Les 5 avantages d’une retraite de méditation

· 2 septembre 2018

Combien de temps vous consacrez-vous (exclusivement à vous-même)? C’est une question que nous devrions tous nous poser. Beaucoup parmi nous répondraient sûrement qu’ils ne se concentrent que rarement sur eux-mêmes. Nous passons notre temps et notre vie à traiter des choses que, très souvent, nous n’avons pas souhaitées. Il est donc parfois important, de temps en temps, de faire une retraite de méditation.

On définit comme retraite de méditation une journée où vous vous éloignez de votre lieu habituel de résidence ou de travail. Le principal objectif est de penser à vous et à votre vie. L’activité de base est la réflexion et la motivation essentielle, celle de mieux vous connaître et d’évaluer comment vous vous sentez.

L’idéal est que cette retraite de méditation dure au moins une journée complète. Il est nécessaire que vous la fassiez seul. Choisissez un lieu où vous pouvez être tranquille, à l’aise et sans grandes distractions. Son effet est merveilleux lorsqu’elle est mise en pratique. Voici cinq de ses avantages.

« La vie de chaque homme est un chemin vers soi-même, l’essai d’un chemin, l’esquisse d’un sentier. »

-Hermann Hesse-

La solitude élimine beaucoup de prétextes

Nous passons une bonne partie de notre temps entourés d’autres personnes. Nous nous concentrons alors sur les interactions que nous avons avec elles. Nous focalisons notre attention sur les autres: ce qu’ils nous disent, comment ils nous voient, de quelle manière ils nous répondent, etc. En un mot, nous regardons à l’extérieur.

Dans une retraite de méditation, ces stimulus externes disparaissent parce que nous nous écartons des autres. Nous restons seuls avec nous-mêmes. Au début, ceci peut être gênant pour certaines personnes car elles n’y sont pas habituées. Une sensation d’abandon et de désemparement peut surgir. Mais si nous nous concentrons sur ce que nous allons faire, cette sensation disparaît. Nous creusons petit à petit dans notre intérieur. Nous nous donnons l’opportunité d’adopter un regard différent, un point de vue différent de celui que nous utilisons habituellement.

retraite de méditation

Prendre vos distances vous donne une autre perspective

En nous écartant un peu de notre réalité quotidienne, nous facilitons le développement d’une vision plus globale de notre vie. C’est comme si nous nous placions mentalement dans une position qui nous permet de voir le panorama complet. Une bonne partie des détails s’évanouissent mais le plan général devient plus clair.

Dans ces conditions, nous avons de meilleurs outils pour évaluer le moment vital que nous traversons actuellement. Il est plus facile de percevoir si nous nous trouvons là où nous voulons être ou si nous sommes très éloignés de ce lieu. Nos émotions se tranquillisent et, de cette façon, nous parvenons à voir le panorama d’une façon plus neutre.

la retraite de méditation permet de résoudre les problèmes

Se déconnecter, l’un des grands avantages d’une retraite de méditation

Déconnecter signifie faire une coupure temporaire avec les moyens technologiques et la routine. Ceci est déjà une source de repos. Le cerveau a besoin, de temps en temps, de réduire les stimulus externes à leur plus simple expression. Ceci n’est possible qu’à travers une retraite temporaire. La retraite de méditation est donc toute indiquée.

En vous déconnectant, vous permettez à votre cerveau de se réorganiser tranquillement. Vous offrez aussi un état de relaxation et de sérénité à vos émotions. Déconnecter suppose de ralentir le rythme, de vous donner du temps pour digérer vos sensations, vos pensées et vos émotions. Cela vous fera vous sentir plus serein et vous donnera une plus grande sensation de contrôle.

Réactiver des émotions réprimées

Tout comme certaines émotions perdent de l’intensité au cours d’une retraite de méditation, certaines réalités subjectives commencent à émerger. Parmi elles, nous retrouvons des sentiments et des émotions répriméesIl s’agit parfois de tristesse et, d’autres fois, de crainte, de colère ou d’inquiétude.

Lorsque vous vous consacrez du temps, l’un des effets produits est que le « moi » réel a plus de chances de s’exprimer. Sans savoir comment, des souvenirs de faits que vous pensiez avoir oubliés resurgissent. Ou une sensation apparaît pour vous parler de quelque chose qui n’est encore pas arrivé dans votre conscience. La retraite est un lieu où votre voix n’a pas à se mesurer à d’autres.

Du repos, dans le sens profond du terme

Se reposer ne signifie pas rester inactif ou se saturer de distractions. Vous ne vous reposez pas réellement si votre esprit ne parvient pas à s’écarter des préoccupations quotidiennes et à les substituer par un exercice créatif et/ou libérateur. En fait, la fatigue psychologique est beaucoup plus puissante que la fatigue physique. Plutôt que de donner du repos au corps, il faut tranquilliser ses émotions.

 

Une retraite de méditation vous permet d’atteindre un véritable repos. Vous n’avez pas à vous fixer des objectifs rigides ou à sentir que l’expérience doit être « productive » en termes de résultats observables. Parfois, une retraite nous pousse seulement à divaguer. Mais même dans ce cas, elle permet d’ouvrir des portes pour nous laisser nous vider d’une partie de ce que nous portons en nous.

Il est conseillé de réserver quelques jours à l’année pour faire une retraite de méditation. Il n’y a pas de formules. Méditer consiste principalement à se tranquilliser et à contempler. C’est un cadeau que nous ne devrions jamais cesser de nous faire. Une façon de nous prodiguer des soins et de l’affection.