La manipulation, un autre genre de poison

24 mars 2015 dans Psychologie 19 Partagés
 “Les manipulateurs cherchent à persuader les autres de transgresser leurs limites.
Avec des insinuations, ils manipulent les circonstances pour leur propre intérêt.
Ils séduisent les autres pour qu’ils portent leur fardeau. Ils utilisent des messages chargés de culpabilité. ”
(Cloud,H; Townsend)
Dans notre vie, notre univers professionnel, social ou familial, il est fréquent de s’entourer de personnes qui ont beaucoup d’influence sur nous. Quand cette influence n’a qu’une seule finalité, celle d’aider à la réalisation des besoins de cette personne, aux dépens des autres, cela s’appelle de la manipulation.
Il faut reconnaitre que ce typer de comportement est très fréquent chez beaucoup de personnes.
Il est très difficile de savoir que nous sommes manipulé, car ces personnes utilisent des mécanismes (tromperie, menace, peur) de manière subtile, et sont passées maîtres dans l’art de manipuler les autres, alors même qu’elles comprennent que ce concept est nocif et néfaste pour les autres.
Parfois, nous taisons nos propres besoins pour satisfaire ceux des autres, et ainsi éviter les conflits et conserver ce lien avec ces personnes qui nous sont proches. Mais, en réalité, nous tombons dans le piège de la manipulation et du chantage affectif.
Les grands manipulateurs connaissent, au millimètre près, toutes nos faiblesses, tous nos secrets, car ce sont des personnes qui savent se rapprocher des autres pour mieux les connaître, et en tirer partie. Ils connaissent avec exactitude nos carences et nos besoins, et nous menacent de couper tout lien avec nous, lorsque nous ne nous laissons pas manipuler.
Ils sont parfaitement capables de dissimuler, de manière très habile, la pression et la domination qu’ils font peser sur nous.
Mais lorsque ce type de personne sent que son pouvoir dominateur s’estompe, que son autorité est remise en question, son comportement manipulateur se dévoile au grand jour.
Il est certain que les exemples que nous allons vous donner vont vous rappeler quelques souvenirs, car vous les avez certainement entendus dans votre vie :
« Si tu divorces, je suis capable de tuer les enfants », « Ma fille, si tu continues cette relation, ce n’est pas la peine de revenir à la maison », « Si tu m’abandonnes, je me suicide », « Maman, si tu m’obliges à faire mes devoirs, je vais être malade », « Tu ne viens jamais me voir, tu ne m’appelles jamais », « Tu ne t’es jamais préoccupé de ce toute la souffrance que j’ai enduré à cette époque », « Je t’aide si tu me promets de m’offrir quelque chose », « Je prendrai soin de toi si… ».
Nous sommes des objets dans les mains des personnes manipulatrices, lorsque celles-ci exercent sur nous leur domination.
Si vous vous retrouvez à faire ou à dire des choses avec lesquelles vous n’êtes pas tout à fait d’accord, mais que vous avez finalement accepté, c’est que vous êtes victime d’un chantage émotionnel qui manipule votre comportement.
Si vous vous pliez aux exigences des personnes manipulatrices, elles vont continuer leur manipulation.
Il est nécessaire de partir sur des bases solides, d’établir les limites de votre espace personnel et de votre intégrité, dans lesquelles vous préservez vos besoins et vos désirs.
Car le problème est que, si vous vous entourez de personnes avec ce profil, vous finirez un jour par vous aussi être manipulateur, et pas seulement victime.
A découvrir aussi