L’amour n’est que joie

· 8 août 2015

L’amour vaut toujours la peine d’être vécu, quel que soit l’âge ou les circonstances. Cependant, tous les types d’amour ne sont pas bons à vivre.

Certains nous font du mal, nous coupent le souffle et ont pour conséquence de modifier notre personnalité, comme si quelque chose en nous était attiré par la spirale infernale du malheur.

Personne n’arrive dans ce monde en sachant tout sur les relations affectives. Chaque petit détail s’apprend, se vit à travers la souffrance, les pleurs et les rires. Nous sommes des créatures qui obtenons notre connaissance de nos émotions les plus intenses.

Celles qui peuvent nous déchirer comme celles qui nous enrichissent l’âme et que nous accueillons à cœur ouvert.

L’amour est à la fois une aventure et un saut dans le vide. S’y risquer vaut toujours la peine si nos parachutes d’estime personnelle et de maturité émotionnelle sont ouverts, et si nous parvenons à établir des limites et des priorités. Et la première priorité est votre bonheur, votre joie.

Comme faire pour que l’amour ne soit qu’une joie sans peines ?

Il n’existe pas de formule magique qui fonctionne pour tout le monde. Nous avons tous notre propre histoire, nos propres besoins et nos valeurs, ainsi que notre manière de concevoir les relations personnelles.

Comme nous recherchons tous à être heureux et à ne pas souffrir à cause de l’amour, nous allons vous révéler quelques piliers essentiels des relations heureuses qui vont vous permettre d’éviter que l’amour ne se transforme en peine.

amour

1. N’idéalisez pas la personne que vous aimez

Vous vous êtes déjà surpris plusieurs fois en train de parler de votre partenaire de cette manière « C’est la personne idéale. Elle n’a qu’à me regarder pour savoir ce que je ressens. Elle me fait vivre et rêver, elle est parfaite dans tous les domaines. J’ai une chance incroyable. »

Il est possible que votre partenaire ait de nombreuses qualités, mais ne le voyez pas uniquement à travers des lunette déformantes qui vous empêchent de percevoir une réalité plus modérée.

L’amour nous déborde, nous enflamme, nous fait avoir 15 ans à nouveau. La plupart du temps, il nous amène à projeter nos désirs et nos besoins sur la personne dont nous sommes tombés amoureux. 

N’idéalisez jamais votre partenaire. Observez la personne que vous aimez dans toute sa réalité, dans toute sa complexité faite de qualités, mais aussi de défauts. Exactement comme vous, comme nous tous.

L’amour est ce grand défi qui consiste à unir deux personnes imparfaites pour créer une seule entité parfaite. Nous vous assurons que le jeu en vaut la chandelle !

2. Ne donnez pas tout si vous ne recevez rien en échange

Jusqu’où serions-vous prêts à aller en amour ? Vous laisseriez tomber votre famille ? Vos amis ? Vous changeriez de ville ? Vous feriez passer les besoins de votre partenaire avant les vôtres ?

Vous mettriez de côté vos propres valeurs pour favoriser celles de la personne que vous aimez? Réfléchissez à tout cela de la manière la plus objective qui soit.

Aimer ce n’est pas tout offrir sans rien recevoir. Les relations affectives doivent être basées sur un échange continu, dans lequel les deux parties sont gagnantes. Il ne s’agit pas d’un jeu de forces, mais plutôt d’un équilibre de richesses et de découvertes, d’efforts mutuels et de concessions négociées.

3. Aimez sans posséder

Au moment où les premières barrières et les premières difficultés font leur apparition dans le couple, nous commençons à nous sentir de plus en plus asphyxiés.

Si votre partenaire vous interdit des choses, si les premières bribes de chantage émotionnel font leur apparition, s’il utilise la victimisation, les reproches et les ultimatums, l’amour que vous lui portez ne va vous apporter que des peines.

L’amour dépendant, fait de possession et de contrôle, n’est pas un amour mature et conscient. C’est un amour égoïste où votre partenaire fait passer ses besoins et ses peurs avant les vôtres. Un conseil : libérez-vous de cette relation. 

david-renshaw-amour

4. L’amour vrai commence par l’amour de soi

Est-ce être égoïste que de s’aimer soi-même ? Absolument pas. Certaines personnes passent toute leur vie à attendre la personne parfaite, le partenaire idéal qu’elles essayent de trouver en changeant de relations fréquemment.

Mais personne ne peut correspondre à l’image fantasmée de l’amour idéal qu’elles ont à l’esprit.

Pourquoi cela arrive-t-il ? Prenez en compte les dimensions suivantes :

1. Ne recherchez pas une personne pour combler vos vides ou soulager vos peurs. Devenez votre « personne idéale », une personne mature, équilibrée et sûre, que nous méritons tous de devenir un jour ou l’autre.

2. Si vous ne commencez pas par vous aimer, vous aller passer toute votre vie à attendre que les autres vous aiment, et qu’ils couvrent les besoins d’amour que vous avez.

Vous ne devez obliger personne à solutionner vos problèmes et vos carences, ou à guérir vos plaies. Vous ne pouvez obliger personne à vous aimer de manière inconditionnelle, si vous ne vous aimez pas en premier lieu.

3. Si vous vous aimez, si vous vous respectez et que vous n’avez pas peur de vos solitudes, vous serez capable d’offrir un amour plus intègre, plus sage et plus mature à ceux qui vous entourent. Un amour qui vous remplira de joie, et non de peine.

L’amour qui ne cause pas de peine est celui qui est donné avec maturité et intégrité, celui qui ne demande rien en échange.

Une relation capable de s’enrichir sans chantage, qui est formée par deux personnes qui se complètent pour faire de la vie une aventure pleine de joie, dans laquelle elles peuvent apprendre au quotidien.

Images : David Renshaw