Les 10 meilleurs livres de psychanalyse

31 décembre 2017 dans Psychologie 171 Partagés
livres de psychanalyse

La psychanalyse est un courant très curieux : la fascination que peuvent générer les théories et les hypothèses sur lesquelles elle repose est très importante. Par ailleurs, la lecture de livres de psychanalyse, notamment de certains auteurs, peut s’avérer immédiatement compliquée pour la personne qui n’a pas l’habitude de naviguer dans ces eaux.

La plupart des livres de psychanalyse exigent une lecture attentive et une lente digestion de leur contenu par le lecteurEn d’autres termes, il ne s’agit pas de livres qui nous réveilleront lorsque nous seront fatigués.

Plus encore, le lecteur doit souvent revenir encore et encore sur un même paragraphe pour lui trouver un sens, ou aller de l’avant avec l’espoir de trouver un élément lui permettra de résoudre plus tard la difficulté. Dès lors, la compréhension est souvent atteinte à travers une sorte d’épiphanie, qui en psychologie est appelée insight.

Il existe néanmoins un certain nombre de livres de psychanalyse qui méritent cet effort. En effet, malgré les nombreux schémas ou résumés que nous pouvons trouver de certaines œuvres, le texte original aura toujours un charme particulier qui ne sera jamais égalé par les textes qui en parlent. Par conséquent, nous listerons et recommanderons dans cet article les ouvrages qui ont eu le plus de d’importance dans l’évolution de la psychanalyse.

Livres du début de la psychanalyse

Études sur l’hystérie (1895)

Il s’agit d’un traité écrit par Josef Breuer et Sigmund Freud. Il parle du traitement de cinq jeunes hystériques à travers une méthode thérapeutique innovante. Cette méthode consistait à ramener à la mémoire des souvenirs traumatiques oubliés à l’aide de l’hypnose.

Il comprend le célèbre cas d’Anna O., patiente de Breuer et première à avoir été traitée par la méthode cathartique, précurseur de la technique psychanalytique fondamentale appelée : association libre (créée par Freud). Il s’agit de l’un des cas emblématiques des débuts de la psychanalyse.

Ce livre présente deux points de vue différents sur les causes de l’hystérie : une cause neurophysiologique et une cause psychologique. La première est proposée par Breuer et la seconde par Freud. A l’époque, la réception du livre ne fut pas vraiment bonne de la part des médecins européens car elle rompait avec les paradigmes du moment.

freud

L’interprétation des rêves (1900)

L’interprétation des rêves est l’un des ouvrages les plus connus de Sigmund Freud. Avec cette publication, il commença sa théorie de l’analyse des rêves, comprenant ces derniers comme la réalisation “hallucinatoire” des désirs et donc :

“… la voie royale à la connaissance de l’inconscient de la voie psychique.”

-Freud-

Nous pouvons trouver dans cet ouvrage la méthode d’analyse des rêve à travers l’association libre des symboles les plus importants de chaque rêve. Nous y trouvons également une exposition systématique de l’appareil psychique, lequel deviendra le premier sujet freudien.

Il est curieux de constater que les premières publications de cet ouvrage n’ont pas obtenu un important succès, ce ne fut qu’après une réédition et l’ajout de Freud sur les symbolismes universels qu’il commença à acquérir de la notoriété. D’autre part, cet ajout suscita la controverse et la critique d’autres psychanalystes qui considéraient les rêves comme des éléments d’analyse chargés de subjectivité, et donc non généralisables.

La plus grande partie de cet ouvrage est basé sur l’analyse des propres rêves de l’auteur – Freud -, à partir de laquelle il construira sa propre théorie. Il utilisera l’association libre à cet effet, en l’appliquant aux symboles les plus pertinents qui apparaissent dans la représentation du rêve.

