terrestres.