Laisser aller nous rend heureux

"Soyez comme l'eau qui coule vers la mer, vous resterez ainsi pur, tant qu'il y aura du mouvement. Si vous restez immobile, vous stagnez"...
Laisser aller nous rend heureux

Dernière mise à jour : 03 juillet, 2022

Pour atteindre le bonheur, il faut ne pas rester trop longtemps au même endroit. Cela n’a rien à voir avec le fait de déménager de temps en temps, mais avec le changement et l’amélioration. Selon le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi, de l’université de Stanford, il faut être dans un état de “flow” (laisser aller), où le plaisir et la jouissance sont la règle et non l’exception.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi, lorsque vous passez un bon moment avec votre partenaire, vos amis ou vos enfants, le temps semble littéralement “voler” ? Il n’existe aucune explication scientifique à cela. Néanmoins, la vérité est que le bonheur fait que les pensées se concentrent sur d’autres choses. La satisfaction ne vous empêche de rester assis, elle vous aide à laisser aller.

Comme le souligne Csikszentmihalyi, nous pouvons diviser les individus en deux grands groupes : ceux qui s’inquiètent et ceux qui s’ennuient. Heureusement, nous pouvons tous faire partie d’une fine équipe, celle de ceux qui laissent aller. Qu’est-ce que cela signifie ? Que nous devons faire quelque chose pour être heureux.

L’esprit commence à s’ennuyer et à se laisser emporter par la négativité lorsque nous ne faisons pas d’activité. Il vous est sûrement arrivé, sans vous en rendre compte, d’être de plus en plus déprimé un dimanche après-midi ou un jour de pluie.

Ce que le concept de laisser aller essaie de faire, c’est de nous rendre davantage conscients de ce qui nous rend heureux et d’être constamment dans cet état d’euphorie satisfaisante et agréable. Vous pensez que ce n’est pas possible ? Eh bien, beaucoup en font l’expérience en ce moment, pendant que vous lisez cet article.

Afin d’atteindre cet état de flow, où tout est merveilleux et semble sortir d’un conte (le mieux étant que c’est réel, non un rêve), vous devez prendre chaque tâche comme s’il s’agissait d’un jeu. Si vous sentez que votre travail est monotone, utilisez votre imagination pour le rendre amusant. Faites-le d’une manière différente, inventez une technique pour vous divertir et ne pas plonger dans la monotonie.

D’autre part, vous devez vous fixer un objectif réalisable. Et une fois que vous l’atteignez, passez à un autre objectif. C’est une excellente façon de laisser aller. Mais attention. La vie ne consiste pas seulement à réaliser des rêves. Il convient également de profiter de la façon dont vous les réalisez. Cela signifie que même si vous devez être concentré sur le point d’arrivée, n’oubliez pas de regarder sur les côtés et de profiter du paysage.

Cela rejoint également un autre conseil du Dr Csikszentmihalyi : plus vous recherchez le succès, plus il sera insaisissable. Contrairement à ce que l’on croit, le succès et le bonheur sont une conséquence de l’effort et du dévouement, non du caprice. Il convient d’envisager le succès comme quelque chose de plus grand ou de plus gratifiant pour vous, non pour obtenir plus de pouvoir ou d’argent, ce qui finalement ne sera pas ce qui rendra votre vie heureuse, bien au contraire.

Gardez à l’esprit que pour atteindre cet état de flow, il convient que vous appreniez à contrôler votre esprit. Ce n’est pas quelque chose d’impossible, vous pouvez y parvenir. Au moment précis où votre esprit commence à parler d’une manière que vous n’aimez pas ou dont vous savez qu’il ne conduira pas à un bon résultat, faites le vide, tel le vent qui balaye les nuages dans le ciel.

Commencez donc à ressembler davantage à l’eau d’une rivière et non à celle d’un étang. Ce liquide a la capacité de prendre n’importe quelle forme, ne connaît aucune rigidité et sert à donner la vie. Parcourez vos chemins, à travers vallées, montagnes et forêts, évitez les obstacles, mais ne vous arrêtez jamais de couler, sous aucun motif.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
La règle des trois “S” : savoir laisser aller, sourire, sentir
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
La règle des trois “S” : savoir laisser aller, sourire, sentir

La dernière clé de la règle des trois "s" est la plus optimiste, la plus stimulante. Il s'agit de sentir la liberté. Réfléchissons-y. A quand remon...


Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.