La parabole de l'arbre, une histoire sur l'amour d'un père

La parabole de l'arbre est une histoire qui nous parle d'un enfant amoureux d'un pommier. Elle nous parle aussi des parents et de leur immense capacité à nous aider au-delà de leur portée.
La parabole de l'arbre, une histoire sur l'amour d'un père

Dernière mise à jour : 30 juillet, 2021

La parabole de l’arbre est une belle métaphore qui traite de ce que la grande majorité des parents sont capables de faire pour leurs enfants. Elle parle d’un enfant bien-aimé et éveillé dans un endroit éloigné. Près de sa maison, il y avait un pommier qu’il adorait.

Le petit était impatient d’être près de l’arbre. Il jouait avec ses branches, courait autour et dégustait ses pommes. L’arbre était très heureux grâce à cet enfant qui le traitait avec tant d’affection et a toujours voulu être proche de lui.

Le temps a passé et l’enfant a grandi. La parabole de l’arbre raconte que le garçon est entré à l’école et a invité ses nouveaux amis à jouer autour du pommier. Il aimait les rires et les courses des enfants autour de lui. L’arbre était très heureux à cette époque.

“Économisez les larmes de vos enfants afin qu’ils puissent arroser votre tombe avec elles.”

– Pythagore de Samos

Enseignement de la parabole de l'arbre.

Une absence inattendue

Les années ont continué à passer et l’enfant a beaucoup grandi. L’arbre et l’enfant se sont de moins en moins vus. Le garçon semblait très occupé par ses nouveaux amis et ses nouveaux intérêts. Le pommier se sentait triste, mais il a compris que c’était naturel.

Un jour, le garçon est revenu. C’était déjà un jeune homme. L’arbre était très heureux de le voir. Ils n’avaient pas été ensemble depuis si longtemps ! Cependant, il a remarqué que le garçon avait l’air triste. Puis il lui a demandé ce qui lui arrivait. N’a-t-il pas apprécié sa merveilleuse jeunesse ?

Le garçon lui a dit qu’il se sentait vraiment très triste. Il y avait tellement de choses qu’il voulait avoir, mais il n’avait pas assez d’argent et a dû se contenter de peu. Il voulait un vélo, de nouveaux vêtements et de l’argent pour inviter mes amis…

Le pommier lui a dit alors la chose suivante : “Regarde !” dit-il. “Je suis plein de pommes ! Pourquoi ne pas les prendre toutes et les vendre sur le marché ? De cette façon, tu auras de l’argent pour ce dont tu as besoin.” Le garçon a pensé que c’était une bonne idée et il l’a fait. Puis il n’est plus revenu pendant longtemps.

Un nouveau retour

Plusieurs années se sont écoulées, et le garçon n’est jamais revenu. Il manquait au pommier, mais il a également compris que le garçon ne pouvait pas passer sa vie à courir à côté d’un vieil arbre. Il s’est donc senti heureux à la pensée que son enfant l’était aussi, heureux.

Un après-midi, il a vu le garçon venir vers lui. Il se sentait extrêmement heureux. Il avait beaucoup grandi. Mais une nouvelle fois, il était triste. L’arbre lui a donc demandé ce qui lui arrivait. Le jeune homme a dit qu’il voulait se marier, mais qu’il n’avait pas d’argent pour construire une maison. Il devrait donc reporter ses plans.

L’arbre, toujours avec affection, lui dit : “Ne t’inquiètes pas. Prend mes branches. Avec elles, tu peux construire une belle maison.” Le visage du jeune homme s’est illuminé. Il l’a fait. Il a pris les branches et a construit une merveilleuse maison. Puis il s’est marié et pendant longtemps il n’est pas allé voir le pommier.

Fin de la parabole de l'arbre.

La morale de la parabole de l’arbre

De nombreuses années plus tard, le garçon est revenu. En fait, c’était déjà un homme. Il a dit à l’arbre qu’il avait deux enfants et qu’il voulait faire un bateau pour naviguer avec eux. Le pommier n’a pas hésité une seconde : “Prend mon tronc !” dit-il. “Avec lui, tu peux construire un beau bateau.” L’homme l’a écouté.

Il a de nouveau disparu, cette fois pendant plusieurs années. L’arbre craignait le pire. Cependant, quand il s’y attendait le moins, il a vu un vieil homme s’approcher de lui. C’était son enfant. Celui qu’il avait vu grandir et qui était maintenant vieux.

Encore une fois, il avait l’air triste. L’arbre s’est alors dit qu’il n’avait plus rien à offrir. Il n’avait pas de branches, pas de tronc… C’était juste une racine collée au sol…

Le vieil homme s’est approché de l’arbre et l’a serré dans ses bras. Puis il a pleuré. “Je suis seul”, dit-il au pommier en larmes. “Tu ne l’es pas”, lui dit l’arbre. “Me voici”, a-t-il ajouté. “Je n’ai que quelques vieilles racines, mais elles sont encore grandes et fortes. Ici, tu peux rester pour te reposer”. Et le vieil homme a dormi éternellement au pied de l’arbre.

La parabole de l’arbre représente l’amour de certains parents. Ces parents qui ne se lassent jamais de donner à leurs enfants tout ce qu’ils ont.

Cela pourrait vous intéresser ...
La loi de réciprocité psychologique : qu’est-ce que c’est ?
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
La loi de réciprocité psychologique : qu’est-ce que c’est ?

La loi de réciprocité psychologique gouverne un certain nombre de nos rapports sociaux. Nous vous invitons ici à en apprendre davantage sur cette l...



  • Alvarez, V. S. (1953). Cuentos y narraciones (Vol. 71). Editorial Porrúa.