Les choses sont plus simples qu’elles n’y paraissent (pensée latérale)

6 novembre 2017 dans Curiosités 3 Partagés

Nous sommes tellement habitué-e-s à penser d’une manière déterminée que le simple fait de focaliser notre attention autrement sur ce qui nous arrive nous est difficile voire impossible. A de nombreuses occasions, notre manière de penser est davantage un obstacle qu’une voie nous permettant de nous faciliter les choses. Avec l’intention que cette situation ne se transforme pas en habitude, nous souhaitons vous présenter une nouvelle méthode de résolution des problèmes et des défis : la pensée latérale ou « lateral thinking ».

Le terme « pensée latérale » fut inventé par le psychologue Edward De Bono pour présenter une forme alternative de penser qui consiste à s’extirper de la réflexion logique et linéaire que nous avons normalement, afin de chercher des solutions créatives et originales à un quelconque problème ou situation.

Dans cet article, nous réfléchirons sur la pensée latérale, la logique des schémas mentaux et nous vous proposerons une série d’énigmes que vous devrez résoudre. Acceptez-vous le défi ?

« Tu vois des choses et tu dis », « Pourquoi ? », « Mais moi je rêve de choses qui ne se sont jamais passées et je dis », « Pourquoi pas ? »

-George Bernard Shaw-

La pensée linéaire comme routine

Nous sommes habitué-e-s au raisonnement logique, à penser de manière linéaire et à résoudre les problèmes de façons échelonnées, en effectuant des petits pas jusqu’à décoder la solution. Depuis notre enfance, on nous apprend que la vie se compose d’énigmes complexes que nous devons résoudre en utilisant tout notre potentiel dans un monde rempli de labyrinthes.

Bien sûr que la vie n’est pas simple et que les chemins de notre esprit sont, dans la plupart des cas, un casse-tête qu’il faut apprendre à déchiffrer ou parfois, arrêter d’essayer de déchiffrer. Nous sommes des êtres habitué-e-s à chercher une explication sur tout ce qui nous entoure.

pensée linéaire

De ce fait, lorsque nous faisons face à une situation pour laquelle nous n’avons suffisamment d’informations, nous complétons nous-mêmes les données qu’il nous manque en se basant sur la manière que nous avons de comprendre le monde, et en fonction de l’apprentissage que nous avons construit grâce à nos expériences.

Ce qui est certain est que cette manière linéaire de penser, parfois, peut nous apporter des problèmes car nous ne sommes pas capables de voir au-delà. Personne ne nous a dit qu’il existe davantage de chemins que cette ligne droite, que nous pouvons nous déplacer vers les bords du chemins et que si nous le faisons, nous stimulerons ainsi notre esprit.

Le réveil de la pensée latérale

Comme nous le voyons, la logique nous dit que d’un pas, on va vers le suivant en franchissant les étapes et en se rapprochant de la solution. En revanche, dans la pensée latérale, nous devons mettre de côté le processus logique de pensée afin de résoudre des énigmes plus simples qu’elles n’y paraissent.

Avec ce nouveau type de pensée, au lieu de penser de manière échelonnée, nous devons penser comme son nom l’indique, de manière latérale. Toutes les solutions ne sont pas si difficiles que nous l’imaginons. En fait, nous pensons trop à ce qui existe et trop peu à ce qui pourrait exister. Osons essayer !

Les règles du jeu

Ci-dessous, nous vous proposons un jeu afin d’encourager votre ingéniosité et votre créativité dans la résolution de problèmes et de mettre en pratique la pensée latérale. Vous devez simplement lire les instructions et vous mettre à l’œuvre :

  • Lisez attentivement les énigmes.
  • Choisissez celle qui vous plaît le plus.
  • NE cherchez PAS d’informations sur la solution de cette énigme.
  • Si vous connaissiez déjà la solution, tentez de résoudre une autre énigme, mais NE le dites PAS directement. Aidez les autres à parvenir à la solution.
  • Profitez, commentez et participer sur nos réseaux sociaux.

énigmes

L’homme dans l’ascenseur

« Un homme vit au dixième étage d’un immeuble. Chaque jour, il prend l’ascenseur jusqu’au rez-de-chaussée pour se rendre au travail ou faire les courses. Lorsqu’il rentre, il prend toujours l’ascenseur pour monter jusqu’au septième étage et ensuite, il prend les escaliers pour monter les trois étapes qui le séparent de son appartement au dixième. Pourquoi fait-il cela ? »

Mystère dans le champ

On retrouve un homme mort dans un champ, il n’y a personne dans le champ, et pas non plus de traces de pas. L’homme a un sac sur le dos. Comment est-il mort ?