Trois essais sur la théorie sexuelle (1905)

Ce livre de psychanalyse, avec L’interprétation des rêves, est l’une des plus importantes contributions de Freud. Freud avance dans sa théorie sur la sexualité humaine et notamment de l’enfance dans cet ouvrage. Il s’agit du livre où nous pouvons rencontrer sa célèbre et controversée déclaration : “L’enfant peut devenir un pervers polymorphe”.

Freud souhaitait par là mettre en exergue le fait que la perversion est présente même chez les personnes en bonne santé, et que le chemin vers une attitude sexuelle mature et normale ne commence pas à la puberté mais dès l’enfance. Elle façonne le développement psychosexuel des êtres humains et comprend les concepts de pénis-neid (envie de pénis), le complexe de castration et le complexe d’Œdipe. Devenant par la même un livre fondamental afin de comprendre l’évolution de la psychanalyse.

Livres de psychanalyse humaniste

Il existe plusieurs auteurs de livres de psychanalyse humaniste. Cependant, le concept en tant que tel a été développé par Erich Fromm. Il s’agit du produit de sa formation psychanalytique freudienne à laquelle il incorpora des idées issues du bouddhisme et du marxisme. Nous parlons ci-après de ses deux œuvres les plus importantes.

Peur de la liberté (1941)

Ce livre tente d’expliquer les aspects de la crise contemporaine, particulièrement marquée dans la civilisation occidentale, en relation avec la liberté de l’homme. Fromm faisait référence à deux phénomènes – le fascisme, en tant qu’expression politique, et à la standardisation croissante des individus dans les sociétés avancées en tant qu’expression socioculturelle – pour expliquer les différentes manifestations de la crise.

Il explique comment ces deux manifestations de la crise ne sont que des formes collectives destinée à se soustraire à la réalité. Ce qui a des conséquences majeures pour l’homme de la société industrielle moderne : prise de conscience individuelle de son insignifiance personnelle, un sentiment de solitude morale et la résignation à sacrifier sa propre vie en vertu de pouvoirs extérieurs et supérieurs.

L’art d’aimer (1957)

Voici un autre livre d’Erich Fromm qu’il est fondamental de connaitre. Bien qu’il s’agisse d’un livre de psychanalyse, sa lecture pourrait être classée comme moins dense ou un peu plus divertissante, tout en constituant une analyse approfondie de la nature humaine et des principes théoriques que Fromm avaient déjà commencé à développer à travers son livre intitulé La peur de la liberté.

Dans ce livre, Fromm déclare que l’amour peut être le produit d’une étude théorique, puisqu’il l’élève au niveau de l’art. Lequel possède sa théorie et sa pratique qu’il nous faut maîtriser. Ainsi, l’un des postulats les plus importants de ce livre est que l’amour est la réponse au problème de l’existence humaine puisque le développement de celui-ci conduit à une dissolution de l’état de séparation ou à la séparation sans perte de l’individualité propre. 

Il passe en revue l’étude des différents types d’amour : l’amour fraternel, l’amour du père et de la mère, l’amour de soi, l’amour érotique et l’amour de Dieu. Développant l’idée selon laquelle les éléments nécessaires au développement d’un amour mature sont le soin, la responsabilité, le respect et la connaissance.

erich fromm

Livre de psychanalyse lacanienne

Jaques Lacan, psychanalyste freudien français, se caractérise par un développement théorique qui continue le travail de Freud, mais qui de prime abord est assez complexe à comprendre. Il s’agit d’un auteur difficile à comprendre lors d’une première approche, pouvant même paraître déconcertant ou dépourvu de sens dans ce qu’il écrit. La logique de son approche est généralement découverte lorsque le lecteur laisse mûrir le texte dans son esprit et, après avoir laissé passé un certain temps, revient à ses écrits. En tout état de cause, nous découvrirons des approches surprenantes si nous le lisons très attentivement.

Séminaire 3: les psychoses (1955-1956)

Il s’agit d’un livre très intéressant : Lacan fait ici tout un développement théorique sur les psychoses. Il propose des approches assez révolutionnaires et innovantes. En effet, il donne d’elles une vision différente de ce que cette structure représente, depuis les bases de son émergence jusqu’à la manière de les aborder.

