La résilience : être fort malgré les tempêtes

19 octobre 2016 dans Psychologie 0 Partagés

Il y a des personnes qui sont caractérisées par leur grande capacité de résilience.

Ce sont celles qui utilisent comme arme leur capacité à continuer à flotter malgré les problèmes, et qui considèrent la difficulté comme un apprentissage.

Elles savent que l’immunité face à la souffrance est impossible et comprennent que les tempêtes qui rendent nos journées sombres sont aussi des opportunités de se surpasser.

Elles s’arment donc de courage et continuent, avec pour mantra : « continuer pour grandir, malgré les adversités ».

Être résilient au jour le jour

La résilience est un concept qui a acquis une grande importance ces dernières années, notamment dans le champ de la psychologie positive, qui s’est intéressée aux caractéristiques qui permettent aux personnes de dépasser une adversité.

Être résilient d’un point de vue de la psychologie, c’est être capable d’affronter la diversité et d’en sortir renforcé.
Partager

5-techniques-pour-eviter-la-maltraitance

Lorsque nous parlons de résilience, nous avons tendance à penser à des faits traumatisants, comme la perte d’un être cher, la survie après un accident ou une situation de maltraitance…

Mais dans notre quotidien, il existe d’autres situations complexes que nous devons affronter.

Nul besoin qu’une catastrophe arrive. Surmonter n’importe quelle difficulté quotidienne comme faire face aux critiques, réussir à se dépasser ou à commencer la journée avec un sourire après une période de tristesse, c’est aussi être résilient.

Nous avons tous nos propres batailles auxquelles nous devons faire face et nos propres ressources pour cela. Il faut seulement les découvrir.

Caractéristiques des personnes résilientes

Il y a des personnes qui sont résilientes car elles ont eu un modèle de résilience devant elles, comme leurs parents, un frère, une sœur.

D’autres ont appris à y faire face et à trouver des solutions par elles-mêmes. Elles ont appris à partir de l’essai et de l’erreur, elles sont devenues fortes grâce à leurs propres cicatrices.

Cela nous montre que la résilience est une habileté que nous pouvons tous développer et donc, pratiquer.

Pour cela, il est nécessaire de gérer de manière adaptée nos pensées et nos émotions. Les canaliser en les contrôlant est fondamental.

Dans cet article, nous allons vous expliquer quelles sont les principales caractéristiques des personnes résilientes pour que vous puissiez commencer à les travailler.

Elles savent s’adapter aux changements

Les personnes résilientes ont, comme les joncs, la capacité d’être flexibles quand le vent cingle avec force.

Elles savent qu’aller à l’encontre des circonstances leur fera perdre de l’énergie et elles préfèrent opter pour un esprit ouvert face aux différentes opinions et circonstances.

Elles se détachent de leurs vieilles croyances, préjugés et insécurités pour se vêtir de nouveaux costumes qui les accompagnent lors des moments de changement.

Elles ne s’adaptent pas par résignation mais parce qu’elles savent qu’il existe d’autres mondes différents, qui ne sont pas pour autant dans l’erreur

joncs

Elles s’appuient sur leurs forces

Les personnes résilientes se connaissent. Elles savent ce qui leur fait du mal et ce qui les gênent, et comprennent que l’équilibre fondamental de leur bien-être se trouve dans le soin qu’elles s’apportent à elles-mêmes.

Les personnes résilientes savent identifier leurs fragilités mais aussi leurs forces pour les utiliser dès que nécessaire.

Elles utilisent leurs envies de lutter, leur motivation, leurs efforts et leurs compétences comme des ciments pour aller de l’avant.

Elles se respectent elles-mêmes et tiennent compte d’elles-mêmes car elles savent que se connaître est l’étape essentielle pour grandir et établir des relations saines avec les autres.

Elles savent qu’accepter est nécessaire pour avancer

Les personnes résilientes savent que l’acceptation est la compagne idéale de l’avancement et du changement.

Il n’y a que lorsque nous acceptons que nous pouvons commencer à travailler pour améliorer les choses. Si nous nions les choses qui ne vont pas, nous leur donnons encore plus de force.

Les personnes résilientes savent qu’accepter, c’est comprendre et affronter. Ne jamais s’avouer vaincu.

marcheuse

Elles considèrent que personne n’est immunisé contre la souffrance

Être résilient ne signifie pas que l’on n’a pas de blessures, mais que malgré soi, la situation adverse nous a été instructive d’une certaine manière.

On a été capable d’accepter la douleur et au lieu de sombrer en elle, on a opté pour l’apprentissage.

Les personnes résilientes savent que s’abriter et se protéger de la douleur ne fonctionnera pas toujours, car fuir les éloignera de la possibilité de comprendre ce qui leur arrive et donc, de continuer à grandir.

Comme vous le voyez, être résilient peut s’apprendre et on peut s’entraîner. De fait, cela devrait être une matière fondamentale à l’école.

Il est toujours bon d’apprendre des stratégies pour s’améliorer et continuer à mûrir. La résilience est cette capacité qui nous permet d’être fort malgré les assauts du vent, nous adaptant le mieux possible aux difficultés de la vie, comme les pertes, les déceptions, les traumatismes et les échecs.

Vous aussi, vous êtes résilient, ne l’oubliez pas. N’avez-vous jamais dû traverser une difficulté dans votre vie ?

Pensez-y et souvenez-vous de cette fois où vous avez été courageux et où, malgré la peur, vous avez plongé dans la piscine…

A découvrir aussi