Infidélité numérique : des tromperies virtuelles qui ont des conséquences

Vous n'avez désormais plus besoin de quitter la maison pour être infidèle à votre partenaire. Dans un monde en ligne, les possibilités sont infinies et les trahisons multiples. Mais qu'est-ce qui se cache derrière ce fait ?
Infidélité numérique : des tromperies virtuelles qui ont des conséquences
Valeria213

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria213 dans 15 novembre, 2021.

Dernière mise à jour : 15 novembre, 2021

Avec l’arrivée de la technologie et son installation progressive dans l’ADN quotidien, un nouveau type de trahison émotionnelle est apparu. Nous faisons ici référence à l’infidélité numérique, un phénomène de plus en plus courant et une source de souffrance et d’inquiétude dans la relation. Désormais, il n’est plus nécessaire de sortir de la maison pour être infidèle et cela sert parfois d’excuse ou de bouclier.

« Mais il ne s’est rien passé ! », entend-on. « Mais nous ne nous sommes même pas rencontrés en personne ! », insistent-ils. Malgré cela, la perplexité est la même et l’impact fait mal en raison de la déloyauté émotionnelle, de la rupture de la confiance et de la tromperie flagrante de ceux qui cherchent une complicité dans un autre foyer. Dans ce monde en ligne, comme nous pouvons le voir, une personne peut avoir plusieurs vies parallèles à celle qui dort à ses côtés sans se douter de rien.

Ainsi, et aussi frappant que cela puisse paraître, ce type de situation n’apparaît pas que chez les nomades numériques. La tromperie virtuelle n’est pas propre aux millennials et à la génération Z. Considérons que la consommation de pornographie sur Internet, par exemple, se manifeste dans n’importe quelle tranche d’âge ; une telle chose peut également être considérée comme une trahison si le partenaire ne le sait pas ou n’est pas d’accord avec cela.

Homme pratiquant l'infidélité numérique

Infidélité numérique : trahisons, émotions sournoises et renforcement de l’estime de soi

Les infidélités ne sont plus ce qu’elles étaient, mais elles n’en sont pas moins graves. Si, avant, les tromperies surgissaient avec les flirts au travail ou avec une escapade furtive au milieu de la nuit à la recherche de quelque chose de nouveau, il nous suffit maintenant d’un compte sur un réseau social. Ou de nous inscrire sur des applications orientées dans ce but. Quelques likes, quelques commentaires osés sur une photo, un message direct et le jeu démarre : le flirt numérique.

Nombreux sont ceux qui pensent que l’infidélité numérique n’est pas une véritable infidélité. Cependant, où est la limite ? Où est le manuel qui nous permet de différencier ce qui est permis et ce qui ne l’est pas ? Des articles de recherche, comme celui réalisé à l’Institut national de la santé mentale et des neurosciences (NIMHANS) à Bangalore, en Inde, le montrent clairement : l’infidélité en ligne est perçue comme étant aussi traumatisante qu’une véritable infidélité. Approfondissons cela.

Le monde numérique, théâtre d’ambiguïté et de trahison à distance

L’infidélité numérique se déroule en catimini. Nous vérifions nos téléphones lorsque notre partenaire ne regarde pas, en attente d’un nouveau message. Nous avons des conversations ou des sextos (envoi de messages ou de photographies à fort contenu sexuel) dans le dos de l’autre et de manière furtive. Ce type de comportement n’est-il vraiment pas un problème ?

Nombreux sont ceux qui voient encore une certaine confusion dans l’infidélité numérique. Après tout, ce flirt osé sur Instagram ne se résume presque jamais à quelque chose de réel. À quel point est-ce important si vous continuez à aimer votre partenaire ? insistent-ils. Dans ce monde en ligne, les possibilités sont infinies et il n’y a rien de mal à en profiter (c’est ce qu’ils se disent). Cependant, la réalité est différente.

