La peur de rester célibataire

29 août 2018 dans Rupture et divorce 0 Partagés

Etre en couple est fondamental, voire même nécessaire pour bien des gens. De fait, certaines personnes, lorsqu’elles sont célibataires, cherchent désespérément à trouver quelqu’un ; et lorsqu’elles sont en couple, elles font tout ce qu’elles peuvent pour le rester, même si cela doit leur porter préjudice. Il semble qu’aujourd’hui, la peur de rester célibataire domine la vie de bien des gens, les menant à agir de manières très peu saines.

Or, contrairement à ce que beaucoup peuvent croire, le fait de ne pas être en couple n’est pas si grave, puisque cela peut être une opportunité de se connaître mieux, une étape ou une situation de la vie très gratifiante. Alors, pourquoi apparaît cette peur de rester célibataire ? Qu’y a-t-il derrière le mal-être découlant du fait de ne pas être en couple ? Lisez la suite de cet article pour le découvrir !

Pourquoi la peur de rester célibataire surgit-elle ?

Dans la société au sein de laquelle nous vivons, l’amour romantique a acquis une importance énorme. Pour beaucoup, il s’agit de ce qui donne un sens à la vie. Nous le voyons dans les films, les chansons et les romans ; si tout va mal, il suffit de se trouver un partenaire pour que tous les problèmes disparaissent.

homme ayant peur de rester célibataire

Ce message, bien qu’erroné, peut aussi pourtant devenir très persuasif. Finalement, il est bien plus simple de trouver un partenaire que de faire ce qu’il faut pour changer ce qui ne nous plait pas dans notre vie. Or, malheureusement, le fait d’être en couple ne nous rendra plus heureux que si nous allons bien à la base ; autrement dit, le bonheur ne vient pas de l’extérieur si c’est une autre personne qui nous l’apporte, mais il surgit de notre intérieur et de la relation que nous entretenons avec nous-mêmes.

Ainsi, les personnes qui se mettent en couple alors qu’elles se sentent mal avec elles-mêmes finissent généralement dans une relation qui ne les satisfait pas et qui leur pose différents types de problèmes, comme c’est le cas dans le cadre d’une relation toxique. Précisément, un des principaux problèmes de ce type d’interaction est la peur de rester célibataire. Les personnes qui souffrent de cette peur cherchent le sens de la vie dans l’amour, d’où le fait qu’elles soient incapables de mettre fin à une relation avec une personne avec laquelle elles se sentent pourtant profondément malheureuses.

D’un autre côté, ce désir d’être toujours en couple se trouve renforcé au niveau social. Quand nous voyons une personne de plus 30 ans (et même parfois, plus jeune encore) qui est célibataire, nous la regardons d’un oeil suspect. En fait, nous ne concevons pas que quelqu’un puisse être heureux seul. Cependant, les dernières études menées à ce sujet montrent que, pour être bien dans une relation, il est d’abord nécessaire d’être bien avec soi.

Surmonter la peur de la solitude

Un des plus grands paradoxes de notre société, c’est que les personnes célibataires ont tendance à être plus heureuses que celles qui se trouvent dans une relation toxique. Par conséquent, l’objectif ne devrait pas être de chercher à être avec quelqu’un à tout prix. Il serait bien plus rentable de se concentrer sur le fait de construire une relation saine ou d’apprendre à être seul.

Ces deux plans d’action peuvent l’un comme l’autre aider à gérer la peur de rester célibataire. De plus, ils ont tendance à se renforcer mutuellement. De fait, un des secrets d’une bonne relation réside en le fait de ne pas avoir besoin de l’autre pour être heureux. Cela ne veut pas dire que l’on ne veut pas être avec lui, mais que nous avons conscience du fait que nous pourrions survivre sans lui.

Même si cela peut sembler contre-intuitif, maintenir une certaine indépendance dans une relation ne fera normalement que la rendre plus forte. Au moment où nous pensons que nous avons besoin de l’autre personne pour être bien, nous commençons à mener à bien tout type de comportements qui perturbent l’amour. De fait, la dépendance affective est un des états qui génère le plus d’obstacles au sein d’une relation de couple.

femme pensive ayant peur de rester célibataire

Comment puis-je apprendre à me sentir bien seul ?

Bien sûr, dire qu’il faut apprendre à être indépendant est bien plus facile à dire qu’à faire. Cependant, si vous prêtez attention aux conseils suivants pour intérioriser peu à peu la peur de rester célibataire, cette dernière commencera à faire partie de votre passé. Prêt ?

  • Améliorez votre estime de vous-même : être réellement bien avec nous-même nous aide à ne pas avoir besoin d’autres personnes pour nous sentir bien. Vous êtes une édition limitée. Découvrez tout ce que vous avez en vous et surtout, comment vous pouvez continuer à grandir.
  • Souvenez-vous que vous avez déjà été célibataire auparavant : y a-t-il eu une bonne époque de votre vie où vous n’étiez pas en couple mais heureux pour autant ?
  • Utilisez la visualisation négative : que pourrait-il arriver de pire ? Si la peur de voir la relation prendre fin avec votre partenaire est très grande, imaginez dans les détails comment cela pourrait se passer. Au départ, vous vous sentiriez très mal, mais si vous faisiez preuve de persévérance et que vous pensiez à comment vous iriez quelques mois plus tard, vous vous rendriez compte que tout cela ne serait finalement pas si terrible.
  • Gardez une certaine indépendance dans votre relation : faire les choses pour vous, même en étant en couple, vous aidera à vous sentir plus sûr de votre capacité à être bien, même si la relation avec votre partenaire venait à prendre fin.

Comme vous pouvez le voir, la peur de rester célibataire est très commune, mais elle peut être surmontée. Maintenant que vous comptez sur ces outils, mettez la main à la pâte ; en peu de temps, vous noterez comment votre confiance en vous et en votre relation e sera améliorée.

A découvrir aussi