Le monde des personnes atteintes du syndrome d'Asperger

Le monde des personnes atteintes du syndrome d'Asperger

Dernière mise à jour : 20 juin, 2016

Le monde des personnes atteintes du syndrome d’Asperger est le même monde que les autres. Cependant, la façon dont elles le perçoivent nécessite avant tout une grande dose d’empathie.

D’un autre côté, il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’une pathologie, même si ce syndrome entraîne quelques aspects différentiels qui conditionnent la vie sociale de l’individu ainsi que celle de son entourage.

En d’autres termes, les personnes Asperger vivent avec les caractéristiques qui donnent ce nom au syndrome. Ainsi, il est très important qu’eux-mêmes les comprennent et que les autres aussi soient capables de les comprendre, pour améliorer le rendement personnel et leurs capacités sociales.

Si nous ne le faisons pas, une personne atteinte du syndrome d’Asperger peut se sentir confuse, triste et anxieuse. Il est de notre devoir de leur expliquer ce qui les rend différentes et de leur faire comprendre que ces aspects ne font pas d’elles des personnes meilleures ou moins bien qu’une autre.

Si nous parvenons à leur faire comprendre cela, elles pourront alors se faire une idée du monde dans lequel elles vivent et auront plus de facilité à s’adapter à ce monde.

Qu’est-ce que le syndrome d’Asperger ?

Le syndrome d’Asperger est un trouble neuro-biologique sévère du développement faisant partie du spectre autistique. Pour le diagnostiquer, on se focalise principalement sur les point suivants :

  • Problèmes avec les schémas typiques d’interaction sociale, même avec des personnes proches telles que les parents (dans le cas des enfants).
  • Expression linguistique conversationnelle et éventuels problèmes dans la communication non-verbale. Normalement, le maniement du langage est élevé mais présente des difficultés au moment de dialoguer avec les autres : interpréter des ambiguïtés sémantiques, obsessions pour certains thèmes spécifiques ou lire entre les lignes, par exemple.
  • Manque ou maintien du regard au moment de la parole : les personnes atteintes du syndrome d’Asperger évitent fréquemment le contact oculaire lorsqu’elles s’adressent aux autres.

Le monde merveilleux de l’Asperger

Comme l’affirme Álvaro Girón Martín, le monde vu par les personnes Asperger peut être merveilleux, car derrière le mauvais côté de la pièce, il y a également un côté très positif et c’est celui-ci que nous aimerions vous montrer.

Voici donc, selon lui, quelques points intéressants à savoir :

  • Pleine confiance. Face aux problèmes d’intégration sociale qu’elles peuvent rencontrer, les personnes atteintes du syndrome d’Asperger intègrent dans leur cercle de confiance les individus qui les comprennent et s’expriment avec elles en toute sincérité.
  • Grande capacité d’écoute : contrairement à nos mauvaises habitudes, les personnes Asperger dominent parfaitement le sens de l’écoute, n’interrompent pas continuellement et n’émettent pas de jugements personnels au milieu d’une conversation normale.
  • Conversation productive et cohérente. Les personnes Asperger ont leur propre façon de voir les choses, la défendent de façon cohérente et ne se laissent pas porter par le reste de la société.
  • Imagination débordante. Le psychiatre Michael Fitzgerald, spécialiste dans ce domaine, souligne la grande capacité d’ingéniosité des personnes atteintes du syndrome d’Asperger. Leur préoccupation pour certains thèmes bien précis font pratiquement d’eux des experts, même si aucun diplôme ne le certifie.
  • Pouvoir de la mémoire. Justement, le fait de s’intéresser à des sujets concrets leur permet de développer une mémoire exceptionnelle, ce qui peut s’avérer être un véritable succès dans différents domaines de connaissance.

En définitif, le monde des personnes Asperger peut être merveilleux, à condition que l’on comprenne les difficultés qu’elles rencontres et qu’on favorise les qualités si particulières et positives qu’elles peuvent avoir.