Laissez-vous atteindre par la nouvelle psychologie

18 juillet 2016 dans Psychologie 1 Partagés

La psychologie n’est plus ce qu’elle était. Les doutes de la communauté scientifique sont enterrés et grâce aux nombreuses recherches des dernières années, la psychologie se trouve dans une forme olympique.

Au-delà des étiquettes diagnostiques recherchées dans le travail thérapeutique, la psychologie actuelle veut agir de manière bien plus holistique.

Si vous pensez que vous avez besoin d’aide pour marcher d’un pas plus léger, sans vieux fardeaux de culpabilité, de tristesse ou de ressentiment, permettez à la nouvelle psychologie de vous atteindre.

Nouvelles perspectives de la psychologie

Sans mettre de côté la rigueur scientifique, les nouvelles thérapies psychologiques n’ont pas comme premier objectif de guérir un trouble mental.

Le traitement psychologique est de plus en plus éclectique et essaie d’apporter à chaque patient les ressources dont il a besoin pour que son problème ne soit plus un conditionnant négatif qui agit avec une telle transcendance, en recherchant ses forces et en éveillant sa spiritualité.

Parfois, il ne s’agit pas tant d’éliminer des problèmes mais de renforcer les qualités.

Plus nous sommes obsédés par un problème et par le fait que nous voulons le résoudre maintenant, plus nous nous sentirons anxieux et fragilisés à cause de l’énergie investie dans cette quête.

Cerveau-de-deux-personnes-amoureuses

L’éclectisme qui guérit

La thérapie psycho-analytique a apporté de bonnes notions à la relation patient-thérapeute. 

Le comportementalisme nous donne des outils pour mettre en pratique des comportements, et le modèle cognitif nous apporte une réponse à la question suivante : pourquoi parfois, nous transformons les informations de cette manière et pourquoi souffrons-nous à cause de notre manière de penser ?

“Je suis convaincu qu’une étape importante de la pensée humaine sera atteinte quand le physiologique et le psychologique, l’objectif et le subjectif seront vraiment unis.”
-Ivan Pavlov-

Tous les mouvements de la psychologie cités ici, ainsi que d’autres moins connus mais tout aussi importants (la psychologie existentielle, Gestalt, le modèle systémique etc.), nous ont apporté des outils incroyablement utiles pour réaliser une bonne thérapie.

La psychologie et le potentiel du patient

Il existe de nombreux problèmes concrets qui doivent être résolus par une thérapie psychologique en particulier, comme les problèmes de sommeil, les phobies spécifiques, les crises de panique etc.

Cependant, la plupart des personnes arrivent en thérapie car elles recherchent quelque chose : se sentir mieux, éloigner le mal être, l’amertume, et atteindre une perspective existentielle qui soit utile pour adopter une manière de vivre plus satisfaisante.

Le sujet se sent coupable toutes les fois où il en vient à « céder sur son désir »
-Jaques Lacan-

Perfil de cabeza de un hombre

Pour cela, nous pouvons intégrer de nombreux outils des mouvements classiques en psychologie mais en accentuant sur certains aspects qui, dans les thérapies actuelles deviennent primordiaux : les valeurs, l’évitement de l’expérience, et la relation à nos pensées et à nos sentiments comme un tout que nous ne devons pas changer mais accepter.

En plus de la re-conceptualisation de la souffrance humaine, nous nous inspirons de certaines références des philosophies orientales.

Se sentir bien est bien plus que ne pas sentir mal

Se sentir bien n’est pas un ordre, ni une imposition. Comprendre que vous pouvez continuer à avancer est une première étape pour aller de l’avant et générer des sentiments positifs.

En réalité, les nouvelles thérapies psychologiques cherchent à mettre en contact le patient avec toutes ses émotions et ses pensées, pour changer la fonction qu’elles ont jusqu’à présent eue dans sa vie.

Si nous contemplons nos pensées et nos sentiments -comme un observateur extérieur-, nous nous rendrons compte qu’ils ont tous leur fonction : nous n’aurons pas envie de sortir en fuyant et d’éviter la vie s’ils apparaissent soudainement.

Ils font partie de notre nature : nous nous sentons bien quand nous vivons le moment présent avec toute sa plénitude.

“L’éducation est ce qu’il reste quand on a oublié ce qu’on a appris à l’école.”
-Albert Einstein-

Plante-poussant-dans-le-sol

Nous sentons que tout s’emboîte et qu’il n’y a plus de lutte. Nous sommes en accord avec ce que nous faisons quand cela s’aligne avec les valeurs auxquelles nous croyons et avec notre échelle de priorités.

La nouvelle psychologie essaie de modifier l’approche de soi-même, de donner le pouvoir aux personnes, et de permettre au patient d’identifier et d’utiliser ses propres forces pour qu’elles lui permettent, d’une manière ou d’une autre, de surmonter ses difficultés.

A découvrir aussi