Les 4 types de câlins et leurs bienfaits selon la science

Il y a des câlins qui nous motivent, d'autres qui nous comblent, d'autres qui nous calment et d'autres qui nous étouffent. Quelles sont leurs différences ? Nous vous en parlons dans cet article.
Les 4 types de câlins et leurs bienfaits selon la science

Dernière mise à jour : 13 mars, 2021

Dans le domaine de la communication humaine, le langage non verbal apporte plus de la moitié des informations que nous recevons. Dans ce contexte, les câlins sont des éléments significatifs dans nos interactions quotidiennes : ils nous permettent de renforcer les liens affectifs et d’exprimer beaucoup de choses. Saviez-vous qu’il existait plusieurs types de câlins ?

Lorsque nous entendons ce mot, en général, nous imaginons un échange intime et affectif. Or, un câlin peut réellement avoir lieu dans des contextes très divers et abriter des sens très différents. Ainsi, dans chaque cas, les bienfaits qui dérivent de ces câlins varient. Si vous voulez explorer ce sujet plus en profondeur, poursuivez donc votre lecture !

Quels sont les types de câlins qui existent ?

Des amis qui s'étreignent.

Les câlins amicaux

Dans la catégorie des câlins amicaux, nous pouvons inclure tous ceux qui dénotent de la camaraderie, un esprit d’équipe ou de la sympathie. Le contact physique n’est pas excessivement étroit et le niveau d’intimité n’est pas non plus élevé. Les émotions qui se transmettent sont donc surtout des émotions de reconnaissance, de soutien ou de plaisir mutuel.

Ce sont souvent des étreintes qui incluent un type de composant « agressif », comme attraper l’autre par la nuque ou lui donner des tapes dans le dos. Cela se produit particulièrement chez les hommes. C’est aussi les cas des dénommés « câlins latéraux », qui se font en passant le bras par dessus les épaules de l’autre, et le regard dans la même direction.

Les câlins affectifs

Les câlins sont l’un des éléments essentiels pour exprimer de l’affection fraternelle ou un amour romantique. Dans ce contexte, le contact physique est beaucoup plus rapproché, intime et intense.

En général, les corps des deux personnes s’unissent et les têtes se placent l’une à côté de l’autre. Les bras serrent l’autre personne et la durée de l’échange est plus longue que dans le cas antérieur.

Ces types de câlins sont réservés aux relations plus significatives, qui ont une composante émotionnelle. Ils transmettent de l’amour, de la complicité et une véritable affection.

Les câlins dans le dos entrent aussi dans cette catégorie. En plus de tout ce que nous venons de mentionner, ils dénotent aussi une volonté de protéger et de prendre soin de l’autre.

Les câlins avec des connotations érotiques

Étant donnée la proximité physique et corporelle qui se produit lors d’un câlin, ce dernier fait aussi partie des interactions avec des connotations sexuelles qui ont lieu entre des personnes qui s’attirent. Même si les baisers sont davantage associés à l’érotisme et les câlins à l’amour, ces derniers jouent un rôle important.

Ces câlins qui ont lieu quand une personne est assise à un endroit en hauteur alors que l’autre est debout en sont un bon exemple. C’est aussi le cas quand un membre du couple porte l’autre et que cette dernière entoure la taille de son partenaire avec ses jambes. Ce sont des contacts très intimes qui reflètent la passion, le désir et même la luxure.

Câlin de couple.

Les câlins gênants

Tous les types de câlins ne sont pas forcément positifs. Il y a des moments et des circonstances au cours desquels cette interaction se fait avec embarras, sans envie ou de mauvaise grâce. Par exemple, lorsque nous saluons quelqu’un en qui nous n’avons pas confiance ou une personne vis-à-vis de laquelle nous nourrissons des sentiments de rancœur ou de colère.

Ces étreintes sont différentes car, même si les corps se rejoignent par la partie supérieure, de la taille à la partie inférieure, la distance est considérable.Ou, au contraire, l’une des deux personnes reçoit le câlin de façon passive et peu impliquée tandis que l’autre l’entoure de ses bras.

Les bienfaits des différents types de câlins

Les câlins ont des bienfaits évidents dans nos relations interpersonnelles. Lorsque nous faisons la connaissance de quelqu’un, ils nous aident à « briser la glace » et à nouer un contact amical.

Si nous étreignons un être cher ou toute autre personne significative, ces liens se renforcent et la proximité émotionnelle augmente. Et, de la même façon, les relations de couple sont considérablement enrichies par les câlins fréquents.

Par ailleurs, sur le plan personnel, donner et recevoir a des répercussions positives sur notre santé. Il a été démontré, par exemple, que les câlins sont capables de réduire la pression artérielle et la fréquence cardiaque (effet calmant).

Ils diminuent le niveau de cortisol dans l’organisme et renforcent la sécrétion d’ocytocine, ce qui permet de réduire la peur et le stress et d’augmenter les sensations de plaisir, l’estime de soi, la générosité et le sentiment d’appartenance.

Les câlins sont capables de soulager la douleur, ils améliorent le système immunitaire et renforcent même les capacités cognitives. En définitive, il s’agit d’une ressource simple mais extrêmement puissante qui se trouve à la portée de tous. Faisons-en bon usage.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les câlins qui donnent la chair de poule et réconfortent l’âme
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les câlins qui donnent la chair de poule et réconfortent l’âme

Les câlins peuvent faire s'hérisser nos poils, ont le pouvoir de faire battre notre cœur et de panser toutes nos blessures. Découvrez tous leurs bi...



  • Washington, M. D. (2008, 11 febrero). The healing power of hugs. Recuperado 4 de diciembre de 2020, de https://www.academia.edu/8062471/The_Healing_Power_of_Hugs
  • Light, K. C., Grewen, K. M., & Amico, J. A. (2005). More frequent partner hugs and higher oxytocin levels are linked to lower blood pressure and heart rate in premenopausal women. Biological psychology69(1), 5-21.