Piste : L’homme savait qu’il allait mourir à mesure qu’il se rapprochait du lieu.

Le révolver dans le bar

« Un homme entre dans un bar et se dirige vers le comptoir pour demander un verre d’eau. Le barman sort alors un revolver et le pointe vers le jeune homme. Ce dernier s’exclame « merci ! » et il ressort du bar. Pourquoi ?

Egypte

« Antoine et Cléopâtre sont retrouvés morts sur le sol d’une villa égyptienne. Très près d’eux se trouvent des morceaux de verre cassés. L’unique témoin est le chien de garde. Il n’y a aucune marque sur aucun des corps et ils n’ont pas été empoisonnés. Comment sont-ils morts ? »

L’île des yeux bleus

« Sur une île, il y a 100 habitants. Ils ont tous soit les yeux bleus, soit les yeux marrons. Ils voient tous la couleur des yeux des autres mais pas leur propre couleur. Ils ne peuvent pas parler de ce sujet et il n’y a aucun miroir. En revanche : une loi établit que si quelqu’un découvre qu’il a les yeux bleus, il doit abandonner l’île à 8h du matin le jour suivant. Tous les résidents de l’île ont la même capacité de raisonnement et sont tous capables d’employer une logique impeccable.

Un jour, une personne arrive en visite sur l’île, et tandis qu’elle les regarde tous, elle dit, sans montrer quelqu’un en particulier : « Qu’il est bon de voir au moins une personne aux yeux bleus après tant de temps passé en haute mer ! ». Quelles conséquences va créer ce commentaire sur les habitants de l’île?»

île des yeux bleus

Le chemin du moine

« Un moine part à l’aube de son monastère jusqu’à la cime d’une montagne, où il arrive après une randonnée de plusieurs heures. Il y reste pour se reposer et dormir, et quitte la montagne le lendemain à la même heure pour retourner à son monastère.

Il est possible qu’il ne tarde pas autant pour aller et revenir,  peu importe que sa vitesse n’ait pas été constante ou encore quand et combien de fois il s’arrêtera pour se reposer : le moine passa par un certain point du chemin, exactement à la même heure mais avec un jour de différence. Pourquoi ? »

Solutions

L’homme de l’ascenseur

L’homme est un nain. N’étant pas capable d’atteindre le bouton du dixième étage de l’ascenseur, il choisit  d’appuyer sur le bouton du septième, et ensuite monter les escaliers. D’autre part, en descendant le problème ne se pose pas puisque le bouton du rez-de-chaussée est proche de lui.

Mystère dans le champ

Le sac à dos de l’homme contient un parachute non déployé. Cela explique le fait qu’il soit conscient que sa mort approchait à mesure qu’il se rapprochait du champ.

Le revolver dans le bar

Le client avait le hoquet. Le barman lui a donc fait peur pour que son hoquet passe.

Egypte

Antoine et Cléopâtre sont deux poissons colorés qui vivent dans un aquarium, qui a été renversée par le chien.

L’île des yeux bleus

Toutes les personnes ayant des yeux bleus abandonneront l’île.

S’il y avait seulement une personne aux yeux bleus, elle le saurait car les 99% restants les auraient marrons.

S’il y avait 2 personnes aux yeux bleus (A) et (B), le premier pourrait penser que le visiteur faisait référence au second et qu’il n’y avait sur l’île qu’une personne aux yeux bleus, le second aurait le même raisonnement. Lorsque l’un voit que l’autre ne quitte pas l’île le premier jour, il pourra en déduire que lui aussi a les yeux bleus, et donc les deux devront quitter l’île le deuxième jour.

La même chose se produirait s’ils étaient trois (A), (B) et (C), puisque le premier verrait que les deux autres ne quittent pas l’île et comprendrait donc que lui aussi a les yeux bleus. Les trois devront donc quitter l’île au troisième jour, en voyant en premier que les autres ne sont pas partis les autres jours.

L’opération se répétera ainsi jusqu’à ce que tous les habitants ayant les yeux bleus s’en aillent, peu importe leur nombre.

Le chemin du moine

Pour trouver la réponse de cette énigme, imaginez qu’il s’agisse de deux moines qui sortent à la même heure de zones opposées. S’ils suivent le même chemin, à un moment ils devront se croiser… Maintenant cela paraît évident, n’est-ce pas ?

Tout est beaucoup plus facile que ce que nous pensons, la question est de ne pas nous laisser capturer par les pièges de nos pensées et de commencer à créer des perspectives nouvelles… Pour cela, la pensée latérale peut nous aider. Osez penser différemment !

A découvrir aussi