La conscience transpersonnelle

7 janvier 2019
Qu'est-ce que la conscience transpersonnelle ?

La psychologie transpersonnelle est la seule école psychologique qui étudie les processus qui transcendent l’identité et les états de conscience. La conscience transpersonnelle s’étudie sur la base d’un modèle qui compte trois catégories: l’état pré-égoïque, l’égoïque et le transpersonnel ou trans-égoïque. Ce dernier est considéré comme le potentiel le plus élevé de l’être humain.

Le psychologue transpersonnel Ken Wilber est celui qui a développé le modèle du spectre de la conscience. Il le présente comme un processus de développement interne qui donne lieu à la conscience transpersonnelle. Celle-ci se définit comme un état qui permet à l’être humain d’être en connexion avec son environnement et de former un tout avec lui.

En prenant pour référence le travail de Wilber, de nombreux psychologues transpersonnels se sont consacrés à l’étude de certaines psychopathologies en lien avec l’état du patient et leur niveau de conscience transpersonnelle, pré-égoïque ou trans-égoïque, que la psychiatrie conventionnelle ne prend pas en compte dans les traitements.

Qu’est-ce que la conscience transpersonnelle ?

Cette école psychologique considère que notre conscience normale, celle que nous possédons à l’état de veille, n’est qu’un des types de conscience que l’être humain possède. Selon cette approche, il y a davantage d’états de conscience qui sont séparés les uns des autres de façon très subtile.

« C’est comme si notre perception habituelle de la réalité n’était rien de plus qu’une île insignifiante, entourée d’un vaste océan de conscience, insoupçonné et invisible sur une carte, dont les vagues s’écrasent continuellement contre les récifs que notre perception quotidienne a érigés comme des barrières… Jusqu’à ce que, tout à coup, les vagues brisent et inondent cette île avec la connaissance d’un nouveau monde de conscience, aussi vaste qu’inexploré mais intensément réel. »

-Wilbert, 1984-

ken wilbert et la conscience transpersonnelle

 

Cette prise de conscience et cet entendement sont ce que Wilber appelle la Conscience d’Unité. En fait, on la connaît depuis très longtemps sous différents noms: Illumination, Nirvana ou Satori. Il s’agit d’un état où les sujets se retrouvent au-delà du rationnel (identité transpersonnelle) et sentent qu’ils ne font qu’un avec l’univers. La conscience d’unité.

Le modèle de conscience transpersonnelle

Le modèle évolutif de la conscience développé par Wilber est un modèle hiérarchisé. Chacune des trois catégories initiales est à son tour formée d’autres niveaux.

  • Le niveau pré-égoïque ou des domaines inférieurs se caractérise par les instincts et les processus somatiques. Des impulsions d’ordre émotionnel et sexuel basées sur des perceptions simples et des émotions. Ce niveau pré-égoïque est aussi connu sous le nom de niveau pré-personnel et se compose de trois niveaux ou étapes:
    • Sensoriel et physique.
    • Fantasmatico-émotionnel.
    • Esprit représentationnel.
  • Le niveau égoïque s’atteint en transcendant le niveau pré-égoïque, principalement à travers le niveau d’intériorisation. C’est ce que Piaget appelait l’égocentrisme décroissant. En d’autres termes, atteindre un plus grand développement implique la capacité de transcender son point de vue personnel et d’en trouver un supérieur. Ce niveau, aussi appelé niveau personne, se compose de trois sous-niveaux hiérarchisés, qui sont:
    • L’esprit règle/rôle.
    • Le réflexif formel.
    • La vision logique (ou Centaure).
  • L’état trans-égoïque se développe aussi en trois étapes:
    • Le niveau psychique: il s’agit de la culmination du niveau personnel de vision logique. Il se caractérise par une augmentation du niveau de perception et des capacités de l’esprit ordinaire.
    • Le niveau subtil: c’est un niveau intermédiaire de développement spirituel. Il implique un développement du Dieu personnel, des archétypes et du mysticisme.
    • Le niveau causal: cet état est décrit comme le self universel et sans forme. Selon les termes de Ken Wilber: Une conscience d’unité sans frontières qui imprègne tout… Un être qui est essentiellement un avec le self suprême.
conscience transpersonnelle

L’approche psychiatrique

En général, cette connaissance de la psychologie transpersonnelle ne s’applique pas aux traitements psychiatriques conventionnels pour des malades souffrant de psychopathologies diverses. Selon ce point de vue, les pathologies manifestées à un niveau pré-personnel ne seraient pas du même type que celles provenant d’un niveau transpersonnel. La problématique associée à chaque état de conscience ne serait pas non plus la même.

La psychologie transpersonnelle a fait son apparition à la fin des années 60. Cependant, elle a des antécédents beaucoup plus anciens dans plusieurs traditions philosophiques orientales. Elle a fait partie des programmes de Master et d’innombrables projets de recherche dans les plus prestigieuses universités du monde. Malgré tout cela, ce point de vue très intéressant n’est pas encore connu par de nombreux professionnel dans le monde de la psychologie.