La relation entre la pornographie en ligne et la violence sexuelle, selon la science

La pornographie en ligne érotise la violence. Les adolescents légitiment l'agressivité dans leurs relations parce que c'est ce qu'ils voient sur leur téléphone portable tous les jours.
La relation entre la pornographie en ligne et la violence sexuelle, selon la science

Dernière mise à jour : 11 août, 2021

Existe-t-il une relation entre la pornographie en ligne et la violence sexuelle ? C’est une question que certaines personnes se posent de temps à autre, mais la vérité est que la grande majorité connaît la réponse. Il y a un lien direct entre les deux sphères, et cela se reflète de manière très caractéristique dans la population adolescente.

Un fait est frappant : peu de sujets ont une image sociale aussi pauvre que la pornographie. Admettons que nous sommes en réunion avec des amis, très peu d’entre eux diront quelque chose de positif sur cette réalité. Or, au niveau privé, dans l’intimité de chaque foyer, des milliards de personnes consomment quotidiennement ce type de “produit” audiovisuel.

Cela ne coûte pas d’argent, c’est facile d’accès et il n’y a pas de témoins lorsque nous parcourons ces plateformes. Cette disponibilité et cette proximité – apparemment si innocentes – ont de graves conséquences dans notre société. Regarder de la pornographie a des conséquences et, à ce jour, on n’en parle toujours pas assez.

Sites de pornographie et violence.

Adolescents, pornographie en ligne et violence sexuelle

En plus de l’accès facile à la pornographie en ligne, s’ajoute maintenant la réalité virtuelle. On peut donc maintenant cesser d’être un simple observateur pour devenir un protagoniste. Autrement dit, loin de fixer des limites à sa consommation, la pornographie se sophistique pour créer de véritables addicts et susciter une plus grande curiosité chez les adolescents.

Maintenant, plus d’un pense sans doute qu’il n’y a aucune relation entre la pornographie en ligne et la violence sexuelle. Ces personnes se disent alors que ce que nous voyons en ligne est une chose, et ce que nous faisons chaque jour dans la vraie vie en est une autre. Pourtant, la réalité est là : de nombreuses contributions scientifiques nous renseignent sur les effets indésirables de la pornographie.

Des pays comme le Royaume-Uni considèrent qu’il est nécessaire de faire campagne contre la consommation de pornographie, au même titre que pour le tabac ou la drogue. Voyons pourquoi.

Ados et violence relationnelle

Les universités de Denver, Northeastern et Brown ont mené une étude en 2019 pour analyser la relation entre la pornographie en ligne et la violence sexuelle. Dans tous les cas, ils ont pu observer le fait suivant : les adolescents imitent les pratiques violentes qu’ils voient sur les sites pornographiques.

  • Cela correspond également à ce que Save the Children dénonce. 54,9% des adolescents indiquent qu’ils aimeraient mettre en pratique ce qu’ils voient sur ces sites.
  • Dans les relations de couple chez les adolescents, il est courant que le garçon dénigre la fille. D’ailleurs, des comportements sexistes ont tendance à apparaître chez les jeunes garçons âgés de 15-16 ans, des comportements normalisés ensuite par les filles.
  • Il y a aussi un autre fait évident problématique : les protagonistes de ce type de contenus utilisent rarement des préservatifs. Cela favorise alors les pratiques sexuelles non protégées, ce qui conduit à la fois à des grossesses non désirées et à des MST (maladies sexuellement transmissibles).

Par ailleurs, il est un fait non moins gênant. Il est si facile de trouver de la pornographie volontairement – et même involontairement – que les enfants accèdent à ce contenu à un âge de plus en plus précoce (Schick, Calabrese, Rima & Zucker, 2010).

Des relations irréelles

La facilité d’accès à Internet et la révolution technologique amènent les adolescents comme les adultes à perdre complètement de vue la frontière entre la réalité et le numérique. C’est-à-dire qu’à l’heure actuelle, la façon de comprendre, de ressentir et de concevoir le sexe est déformée.

Nombreux sont ceux qui supposent que ce qu’ils voient sur les sites pornographiques est la norme, ce qu’on attend d’eux dans la sphère sexuelle et relationnelle. Quelles conséquences cela peut-il avoir ? Elles sont nombreuses :

  • La relation entre la pornographie en ligne et la violence sexuelle se manifeste souvent dans les croyances et les désirs que manifestent de nombreuses personnes. Le désir, la domination et la violence se conjuguent dans la pornographie. Cela se traduit par le fait que dans les relations, des aspects tels que l’empathie ne sont plus présents.
  • Il y a un autre aspect inquiétant : la pornographie place les femmes dans une position de subordination absolue par rapport aux hommes. Ce qui compte, c’est de satisfaire le désir masculin : les femmes ne sont que de simples instruments à cette fin.
  • Il convient d’insister sur le fait que la pornographie est comme le cinéma : tout n’est pas réel. Les corps parfaits abondent dans ces contenus et des stéréotypes très dangereux sont renforcés. La passivité des femmes, les postures inconfortables et acrobatiques et surtout l’absence d’émotions et d’affection pendant les rapports sexuels rendent la pornographie en ligne très nocive.
Les jeunes, la pornographie et la violence.

La relation entre la pornographie en ligne et la violence sexuelle est due à une éducation de plus en plus déformée

L’éducation sexuelle offerte dans les écoles et les collèges n’est pas toujours la plus complète ou la plus adéquate. De plus, comme nous le savons bien, tous les adolescents ont leur propre apprentissage dans le monde du sexe à travers le téléphone mobile.

Cet accès précoce à 9, 10 ou 12 ans amène les jeunes à acquérir des attentes ou à normaliser certaines scènes qui ne se produisent presque jamais dans la vraie vie. Car il est très facile pour l’autre de les trouver désagréables ou de se sentir mal à l’aise.

Tout ce qui se passe dans la pornographie est scénarisé. Dans le sexe hors caméra, ce n’est pas le cas.

Dans une large mesure, nous laissons l’éducation de nos enfants aux mains de l’univers technologique. Cela se produit parce qu’il n’y a pas de filtres ni de législation ferme qui limite l’accès à ces contenus.

Le plus problématique est qu’Internet progresse beaucoup plus vite que les mécanismes qui le régulent. Nous sommes souvent en retard, et sur cette question, nous sommes perdants en tant que société.

Cela pourrait vous intéresser ...
La “surgénitalisation” des relations sexuelles
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
La “surgénitalisation” des relations sexuelles

Ce néologisme, la surgénitalisation, désigne la trop grande importance prise par les organes génitaux dans la conception des relations sexuelles.



  • Chen, L., Yang, Y., Su, W., Zheng, L., Ding, C. y Potenza, M. N. (2018). The relationship between sexual sensation seeking and problematic Internet pornography use: A moderated mediation model examining roles of online sexual activities and the thirdperson effect. Journal of behavioral addictions, 7(3), 565-573
  • DasGupta, B. (2017). Effect of Pornography on Sexual Beliefs and Behaviors. North American Journal of Psychology, 19(2), 371–386
  • de Miguel, A. (2020). Sobre la pornografía y la educación sexual: ¿puede «el sexo» legitimar la humillación y la violencia? Gaceta Sanitaria.
  • Rostad, W. L., Gittins-Stone, D., Huntington, C., Rizzo, C. J., Pearlman, D., & Orchowski, L. (2019). The Association Between Exposure to Violent Pornography and Teen Dating Violence in Grade 10 High School Students. Archives of sexual behavior48(7), 2137–2147. https://doi.org/10.1007/s10508-019-1435-4