J’aime ces câlins qui font disparaître la tristesse de mon corps

· 21 janvier 2016

J’aime les câlins qui, sans résoudre les problèmes, disent à l’adversité qu’elle n’aura pas raison de nous…

J’adore ces câlins qui réparent mes parties cassées, qui éloignent la solitude et me remplissent de joie.

Quand on me serre si fort qu’on pourrait me briser, en réalité, on me répare. Il y a des câlins qui se créent à partir d’une connexion spéciale, d’une fréquence qui arrête le temps.

Il y aura toujours des gens qui n’apprécieront pas les câlins ou qui diront qu’ils ne servent à rien, mais il faut savoir qu’ils deviennent vraiment nécessaires à un moment ou un autre de la vie de chacun.

Il existe autant de câlins différents qu’il existe de personnes, de situations et de relations, mais chacun d’eux nous transmet un message.

Les câlins guérisseurs

On dit que chaque fois que nous prenons quelqu’un dans nos bras avec plaisir, nous gagnons un jour de vie.

Paulo Coelho

Un câlin est très souvent la meilleure des thérapies, car un seul suffit pour se sentir réparé et aller de l’avant.

Les câlins sont la manière la plus courte de communiquer avec l’être aimé, car ils en disent plus que les mots.

Le fait de fondre nos corps dans un câlin nous remplit de joie, nous aide à être plus patient et nous détend. De plus, se sentir aimé et pouvoir apprécier cette paix transmise par la chaleur de l’autre renforce notre estime de soi.

En effet, les câlins nous aident à être optimiste face à la douleur, ils permettent aux autres de comprendre notre état et c’est une manière de montrer notre amour et notre soutien.

claudia-tremblay

Il y a autant de câlins que de moments

Un petit câlin peut sécher beaucoup de larmes, un petit mot plein d’amour peut nous remplir de joie et un petit sourire peut changer le monde. Ce sont ces petites choses qui construisent le monde et le remplissent d’amour et de joie…

Un câlin est le fruit du contact entre deux corps, parfois léger et rapide. D’autres fois, les câlins sont chargés d’émotions, capables de nous faire exploser et de nous faire ressentir des sentiments indescriptibles.

Puis il y a les câlins de l’âme, remplis des intentions les plus pures et aimantes…

Avec ces câlins, nous sommes conscients du fait que la paix est accessible et gratuite, car le fait de sentir l’autre nous complète et nous permet de donner sans regarder l’amour qui nous reste en réserve.

mujeeeer

Quand nous sommes immergés dans un de ces câlins, le temps s’arrête et nos âmes se sentent en harmonie, créant alors une mélodie qui donne du rythme à notre cœur.

Embrasser la vie est ce que l’on peut faire de mieux pour notre bien-être émotionnel et celui de ceux qui nous entourent.

Les câlins n’ont pas besoin des mots pour dire les choses, c’est pourquoi il est inutile de laisser souffrir votre âme, car il y a un câlin pour chaque peine.

Mains en l’air ! Voici un câlin. Attention, je te préviens, j’ai une âme et elle est chargée…

images

Embrassez-vous…

On embrasse les autres comme on embrasse la vie.

On embrasse la vie comme on s’embrasse.

Vous êtes-vous déjà enlacé ? Cela vous a-t-il apporté de la chaleur ? Cela a-t-il allégé votre tristesse ? Vous êtes-vous félicité pour vos réussites ?

La chaleur d’un câlin à soi-même est indispensable pour être bien nourri.

De cette manière, nous travaillons l’art de l’amour envers soi-même, nous quittons notre carapace et nous nous éloignons du froid pour nous rapprocher de l’authenticité.

S’embrasser signifie que nous sommes ouvert à nous-même, et que nous sommes capables de nous lier depuis l’intérieur et de nous émouvoir nous-même.

Le fait de toucher notre âme maintient notre intérieur et notre extérieur unis.

Si tu t’embrasses, tu t’aimes. Si tu t’aimes, tu te reconnais. Et si tu te reconnais, tu te construis. Car se prendre dans les bras libère nos émotions et nous permet de nous rapprocher des bonnes choses de la vie.

Un câlin est un poème inscrit dans la peau et qui nous protège du faux amour, de la dépendance, de l’idéalisation et de tout ce qui nous fragilise et nous appauvrit, sauvegardant le courage et la bonté qui est en nous.