Le stress chez les professeurs : apprenons à en prendre conscience

26 juillet 2018 dans Psychologie clinique 0 Partagés

Certaines personnes pensent que le stress chez les professeurs ne se répercute que sur ces derniers, mais c’est faux. Il nous arrive à tous, lorsque nous nous sentons envahis par le stress et le mal-être, d’avoir du mal à nous investir au maximum dans notre vie professionnelle. Cela est d’autant plus important si on pense à la fonction des professeurs, car ce sont eux qui éduquent en grande partie nos enfants.

Pour cela, il est important de tenir compte de ce que l’on peut faire pour que le stress chez les professeurs cesse d’être un problème, puisque plusieurs facteurs externes ont leur influence et que nous pouvons y remédier afin que ces professionnels qui font un des métiers les plus importants qui soient se sentent mieux.

« Un professeur laisse une trace pour l’éternité ; on ne pourra jamais dire quand s’arrête son influence. »

-Henry Adams-

Le problème du stress chez les professeurs

Plusieurs études ont été réalisées sur le stress au travail dans le cadre de professions diverses. Pour ce qui est des professeurs, 54,2% d’entre eux se sentent stressés au travail.

stress chez les professeurs

Les résultats ont également montré que 19,6% des professeurs considèrent que leur travail affecte négativement sur leur santé. D’autre part, des pourcentages similaires ont aussi montré qu’ils ont du mal à dormir, qu’ils sont fatigués, qu’ils ont des maux de tête et qu’ils se sentent tendus et irritables.

33,9% des professeurs interrogés ont manifesté une surcharge de travail, si bien qu’ils doivent prolonger leur journée de travail sans recevoir de compensation financière en échange. Malheureusement, ces informations correspondent à celles recueillies dans le cadre d’autres études du même style.

« Si vous devez mettre quelqu’un sur un piédestal, mettez donc les professeurs. Ce sont les héros de la société. »

-Guy Kawasaki-

Ainsi, Gil-Monte (2012) manifeste dans son étude que 50% des professeurs présentent des niveaux de stress élevés, voire très élevés. D’autre part, il a également été mis au jour que ces hauts niveaux de stress chez les professeurs prédisent des problèmes de santé aussi bien physiques que mentaux. Enfin, l’insatisfaction et la pression au travail sont liées à la symptomatologie somatique, dépressive et anxieuse.

Qu’est-ce qui génère plus de stress chez les professeurs ?

Qu’est-ce qui génère plus de stress chez les professeurs ? S’agit-il de facteurs internes ou externes ? Répondons donc à ces questions. Diverses études ont mis au jour que les principales sources de stress chez les professeurs sont liées aux élèves et à leurs parents. Ainsi, de la part des premiers, le manque d’intérêt et de motivation ainsi que les problèmes de discipline dans la classe sont des facteurs de stress importants.

stress chez les professeurs

Quant aux parents des enfants, le manque de reconnaissance du travail des professeurs, de même que le manque de collaboration ou le faible soutien leur étant apporté, parfois, quant à leur travail dans l’éducation des enfants et des adolescents, supposent un facteur de grand stress chez les professeurs.

C’est alors que l’on peut mettre notre pierre à l’édifice, pour faire en sorte que le stress chez les professeurs diminue. En tant que société en général, et en tant que parents d’élèves en particulier, nous devons prendre conscience du point auquel ce travail peut parfois être difficile. Il est important de tenir compte du fait qu’ils sont les professionnels de l’éducation, c’est pourquoi il est important d’appliquer, à la maison, les directives que les professeurs nous recommandent d’adopter.

« La profession de l’éducateur contribue plus au futur de la société que n’importe quel autre travail. »

-John Wooden-

Parfois, ces règles peuvent être difficiles, mais il est important d’en tenir compte pour que tout aille mieux ; non seulement l’ambiance de la classe, mais aussi la vie à la maison ainsi que la vie générale des enfants. Si les professeurs sont motivés et voient que l’on reconnaît leur travail, cela contribuera à ce qu’ils se sentent moins stressés et à ce qu’ils exercent mieux leur fonction professionnelle.

Images de Tra Nguyen et de Lonely Planet

A découvrir aussi