Into The Wild, ou se dépouiller du matériel

· 21 août 2018

Pourquoi choisir de vivre comme un mendiant alors que nous disposons de tout le nécessaire ? Pourquoi renoncer au luxe et au confort pour vivre comme un sauvage ? Peut-être que nous voulons simplement vivre, au sens strict du terme. Être vivant, manger pour ne pas mourir, sentir que nous appartenons à la nature, oublier ce qui est établi dans la société, être libr … Il s’agit de ce que nous propose Into The Wild, un film de l’année 2007 réalisé par Sean Penn.

Le film s’inspire de l’œuvre homonyme de Jon Krakauer, laquelle repose sur une véritable histoire : celle de Christopher McCandless. McCandless était un jeune originaire de Virginie aux Etats-Unis. Il appartenait à une famille de la classe moyenne supérieure, eut une enfance aisée et vivait chez ses parents. Même si, malgré les apparences d’une famille modèle, les dsiputes étaient plus que fréquentes. McCandless excellait depuis son plus jeune âge au niveau scolaire. Il était diplômé en anthropologie et en histoire. Il manifestait en outre, depuis toujours, un goût exacerbé pour la lecture.

Certains de ses auteurs préférés étaient Tolstoï et Thoreau. Ces auteurs l’inspirèrent et l’amenèrent à prendre la décision la plus radicale de sa vie. Fatigué de vivre dans un monde d’apparences, de faire toujours ce qui est « censé être fait », de vivre dans un monde absolument matérialiste et de devoir en suivre les règles, il décida de tout laisser. Il fit don de toutes ses économies à des œuvres de charités et entreprit un voyage en solitaire, avec son sac à dos et quelques affaires.

McCandless voulait faire l’expérience de l’état de liberté absolue. De retourner à cet état animal que nous ne voyons plus chez les hommes. De vivre en se sentant partie intégrante de la nature. La route ne fut pas facile, mais il était celui qui avait dessiné son propre chemin.

Cette vision romantique de la vie, de la nature et de notre côté le plus sauvage fit de McCandless une sorte de héros des légendes, une figure qui alimenta le folklore populaire américain du XXe siècle. Il existe néanmoins toujours une possible vérité plus sombre au-delà de la légende…et de sa légion d’admirateurs. Des détracteurs sont en effet venus démystifier ce héros moderne et ses exploits.

Into The Wild nous présente la vision la plus doucereuse de ce personnage. Le film réalise une sorte de compilation des légendes racontées par sa sœur et par McCandless lui-même. Nous assistons ainsi à un voyage à travers des lieux inhospitaliers, des sentiers fascinants, tout en tombant par ailleurs dans ce que les grandes villes ont de plus obscure…