Fuyez les conseillologues

9 novembre 2017 dans Psychologie 0 Partagés

Les conseils sont des opinions subjectives qu’un interlocuteur transmet à un autre dans le but d’orienter son comportement d’une certaine façon. Il existe des gens qui, sans préparation et inconsciemment, donnent toujours des conseils pour la vie des autres. Nous les baptiserons dans cet article « conseillologues », et vous verrez que ce sont des spécimens que l’on rencontre au moins une fois dans toutes les familles ou les groupes d’ami-e-s.

Donner des conseils nous place dans une position de force, de sagesse et même d’autorité. D’autre part, nous ne recevons pas les conseils avec contrariété car en recevoir – indépendamment de leur pertinence – est normalement un signe que des gens s’inquiètent pour nous. Mais nous pouvons par contre nous énerver si nous suspectons que derrière le conseil, il y a une stratégie manipulatrice pour diriger notre conduite.

Nous pourrions définir les conseillologues comme un autre type de personne toxique qui, sous couvert de bonnes intentions, vous soufflent ce que vous devez ou non faire de votre vie en se basant sur leur propre expérience.
Partager

En basant leurs conseils sur leur propre expérience, normalement, les conclusions qu’ils partagent avec nous ne sont pas applicables dans notre cas. Par conséquent, si vous rencontrez une personne qui fait trop intrusion dans votre vie sans que vous lui ayez demandé son avis, argumente avec beaucoup d’aplomb sans savoir de quoi elle parle et vous impose ses opinions, vous êtes face à un conseillologue et vous feriez mieux de le fuir.

conseillologue

Anatomie d’un-e conseillologue

Comme nous l’avons expliqué, le/la conseillologue possède une série de caractéristiques qui fait que nous pouvons facilement le reconnaître. C’est généralement quelqu’un de plus âgé que nous et qui, de par son âge, croit avoir plus d’expérience, alors que ce n’est pas forcément le cas, et pense être plus sage que nous.

Parfois, les membres les plus proches de notre famille ou même nos parents se transforment en conseillologues, quand iels sont plus vieux/vieilles. Malheureusement, très souvent, même si ce n’est pas leur intention, cette aide peut avoir une répercussion néfaste sur nous.
Partager

Voici les caractéristiques que nous pouvons trouver fréquemment que cette typologie psychologique :

Iels donnent souvent des conseils bateaux

“Le temps guérit tous les maux” ou “crois en toi et tu y arriveras” son les conseils bateaux que nous lisons dans des magazines pour ados et que nous voulons ensuite donner aux autres de manière à les aider. Évidemment, ces suggestions préfabriquées ne fonctionnent jamais car la personne à qui vous donner un conseil les connaît aussi. Elle les suit également, mais ce n’est pas ce dont elle a besoin ou ce qui lui manque à ce moment précis.

“Au lieu d’aider, nous pouvons quelquefois faire en sorte que l’autre se sente coupable de ne pas “croire en lui” ou de “ne pas voir le côté positif des choses”.
Partager

Iels ne savent pas faire face à leurs peurs et iels les projettent dans votre vie

Les conseillologues sont généralement des personnes qui ont des problèmes non résolus dans leur vie et qui ont peur d’affronter les circonstances ou qui n’en ont pas surmonté d’autres efficacement. C’est pour cela qu’iels donnent des conseils aux autres comme pour réparer leur propre vie. Personne ne peut aider son prochain s’il a lui-même la tête remplit d’idées tortueuses.

De plus, très souvent, les conseils sont de nature angoissante : “ne fais pas ça”, “c’est dangereux”, “et si ça se passe mal ?”, au lieu de motiver l’autre, car ces gens-là se laissent souvent guider par la peur.

Iels sont adeptes du « moi, je »

Un-e bon-ne conseillologue donne toujours des conseils en se basant sur le « moi, je, personnellement ». Au lieu d’écouter la personne qu’iel a devant lui, alors que ça l’aiderait grandement, dès que vous terminez votre phrase, iel répond tout de suite de la manière suivante : « Eh bien, moi… », « Il m’est arrivé aussi… », etc. Nous l’avons tou-te-s fait une fois dans une moindre mesure et nous avons tou-te-s observé quelqu’un agir ainsi.

Après cela, nous ne nous sentons ni compris-es ni écouté-e-s. Au final, ce sera nous qui devrons l’écouter. N’oublions pas que l’expérience de quelqu’un d’autre n’a pas grand chose à voir avec notre propre expérience, même si les deux se ressemblent.

Chacun-e a son bagage vital et c’est à partir de cela que l’on doit résoudre notre problème. Mais c’est aussi là qu’un-e professionnel-le saurait vous orienter.
Partager

Iles donnent des conseils auxquels iels ne croient pas elleux-mêmes

Il est fort probable qu’un-e conseillologue vous donnera des indications qu’iel n’aura pas mis en pratique lui/elle-même, justement parce qu’iel n’y croit pas. Iel se peut aussi qu’ils comportent une grande difficulté : peut-être que même si c’est ce qu’il faut faire, ce n’est pas le moment parce que vous être trop faible pour ça.

conseillologue

Dans tous les cas, les conseils doivent être réalistes, progressifs et à adaptés à la personne. Des conseils généraux comme “si tu veux arrêter de fumer, tu dois le faire du jour au lendemain et mâcher des chewing-gums contre le stress” sont irréalistes. Dans ce cas-là, il existe bien d’autres techniques pour résoudre ce problème. Et les conseils peuvent nuire à la personne, qui ressentira alors de la pression ou de l’anxiété, pour arriver à l’effet contraire.

Iels pensent que l’autre est plus faible qu’elleux et qu’iel a besoin d’elleux

Les conseillologues agissent comme des “sauveur-se-s” et croient que les autres ne sont pas aussi qualifié-e-s qu’elleux et qu’iels sont inférieur-e-s et que par conséquent, iels ont besoin d’elleux. Cette attitude est juste une couverture grâce à laquelle iels ne s’occupent pas de leurs affaires, une forme de distraction pour ne pas prendre en main leur propre vie. En réalité, personne n’a besoin de nos conseils. Les gens ont besoin que nous coopérions avec eux afin d’accomplir leurs objectifs et leurs désirs, et c’est tout à fait différent.

Avant de donner un conseil à quelqu’un qui ne nous l’a pas demandé ou pour lequel nous n’avons aucune connaissance scientifique, gardons toujours en tête la réflexion suivante :

Toute personne qui essaie d’aider un papillon à sortir de son cocon le tue ; toute personne qui essaie d’aider une pousse à sortir de sa graine la détruit. On ne peut pas aider certaines choses. Elles doivent se passer intérieurement pour être vues extérieurement.
A découvrir aussi