Le flirt virtuel est une trahison évidente et les raisons sont les suivantes :

  • Avec l’infidélité numérique, nous violons complètement le principe de confiance.
  • Une partie de nous sait que ce flirt, que ces messages sexuels pourraient blesser l’autre personne si elle le savait.
  • L’infidélité ne signifie pas exclusivement trahir sexuellement votre partenaire. Il s’agit de rechercher l’intimité chez une autre personne que celle avec laquelle nous avons un engagement. Les intentions ont autant d’implication que les actions elles-mêmes.

Des études comme celles menées à la Northcentral University (Californie) nous montrent quelque chose d’intéressant. L’infidélité émotionnelle est considérée comme quelque chose de beaucoup plus grave que l’infidélité sexuelle en ligne. De même, les hommes, en moyenne, prennent l’infidélité numérique moins au sérieux que les femmes.

Mobile représentant l'infidélité numérique

Le problème de l’estime de soi comme déclencheur de l’infidélité numérique

Lorsque cet échange de likes, de commentaires et de conversations intimes commence, la plupart des gens ne cherchent pas à tromper leur partenaire. Le but n’est pas le sexe ou la trahison en tant que telle.

Ce que l’on retrouve, en réalité, c’est l’envie de nouvelles expériences, la montée d’adrénaline, le renforcement de l’estime de soi, la recherche d’une émotion furtive qui serait source de plaisir à un moment de la journée.

  • Le profil de l’infidèle numérique est quelqu’un avec une faible estime de soi qui a besoin d’un renforcement rapide.
  • N’oublions pas qu’il existe d’innombrables portails et applications s’enrichissant justement sur ce type de besoins. Les problèmes émotionnels sont toute une affaire pour les grandes sociétés Internet.
  • Où suis-je sur le marché des rencontres d’aujourd’hui ? Une autre raison pour laquelle le flirt numérique est pratiqué est de voir si l’on a encore du « potentiel ». Suis-je toujours séduisant ? Si je n’avais pas de partenaire maintenant, pourrais-je en trouver un autre, rapidement ? Il suffit d’entrer sur certaines pages ou de tenter sa chance sur les réseaux sociaux pour le savoir.
  • L’univers numérique est plus simple que le monde réel. C’est sans doute un autre point évident : le monde en ligne évolue à un rythme différent, il a des règles différentes et tout est plus stimulant et surtout rapide. Ainsi, nous nous inscrivons sur certaines applications pour rechercher quelque chose de spécifique, nous entrons dans des groupes avec des goûts similaires… Tout cela nous évite de perdre du temps, de naviguer dans l’anonymat et d’obtenir ce que nous voulons en peu de temps.

Pour conclure, l’époque de Sexe, Mensonges et Vidéo que Steven Soderbergh nous a apporté dans ce célèbre film des années 90 a complètement changé. Le sexe est déjà possible dans d’autres types de scénarios, les cassettes vidéo ont cédé leur place aux téléphones portables et les mensonges, eux, sont encore des mensonges qui blessent et brisent des relations.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les hommes et les femmes perçoivent-ils l’infidélité de la même manière ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les hommes et les femmes perçoivent-ils l’infidélité de la même manière ?

L’infidélité est l’un des plus grands obstacles que peut devoir surmonter un couple. Le problème naît souvent des différences individuelles qui peu...



  • Adams, A. N. (2018). Social networking sites and online infidelity. Dissertation Abstracts International: Section B: The Sciences and Engineering78(7-B(E)
  • Henline, B. H., Lamke, L. K., & Howard, M. D. (2007). Exploring perceptions of online infidelity. Personal Relationships14(1), 113–128. https://doi.org/10.1111/j.1475-6811.2006.00144.x
  • Mao, A., & Raguram, A. (2009). Online infidelity: The new challenge to marriages. Indian Journal of Psychiatry51(4), 302–304. https://doi.org/10.4103/0019-5545.58299