La technique du mandala

· 4 novembre 2015

Mandala est un terme sanskrit qui signifie « centre, cercle, anneau magique« . Dans le dictionnaire, il est défini comme un dessin complexe, qui est souvent circulaire et qui représente les forces régulatrices de l’univers, en utilisant la méditation comme support.

Généralement, un mandala est une image symbolique basée sur des formes géométriques telles que des cercles et des carrés, qui sont en relation avec la spiritualité.

Il existe une variété infinie de mandalas, des formes les plus simples aux plus complexes. Dessiné sur une feuille, peint ou tissé, il constitue même le plan de certains bâtiments.

Utilisés depuis des temps très anciens, les mandalas sont originaires d’Inde. Ils se sont propagés par la culture orientale et plus tard, grâce au psychiatre suisse Carl Gustav Jung, en Occident.

Jung affirmait que les mandalas étaient la représentation de l’esprit dans son intégralité, de la conscience à l’inconscient.

Les avantages des mandalas

À partir d’une vision spirituelle, les mandalas sont comme des centres énergétiques d’équilibre et de purification, qui nous aident à transformer la vision que nous avons de notre environnement et de nous-mêmes.

Toute personne, indépendamment de son âge, peut dessiner et peindre un mandala, afin d’obtenir de nombreux avantages. Le simple fait de colorier un mandala, aide une personne à atteindre un état de calme.

Les formes et les couleurs utilisées dans les mandalas expriment les pensées, les émotions et les intuitions de la personne qui l’a fait. Une même couleur peut avoir des significations différentes, selon l’état d’humeur de la personne.

Les mandalas représentent souvent la connexion entre le monde intérieur et la réalité extérieure. Dessiner et interpréter un mandala, signifie généralement entrer en contact avec sa propre intimité.

Les mandalas peuvent être utilisés en méditation ou pour des techniques de relaxation, renforçant ainsi le processus créatif de la personne.

Une étude menée en 2005 par Nancy A. Curry  et Tim Kaser a constaté que l’élaboration des mandalas de sable était très efficace pour réduire les niveaux d’anxiété et de stress.

Les mandalas sont comme une forme de méditation en action. A mesure que la personne le crée ou l’observe, elle se libère de ses pensées et son esprit va alors se vider.

Ils nous aident à nous concentrer, tout comme ils nous permettent de parvenir à une stabilité mentale et un équilibre spirituel, en approfondissant la connaissance de soi.

Aujourd’hui, la technique du mandala est utilisé dans le milieu éducatif et le domaine de la réhabilitation.

Dans le milieu éducatif, ils sont utilisés comme outils pour améliorer l’attention et la concentration des enfants, pour développer une motricité précise, comme moyen de communication et d’expression ainsi que pour surmonter des situations de stress émotionnel.

Dans certains hôpitaux de jour, on propose même aux patients atteints de cancer, de colorier des mandalas pour leur offrir un moyen de détente et de concentration.

On peut travailler avec des mandalas de différentes manières:

Observer un mandala, dans un endroit calme, pendant trois à cinq minutes. Cette pratique est comme un exercice de méditation, en utilisant comme support le mandala.

Colorier un mandala. Pour ce faire, nous pouvons regarder sur internet ou dans un livre de mandalas et choisir celui qui nous attire le plus. Une fois sélectionné, nous pouvons commencer à le colorier.

Créer votre propre mandala. Dans ce cas, on conçoit d’abord le mandala et ensuite on le colore. Cette pratique est la plus conseillée pour faire un travail personnel.

Une fois dessiné et colorié, il faudra trouver ce qu’il exprime à travers l’observation. Bien que vous ne trouviez pas son sens, le mandala peut avoir un effet sur vous, de manière inconsciente.