Il fait une étude du livre Mémoires d’un malade des nerfs, autobiographie de Daniel Paul Schereber, qui fut président de la cour d’appel en Allemagne et développa une schizophrénie paranoïaque. Travail auquel Freud a beaucoup prêté attention et sur lequel plus tard Lacan développa une compréhension théorique réellement intéressante du cas.

La cause des enfants (1986)

Il s’agit d’un livre écrit par la psychanalyste française Françoise Dolto. Bien qu’il s’agisse d’un livre de psychanalyse, il offre également une lecture très agréable et un réalisme incroyable, caractéristique de cet auteur. Il s’agit d’un livre qui rompt avec ce qui est habituellement dit sur l’univers de l’enfant, inversant l’ordre dans la mesure où il observe le monde du point de vue de l’enfant et dans son seul et unique intérêt.

Françoise Dolto nous amène ainsi non seulement à écouter les enfants, à les comprendre pleinement à travers leur propre langue, mais également à leur parler avec le notre sans pour autant leur imposer. Il s’agit là d’une contribution courageuse et lucide qui ne décevra pas ceux qui connaissent déjà Dolto et ne laissera pas indifférents ceux qui la découvrent maintenant.

Désir sur désir (2006)

Il s’agit d’un livre de Fernando Colina, psychiatre psychanalytique contemporain. Il s’agit d’un livre dans lequel le “désir” est conçu comme un flux incurvé qui passe par le plaisir, les illusions et la moralité. Il se laisse apprécier tout au long du livre pour montrer les jeux dialectiques qu’il établit entre l’égalité et la différence, la vie et la mort, la pulsion et le plaisir.

Ce livre nous marquera si nous en faisons une lecture calme. Il en est ainsi car ses approches sont riches en contenu et nécessite un certain temps pour nous en faire un schéma adéquat.

Sur la folie (2013)

Voici un autre livre de Fernando Colina, qui propose une vision, compréhension (ou pas) et approche de ce que nous appelons la “folie”. Il procède à une critique importante concernant la position du spécialiste face aux psychoses et sa rigueur théorique qui peut déshumaniser celui qui se trouve devant lui. Il s’agit d’un livre critique et agréable.

Il traite de la difficile relation de l’interprétant – analyste – face à la théorisation, à la juste distance, au recours aux médicaments ou au droit fondamental à être fou. Il aborde différents sujets qui ont trait au délire en tant que tel : le pouvoir, le diagnostic, la tendresse ou la violence. Il s’agit d’un texte controversé dans la mesure où il s’oppose à la position traditionnelle de la psychiatrie.

fernando colina

Dictionnaire de psychanalyse de Lapanche et Pontalis (1967)

Il s’agit d’un livre de psychanalyse qui aide à comprendre la terminologie de ce courant. Extrêmement utile pour ceux qui s’initient à cette lecture. Il contient des explications assez claires et comparatives entre les auteurs, d’où l’intérêt de l’avoir à portée de main si nous voulons comprendre les questions de base de ce courant avant d’y pénétrer totalement.

Ainsi, chaque concept qui s’y trouve possède sa définition et son commentaire pertinent, la clarté prédominant dans l’exposition. Les équivalences des termes en allemand, français, anglais, italien et portugais sont indiquées au début de chaque article.

Il s’agit donc d’un outil de travail très utile. Nous dirons même qu’il est indispensable pour suivre le développement de la psychanalyse et rapprocher ses termes et concepts les plus importants du lecteur novice. Il ne s’agit pas d’une simple classification alphabétique des concepts, mais plutôt d’une structure complète de références et de renvois entre les articles, ce qui permet au lecteur d’établir des relations significatives entre les concepts et de s’orienter dans des réseaux d’associations linguistiques psychanalytiques.


A découvrir aussi