Là où il y a de la volonté, il y a un chemin

· 29 mai 2018

Avant de parcourir notre chemin, nous étions le chemin. Un abrégé de valeurs, d’efforts, d’objectifs et de rêves. Par conséquent, s’il y a un arbre à planter, plantons-le; s’il y a une erreur à réparer, réparons-la ; et s’il y a un effort à faire, faisons-le. La volonté est ce qui permet d’écarter la pierre du chemin. Si nous avions suffisamment de volonté, nous aurions presque toujours assez de ressources…

Hermann Hesse, écrivain, poète, romancier et peintre allemand, disait que quand quelqu’un a réellement besoin de quelque chose, il le trouve; ce n’est pas le hasard qui lui offrira mais sa propre personne. Son propre désir et son propre besoin le conduiront à cette chose. Autrement dit, il n’y a rien que nous ne puissions atteindre si nous y mettons de l’acharnement. Même si cela semble difficile. La persévérance est ce qui donne de la valeur aux choses.

Croire représente le second pouvoir. Vouloir est le premier. Les montagnes que la foi déplace ne sont rien à côté de ce que fait la volonté. L’homme ne se rend pas compte de tout ce qu’il peut faire avant de l’essayer, de méditer et d’y mettre de la volonté.

« On dit que je suis un héros, moi, cet être faible, timide, presque insignifiant; si j’ai pu faire ce que j’ai fait en étant ainsi, imaginez ce que vous pouvez faire tous ensemble. »

-Mahatma Gandhi-

femme regardant la mer

Le choix du chemin

Personne ne manque de forces. C’est surtout la constance qui a des failles. Les grandes difficultés deviennent plus petites si la volonté intervient. N’importe quel chemin pourra être parcouru si cette dernière prolifère. Rudyard Kipling le disait déjà à son époque: si vous demandez à un homme de faire plus que ce qu’il ne peut, il le fera. Si vous lui demandez uniquement de faire ce qu’il peut faire, il ne le fera pas.

Nous sommes à moitié éveillés. Nous n’utilisons qu’une petite partie des ressources physiques et psychologiques dont nous disposons et la même chose se produit avec notre capacité de persévérance. Nous savons mieux nous cacher que regarder devant nous pour affronter les problèmes et chercher des solutions. Nous oublions que dès que nous aurons confiance en nous, nous découvrirons comment vivre et être heureux.

Être authentiques dans un monde qui essaye constamment de faire de nous d’autres personnes est notre plus grand défiLes chemins sont un miroir de nos décisions. Voulons-nous vraiment finir par cacher nos rêves sous un tapis pour atteindre une supposée et surestimée conformité? Si c’est le cas, empruntons les chemins que tout le monde prend. Sinon, choisissons de dévier de cette route et de traverser des champs: en faisant cela, nous serons nous-mêmes dans un monde créé par notre volonté.

« Si nous faisions tous les choses que nous sommes capables de faire, nous nous surprendrions littéralement. Tout est question de volonté. »

-Thomas Alva Edison-

la volonté représentée par un footing

La volonté est la plus puissante des forces motrices

La force de volonté est l’impulsion qui nous pousse à réaliser nos objectifs. Une personne avec une grande force de volonté fera valoir ses décisions, même devant de grandes oppositions et obstructions de tous types. En revanche, une personne avec une faible force de volonté cédera facilement face à l’adversité.

Cette force est liée au désir. Si nous ne désirons pas assez quelque chose, il est probable que la volonté que nous utilisons pour réussir au niveau de cette tâche soit faible. Par contre, si nous avons une immense envie et une grande volonté, nous persisterons sûrement jusqu’à atteindre notre objectif.

Comme nous le voyons, aimer n’est pas tout dans la vie: il faut de la volonté pour déplacer des montagnes, pour aller de l’avant et planter les graines de la confiance en soi.

« Les personnes qui réussissent ont peur, les personnes qui réussissent ont des doutes et les personnes qui réussissent ont des préoccupations. Elles ne laissent simplement pas ces sentiments les arrêter. »

-T. Harv Eker-

volonté