Jusqu’à quel point pouvons-nous changer notre personnalité ?

2 décembre 2017 dans Psychologie 96 Partagés
changer notre personnalité

Combien de fois avons-nous entendu quelqu’un dire qu’il ne pouvait pas changer car « il est comme ça » ? Combien de fois avez-vous senti que vous ne pouviez pas agir de manière différente comme s’il existait certaines dispositions en votre intérieur ? Dans tous les cas, nous faisons référence à notre personnalité : l’ensemble des traits qui nous définissent et nous rendent uniques. Mais… Jusqu’à quel point pouvons-nous changer notre personnalité ?

La personnalité n’est pas quelque chose de totalement défini par nos gènes, et grâce à cela, nous sommes capables d’intervenir et d’apporter quelques changements. En fait, si vous réalisez un petit exercice et regardez derrière vous, vous vous rendrez compte que vous conservez certaines parties de votre personnalité et d’autres non. Peut-être êtes-vous aujourd’hui plus aimable ou plus revêche, plus ordonné ou plus anarchique, plus mélancolique ou plus courageux, etc.

Pour cela, et comme il s’agit d’un concept très important de la psychologie, dans cet article nous évoquerons la définition de la personnalité et la manière dont nous pouvons avoir une influence consciente sur les changements qui se produisent en elle.

Qu’est-ce que la personnalité ?

Il existe des définitions variées de la personnalité, trop de définitions en réalité. En revanche, la majorité coïncident sur le fait que la personnalité est une construction psychologique qui fait référence au « groupe de traits (caractéristiques physiques) dont dispose un individu et qui détermine ses tendances de comportement, raisonnement et émotion ».

Parmi tous les traits de personnalité qui existent, nous pouvons identifier deux catégories : les traits de tempérament et les traits de caractère. Tandis que les traits de tempérament sont des tendances de comportement qui ont une importante part génétique et biologique (nous naissons avec ces caractéristiques), la définition ou concrétisation des traits de caractère serait davantage le résultat de l’interaction entre la personne et l’environnement.

définition de la personnalité

Pour résumer, au sein de la catégorie des traits de tempérament, nous en trouvons certains qui sont basiques et universels comme la recherche de sensations, l’évitement du risque, l’impulsivité, l’activité et persistance. Et d’autre part, dans la catégorie des traits de caractère on retrouve l’auto-direction (confiance et capacité à diriger le comportement vers des objectifs précieux pour soi-même), coopération et transcendance (goût pour l’esthétique et le spirituel).

Tous ces traits, aussi bien les traits de tempérament que les traits de caractère, donnent naissance à la personnalité et nous différencient des autres. Autrement dit, nous avons tous ces traits et nous nous différencions en fonction de la force avec laquelle chacun d’eux est marqué. En psychologie, techniquement nous ne disons pas que quelqu’un n’a pas d’impulsivité ou qu’il fait preuve de persistance. On dit davantage que quelqu’un a une faible impulsivité et une persistance importante, car les traits sont des concepts progressifs.

« Nous avons tous de la lumière et de l’obscurité en notre intérieur. L’important repose dans le choix de favoriser l’une ou l’autre. »

-H.K Rowling-

Pouvons-nous changer notre personnalité ?

La réponse est très claire : oui nous pouvons changer notre personnalité et également avoir une influence dans la trajectoire et le niveau qu’adoptera cette transformation. Bien qu’une partie de la personnalité soit héréditaire, il ne s’agit pas d’une configuration génétique définitive, comme dans le cas de certains syndromes (par exemple : X fragile ou syndrome de Down). Et comme la personnalité est l’un des filtres que nous utilisons pour entrer en contact avec le monde et que le monde est un environnement variable, il s’agit également d’un système qui possède une capacité de changement.

Les traits de caractère sont plus faciles à changer : l’influence génétique sur eux est moindre et ils se développent (principalement) en interagissant avec l’environnement. Lorsqu’en thérapie, on recherche un changement de traits de tempérament comme l’impulsivité, la personne a pour habitude d’expérimenter une plus grande résistance au changement. En revanche, avec persévérance et dévouement, on atteint dans de nombreux cas des résultats positifs.

Même quand il s’agit d’une personne d’un âge plus avancé, changer la personnalité est possible. Or, souvent, plus une personne est âgée, plus la résistance au changement est généralement importante : on cherche à changer la manière d’être, cette manière avec laquelle on nous identifie et on nous reconnaît. Cette manière qui a été « cuisinée » à petit feu pendant des années.

Pour cette raison, la personne évite bien souvent de changer certains traits de sa personnalité et donne l’excuse de son âge ou du fait « qu’elle ait été comme ça toute sa vie ». Mais ce sont des excuses ! Changer de personnalité est possible, quelque soit l’âge que nous avons, et les limites de ces changements sont instaurés par la personne même qui les subit. Cela étant dit, la grande question est donc désormais : Comment pouvons-nous changer notre personnalité ?

Comment pouvons-nous changer notre personnalité ?

Pour pouvoir observer des changements au sein de notre personnalité, il est nécessaire d’effectuer un travail psychologique profond et constant. En premier lieu, il est inévitable que la personne désire un réel changement. En second lieu, il est important de réaliser des petits changements quotidiens à court terme.

Les changements qui sont durables et positifs sont ceux qui sont cuisinés « à petit feu ». Si vous décidez de changer votre personnalité du jour au lendemain car votre manière d’être vous apporte des problèmes, votre mission est malheureusement déjà un échec, uniquement du fait de la démarche. Vous allez vous « frapper la tête contre un mur » et d’autre part, si vous parvenez à créer un certain changement (parfois les miracles se produisent), il est fort probable que vous retrouviez rapidement la position dans laquelle vous vous trouviez auparavant.

le caractère

Rappelez-vous : vous avez besoin de temps pour que votre système psychologique se restructure et apprenne à fonctionner autrement. Vous devez identifier les traits que vous souhaitez voir changer et les comportements quotidiens dans lesquels ces derniers se reflètent. Nous vous recommandons de faire une liste de tout ce que vous souhaitez changer et de vous mettre au travail sur les transformations qui soient les moins centrées sur vous ou celles que vous pensez moins difficiles à atteindre. D’une manière générale, l’un est associé à l’autre.

« Qui suis-je ? Je suis en train de le déterminer. »

-J.L Borges-

Pour changer notre personnalité, il est également nécessaire d’être capable d’adopter une évaluation objective des changements. En plus d’identifier les traits que vous souhaitez changer, il est donc bon d’avoir quelques références afin de « mesurer » ce changement. Par exemple, si le trait à changer est l’impulsivité, il faut savoir comment vous rendre compte que vous êtes moins impulsif ou impulsive. Une « mesure » possible de cela est votre capacité à compter jusqu’à 10 avant de répondre lorsque vous vous mettez en colère.

Si nous disposons de traits de personnalité qui ne nous plaisent pas ou nous attirent des problèmes, il est recommandé d’avoir recours à des consultations chez un psychologue. De plus, si certains doutes résident toujours dans votre esprit après la lecture de cet article ; en tenant compte de vos caractéristiques personnelles, le psychologue sera capable de vous expliquer mieux que personne comment changer votre personnalité.

A découvrir aussi