La vie est un changement perpétuel

11 avril 2016 dans Emotions 5 Partagés

La vie est un voyage merveilleux, mais pas statique : nous sommes en changement perpétuel. Tout a un début et une fin, et les choses qui étaient là hier pourraient bien avoir disparu aujourd’hui.

Accepter cette réalité nous permet de vivre ici et maintenant, plus tranquillement, et de profiter de ce que nous avons, sans nous inquiéter de savoir si nous allons le perdre ou pas.

Il est extrêmement important d’apprendre à refermer des étapes, des chapitres ou des histoires de notre vie car c’est justement la définition de la vie : changer, se renouveler et ne pas rester dans la fameuse zone de confort.

Quand on se retrouve coincé dans une vie qui nous ne nous apporte plus rien à cause de la peur du changement, nous arrêtons alors de vivre avec plénitude.
Partager

La peur de l’incertitude

Le changement génère de l’incertitude et cette incertitude nous fait peur.

L’être humain a très envie de contrôler, mais comme tout bon être humain rationnel, il est important d’apprendre que la sécurité n’existe pas, sauf dans le cas de la mort.

Même si l’on essaie de contrôler son monde, il y aura des situations ou des circonstances qui surviendront sans que nous nous y attendions et que nous ne pourrons pas modifier.

Alors, arrêtez d’essayer de tout contrôler, vous ne le pouvez pas et cela causera un grand mal être.

Intériorisez l’idée, réelle et véritable, selon laquelle les choses peuvent se terminer, car c’est le cours normal de la vie. 

Liberer-les--peurs

Ne restez pas où la peur vous ronge et vous mène à l’incertitude. Peut-être qu’aujourd’hui, vous souffrez car vous avez refermé un chapitre de votre vie mais demain, vous vous réjouirez à nouveau et vous ouvrirez un nouveau chapitre qui sera bien mieux.

Vous aurez appris des étapes précédentes, vous aurez tiré des conclusions et vous aurez mûri en tant que personne.

Prenez les souvenirs comme ils sont et essayez de ne pas les mélanger avec des sentiments trop exagérés.

Ce qui est partit ne reviendra pas et cela ne vaut pas la peine de le retourner dans tous les sens. Vous avez face à vous une nouvelle étape qui s’ouvre, à découvrir et à explorer, pour mieux vous connaître. Appréciez-la et profitez-en !

Toute étape renferme un plaisir, quelque chose de positif, quelque chose de nouveau, rien n’est jamais complètement mauvais, même si aujourd’hui, vous n’avez pas les moyens de vous en rendre compte.
Partager

Si vous réfléchissez froidement, loin des émotions, vous verrez que rien n’est totalement bon ou mauvais.

Si vous terminez une relation et que vous devez refermer cette étape, pensez que maintenant, vous pouvez faire des choses que vous ne pouviez pas faire en étant avec cette personne.

Il est évident que les bonnes choses que vous vivez avec cette personne, vous les perdrez également, mais comme nous l’avons dit précédemment, d’autres choses apparaîtront dans votre vie. De nouvelles portes s’ouvriront, et vous découvrirez de nouveaux chemins.

Tout change, tout passe, tout se réinvente. Nous évoluons en tant que personne, et nous ne sommes pas statique. Nous ne sommes pas la personne que nous étions hier.

Nous grandissons, nous mûrissons, nous vieillissons et nous mourons : c’est l’ordre naturel des choses et nous ne devons pas aller à l’encontre de cela ou essayer de le modifier, mais l’accepter avec sérénité.

Comment se défaire de la peur ?

Arrêtez de vous demander pourquoi les choses arrivent

Pourquoi est-il mort ? Pourquoi elle m’a quitté pour un autre ? Pourquoi avons-nous mis un terme à notre relation ? Pourquoi sont-ils partis ?

Nous vous demandons : Pourquoi vous demandez-vous cela ? Pensez-vous que vous allez trouver une solution à votre problème? Non !

Le passé est passé, laissez-le partir. Ne vous créez pas de nouveaux problèmes ou frustrations non nécessaires dans le but de mieux comprendre.

Vous ne saurez sûrement jamais le pourquoi des choses et même si vous le saviez, cela ne vous servirait pas à grand chose.

Faites le bilan avec votre dialogue intérieur

Ne vous dites pas des choses telles que : « ce n’est pas juste que cela se termine », « ma vie n’a plus de sens après ma rupture » etc. Ce sont des idées fausses, exagérées et peu comodes.

Vous vous adapterez au changement tôt ou tard, mais vous le ferez bien avant si vous apprenez à gérer vos idées et vos pensées.

Pour cela, vous devez les transformer en phrases plus réalistes jusqu’à ce que vous commenciez à y croire et à les automatiser : « Cela est peut-être injuste mais la vie est injuste par définition. Je le supporterai une fois de plus », « Le sens de la vie ne dépend pas d’une personne en particulier car j’ai bien d’autres choses dont je peux profiter.”

Femme-yeux-bleus

Défaites-vous des choses qui ne vous apportent rien, sans peur 

Jetez les vieilles choses, effacez les photos, déchirez les documents, offrez les vêtements, changez de maison, de conjoint, de travail… Ne restez pas coincé à un endroit qui ne vous convient pas pendant trop longtemps.

Commencez à construire votre présent et projetez-vous dans le futur.

Ce que vous croyez indispensable à votre vie ne l’est pas. L’indispensable, c’est manger, respirer, dormir, boire… le reste est une routine, une habitude et l’être humain est capable de s’habituer et de se déshabituer… vous pouvez le faire.

Il suffit de s’y mettre, sans peur ! Il ne se passera rien de terrible !

Essayez de mettre en marche ces trois étapes et vous gagnez en sagesse, en maturité, en force et en santé mentale. Acceptez et embrassez les changements.

Regardez vers l’avant, comme quand vous conduisiez, et jamais vers l’arrière. Quand on conduit, il ne faut regarder le rétroviseur qu’un instant, mais regarder en permanence vers l’avant, en observant et en acceptant ce qui arrive et ce qui nous attend.

A découvrir aussi