Journaling : qu'est-ce que c'est et en quoi nous est-il bénéfique ?

Pratiquer le journaling tous les jours nous aide à évacuer le stress et à devenir plus conscients. Nous vous expliquons comment démarrer cette habitude bénéfique.
Journaling : qu'est-ce que c'est et en quoi nous est-il bénéfique ?
Elena Sanz

Rédigé et vérifié par Psychologue Elena Sanz.

Dernière mise à jour : 14 octobre, 2022

Avez-vous tenu un journal à un moment de votre enfance ? C’est une activité très courante chez les enfants et les adolescents, mais que nous abandonnons en vieillissant – bien souvent par paresse ou parce que nous considérons que c’est une perte de temps. Cependant, le journaling présente de nombreux avantages pour la santé émotionnelle. Pour cette raison, même si vous êtes déjà adulte, il peut être intéressant pour vous de récupérer cette habitude.

Le journaling pourrait se définir comme l’habitude d’écrire des pensées, des émotions, des sensations, des rêves et des réflexions. En réalité, c’est une activité très ouverte, qui peut être abordée de différentes manières et dans laquelle il n’y a que deux exigences : écrire à la main (pas de portable, de tablette ou d’ordinateur) et s’engager à le pratiquer au quotidien.

Si vous voulez connaître ses avantages et quelques idées pour commencer à pratiquer le journaling, nous vous invitons à poursuivre votre lecture.

Femme écrivant des notes
Écrire comment la journée s’est déroulée et ce que nous ressentons nous aide à apprendre à nous connaître.

En quoi le journaling nous est-il bénéfique ?

Comme nous l’avons dit, à première vue, « tenir un journal » peut ressembler à une activité vide typique des jeunes de quinze ans. Mais la vérité est que le journaling facilite une série de processus internes qui contribuent au bien-être. En fait, il ne s’agit pas d’écrire comment la journée s’est déroulée, mais de créer un espace pour s’exprimer en toute liberté.

Ainsi, certains de ses principaux avantages sont les suivants :

1. Se connecter à soi-même

En prenant un moment chaque jour pour écrire nos réflexions, nous cultivons une relation avec nous-mêmes. Cela nous permettra de mieux nous connaître, de comprendre comment nous pensons et d’identifier nos croyances et émotions les plus fréquentes. Nous pourrons voir plus clairement quelles sont nos peurs et nos rêves, ce qui nous affecte et ce qui est bon pour nous.

Avoir toutes ces informations sur soi est indispensable pour pouvoir prendre soin de soi, s’aimer et s’accompagner comme on le mérite. Tout comme nous voulons que les autres nous voient, nous découvrent et nous comprennent, nous avons aussi besoin de nous voir, de nous entendre et d’être là pour nous.

2. Libérer son esprit

Le journaling est très efficace pour libérer toutes ces émotions qui nous submergent, nous dérangent et dont nous n’arrivons pas à nous débarrasser. Peurs, tristesse, rancunes, frustrations, déceptions… Nous ne nous permettons pas toujours de ressentir ces états tant ils sont désagréables. Cependant, se connecter avec eux et les exprimer est le meilleur moyen de retrouver la paix émotionnelle.

En écrivant dans notre journal, nous pouvons nous exprimer sans filtres, en sachant que personne ne nous jugera et en laissant libre cours à tout ce que nous portons en nous. De plus, cela nous permet de mieux traiter les événements et de réduire leur impact sur nous. Ensuite, nous nous sentirons beaucoup plus légers et avec l’esprit libre pour pouvoir continuer la journée.

3. Passer une journée plus consciente

La pratique du journaling dès le matin peut vous aider à passer une journée plus consciente. Mais qu’est-ce que cela veut dire ? Qu’après avoir passé un moment à nous observer, à voir ce que nous ressentons, ce que nous pensons et ce dont nous avons besoin, nous pourrons mieux comprendre notre humeur et nos réactions tout au long de la journée. Cela nous permettra de ne pas agir par impulsion et d’être plus présent et en contact avec nos émotions.

4. Avancer vers ses propres objectifs

Enfin, cette activité nous aide aussi à nous rapprocher de nos objectifs. En effet, en gardant une trace écrite des expériences et des pensées de chaque jour, nous pouvons surveiller et détecter ce qui nous retient et comment nous pouvons aller de l’avant.

femme écrivant
Écrire où nous voulons aller nous permet de faire un suivi pour continuer à évoluer et à grandir.

Comment faire du journaling ?

Pratiquer le journaling n’est pas exactement comme écrire un journal, dans le sens où il ne s’agit pas nécessairement de raconter les expériences de la journée. En fait, il existe plusieurs approches :

  • Commencer un journal de gratitude, dans lequel nous écrivons chaque jour les choses pour lesquelles nous nous sentons reconnaissants.
  • Consacrer quelques minutes par jour à exprimer ce que nous ressentons et à libérer nos émotions par écrit.
  • Écrire des listes de tâches et utiliser le journal comme moyen d’organisation.
  • Il est également possible de créer un suivi de notre humeur au jour le jour.
  • Une autre bonne option consiste à utiliser le journaling pour planifier la journée, en se concentrant sur ce que nous voulons ressentir et sur ce que nous voulons accomplir au cours de cette journée. Commencer la journée avec concentration nous permettra d’atteindre plus facilement ces objectifs.

En fait, il ne s’agit là que de quelques suggestions : vous pouvez en combiner plusieurs ou développer votre propre pratique. La clé pour que cette pratique soit bénéfique n’est pas tant ce que vous écrivez ou le temps que vous y consacrez, mais la persévérance. Il est essentiel de s’engager à créer une habitude et à écrire à la même heure chaque jour. Dans peu de temps, vous verrez des changements concernant votre relation avec vous-même.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment tenir un journal émotionnel ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comment tenir un journal émotionnel ?

J'ai longtemps recherché comment tenir un journal émotionnel mais, malgré tous mes efforts, je n'ai trouvé aucun élément sur le sujet. J'ai lu de n...



  • Reyes-Iraola, A. (2014). El uso de la escritura terapéutica en un contexto institucional. Revista Médica del Instituto Mexicano del Seguro Social52(5), 502-509.
  • Ullrich, P. M., & Lutgendorf, S. K. (2002). Journaling about stressful events: Effects of cognitive processing and emotional expression. Annals of Behavioral Medicine24(3), 244-250.