La personnalité évitante dans les relations affectives : comment lui faire face ?

Des personnes qui disent vous aimer mais qui prennent leurs distances, se montrent froides, qui disent avoir besoin de vous aujourd'hui mais marquent leurs limites un peu plus tard. Les partenaires avec une personnalité évitante nous condamnent à une souffrance constante. Que pouvons-nous faire ?
La personnalité évitante dans les relations affectives : comment lui faire face ?

Dernière mise à jour : 17 mai, 2021

Avez-vous eu une relation avec une personne qui semblait s’intéresser à vous mais qui n’arrivait pas à s’engager de façon saine ? Méfiante, peu sûre d’elle, parfois froide, aigrie la plupart du temps et ne sachant pas gérer son univers émotionnel… La personnalité évitante constitue une forme de souffrance pour laquelle nous ne sommes pas toujours préparés.

Il est vrai que certaines personnes peuvent afficher une certaine insécurité au niveau relationnel. Néanmoins, quand nous tombons sur quelqu’un avec un comportement clairement évasif, méfiant et même hypervigilant, nous pouvons être face à un trouble de la personnalité.

Ce sont assurément des situations à grand impact et qui occasionnent une usure, aussi bien pour la personne elle-même que pour son entourage. Il s’agit de figures qui ne valident pas les sentiments, qui dressent des murs et détruisent des alliances.

Qui plus est, face au moindre problème ou à la moindre difficulté dans la relation, elles auront toujours la même réponse : prendre leurs distances. Cette froideur dans le comportement et l’affection débouche sur des expériences hautement douloureuses.

Même si cela peut nous sembler curieux, ce type de caractéristique affecte entre 3 et 5 % de la population. Approfondissons ce sujet.

Couple fâché.

Les caractéristiques de la personnalité évitante dans les relations affectives

Si vous cherchez quelqu’un avec qui pouvoir établir une bonne connexion émotionnelle et former une équipe pour pouvoir avancer ensemble, il vaut mieux ne pas s’engager avec une personne qui présente ce profil. La personnalité évitante dans les relations affectives ressemble à une personne très indépendante, qui ne cherche pas de liens très significatifs.

Bien évidemment, cela est rarement souhaitable. Car s’il y a bien une chose que nous voulons d’un-e partenaire, c’est une alliance enrichissante, pleine d’affection et d’engagement, qui nous rende heureux.

Quelqu’un avec un trouble de la personnalité évitante a beaucoup de mal à développer des relations saines. Ce sont les figures typiques qui jouent à « je t’aime, je ne t’aime plus, j’ai besoin de toi, j’ai besoin de m’éloigner ». Or, ceci, comme nous le savons bien, est très perturbant. Voyons quelles sont les caractéristiques de la personnalité évitante.

Comment identifier un partenaire évitant ?

Quand nous parlons d’une personne avec un comportement évitant, nous ne décrivons pas seulement quelqu’un qui nous fuit. Il s’agit d’une condition plus complexe, qui définit généralement une entité psychiatrique : le trouble de la personnalité évitante, décrit dans le Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (DSM-5).

Ainsi, des études comme celles réalisées à l’Université de Berlin signalent que nous sommes face à des personnes avec une anxiété marquée, une inhibition sociale, de l’indécision, des sentiments d’insuffisance et une hypersensibilité…Ce sont des traits très stables et qui ont souvent une base génétique. Tout cela a un grand impact sur le plan relationnel :

  • Elles ont excessivement peur d’être rejetées. C’est pour cela qu’elles se méfient et sont très susceptibles.
  • Elles se sentent facilement blessées, au point que l’autre personne ne sait pas comment agir pour ne pas faire de mal à l’autre.
  • Ces personnes ne s’engagent jamais complètement et ne s’ouvrent pas en matière de sentiments, d’affection et de volonté pour partager une véritable intimité.
  • Elles n’aiment pas les situations nouvelles ou inattendues. Il peut donc être difficile pour elles, par exemple, de faire le premier pas pour connaître la famille de leur partenaire. Elles ont aussi du mal à réaliser des activités différentes.
  • Elles ne prennent pas de risques. Ainsi, elles ne feront que rarement quelque chose de significatif pour leur partenaire.
  • Elles n’arrivent pas à parvenir à des accords :elles considèrent n’importe quelle dispute comme une menace et prennent leurs distances.
  • Elles ne valident pas les émotions. Si l’autre personne exprime ses sentiments, elle n’exprimera que rarement les siens.
Homme triste.

Personnalité évitante : comment gérer ces relations marquées par l’évitement ?

La personnalité évitante dans les relations affectives cause de la souffrance. C’est une évidence. Mais cela signifie-t-il que nous devrions nous éloigner immédiatement ?

Il est vrai qu’il est toujours bon de donner une opportunité à cette personne. Nous pouvons le faire avec une stratégie claire. Si nous nous rendons compte que derrière ces demandes, il n’y a pas de progrès et que la cohabitation n’est pas bonne, alors nous devrons prendre une décision. Voyons donc ce qu’il faut faire pour faire face à une personnalité évitante.

Demandez-lui d’avoir recours à une aide spécialisée

Une chose que nous devons savoir sur la personnalité évitante est que, dans de nombreux cas, elle peut avoir connu une enfance traumatique ou être atteinte de dépression et d’anxiété.Il est important que la personne fasse l’effort de chercher une aide spécialisée.

Plusieurs choses définissent ces figures : la souffrance, l’hypervigilance, l’insécurité émotionnelle, la peur d’être critiquées, rejetées… L’aide psychologique leur permettra d’atteindre un état pour se sentir mieux avec elles-mêmes. Quand une personne se sent bien dans sa peau, elle est en effet capable d’établir des relations affectives plus saines.

Expliquez-lui que ce comportement a des conséquences

Le comportement évitant et le « aujourd’hui, j’ai besoin de toi et demain je m’éloigne » n’est pas licite dans une relation. Il est important que l’autre personne soit consciente que son comportement crée des vides.

 Les doutes, la méfiance, la distance émotionnelle et cette mauvaise gestion émotionnelle font mal et personne ne devrait tolérer cette souffrance. Il est essentiel de faire comprendre à l’autre que ce comportement finira par déboucher sur une rupture.

Si cette personne veut sauver cette relation affective, il est nécessaire qu’elle agisse d’une autre façon.Si elle nous montre des changements de comportement, de la volonté et de l’engagement, ce lien pourra se développer.

Nous devons aussi penser à une chose : nous avons tous des limites. Si la seule chose que nous obtenons avec cette relation compliquée est une angoisse permanente, il vaut mieux prendre ses distances. Cependant, nous devons bien nous dire que le plus adéquat est d’abord de motiver cette personne à demander de l’aide d’un expert. Le changement est possible.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi est-ce difficile pour moi d’avoir des relations avec les gens ?
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Pourquoi est-ce difficile pour moi d’avoir des relations avec les gens ?

Vous n'arrivez pas à communiquer avec les gens ? Vous n'êtes pas le seul, et différentes causes peuvent l'expliquer. Nous en parlons ici.



  • Cox BJ, Pagura J, Stein MB, Sareen J. The relationship between generalized social phobia and avoidant personality disorder in a national mental health survey. Depress Anxiety. 2009;26(4):354–36
  • Semerari, Antonio (2011) Los trastornos de la personalidad. Desclee de Brouwer 
  • Weinbrecht A, Schulze L, Boettcher J, Renneberg B. Avoidant personality disorder: a current review. Curr Psychiatry Rep. 2016;18(3):29