Existe-t-il une relation entre l’ordre des frères et soeurs et leur personnalité ?

21 novembre 2019
Nous allons dans cet article vous parler d'une question à laquelle presque tout le monde a une réponse : l'ordre des frères et sœurs influence-t-il leur personnalité ? Voyons ce qu'en dit la science.

Durant des années, la communauté scientifique s’est intéressée à la relation entre les traits de personnalité et l’ordre dans la naissance des frères et sœurs. Ainsi, se pourrait-il que l’ordre des frères et sœurs conditionne leur personnalité ?

Les premières études, et il y en a eu beaucoup, portaient principalement sur la relation entre l’ordre des frères et sœurs et certains traits physiques, dont la vulnérabilité face à certaines maladies. Les résultats de ces premières études n’ont pas été pour la plupart concluants. Vers 1930, le souci des caractéristiques physiques a cédé la place à un intérêt pour le degré d’adaptation, avec des résultats tout aussi déroutant.

Ainsi, en 1983, Ernst et Angst ont passé en revue environ 1500 articles sur l’ordre de naissance et les caractéristiques de la personnalité. Les auteurs y concluent que les rapports sur les effets de l’ordre de naissance ont été grandement exagérés jusqu’à présent. Apparemment, il existe des preuves de certaines différences physiques juste avant et juste après la naissance. En effet, les premiers-nés :

  • Pèsent généralement moins à la naissance
  • Sont plus susceptibles de mourir in utero après 20 semaines
  • Présentent également un risque accru de lésions intracrâniennes et rachidiennes à la naissance
  • Courent également un risque accru de mourir à la naissance et peu après la naissance
Une soeur et un frère ensemble

Ils présentent également quelques différences de socialisation par rapport à l’enfant né en second :

  • Les parents sont plus exigeants avec le premier-né et plus attentifs à l’âge infantile. Cette attention diminue avec le deuxième enfant
  • Les premiers bébés sont décrits comme étant plus susceptibles de communiquer avec leurs parents
  • Dans les petites familles, les premiers-nés sont décrits comme étant plus disposés à accepter l’autorité de leurs parents

Il existe également de très modestes différences dans les résultats scolaires et professionnels. Les premiers-nés dans les petites familles et les jeunes enfants sont généralement plus instruits et ont un statut professionnel plus élevé que les enfants d’âge moyen. Cependant, Ernst Et Angst soutiennent que lorsque l’on applique des contrôles appropriés, l’ordre des frères et sœurs n’est pas lié au QI, au rendement scolaire ou à la maladie mentale. Il n’est pas non plus lié à l’anxiété et à la dépendance à l’égard de ces caractéristiques.

C’est ainsi que les auteurs Ernst et Angst (1983) questionnent la relation entre l’ordre de naissance et les traits de personnalité. Cependant, un peu plus tard, en 1996, l’auteur Frank J. Sulloway a publié le livre Born to Rebel. L’auteur y propose que les effets de l’ordre de naissance découlent d’une concurrence entre frères et sœurs qui luttent pour une niche familiale commune.

Sulloway et la concurrence entre frères et sœurs

Selon cet auteur, les premiers-nés ont le premier choix de niche. Par conséquent, ils essaieraient de plaire à leurs parents de la manière traditionnelle par le biais de la réussite scolaire et d’un comportement responsable. Mais, au fur et à mesure que d’autres frères et sœurs arrivent, le premier-né doit faire face aux menaces qui pèsent sur sa priorité naturelle dans la hiérarchie du statut de frère ou de sœur.

Le caractère adulte qui en résulterait serait consciencieux et conservateur. Ceux qui naissent plus tard doivent alors résister au statut supérieur du premier-né, tout en cherchant d’autres moyens de se distinguer aux yeux de leurs parents. Par conséquent, ils développent un caractère adulte marqué par un style interpersonnel empathique, une lutte pour l’unicité et des opinions politiques à la fois égalitaires et anti-autoritaires.

Sulloway s’est concentré sur l’organisation de ses recherches sur le sujet selon le modèle des 5 Grands (Goldberg, 1990). Sur cette base, des auteurs comme Paulhus, Trapnell et Chen (1999) étudient les effets de l’ordre de naissance. Dans leur étude, ils ont obtenu :

  • Les premiers-nés avaient tendance à avoir plus succès et à être plus consciencieux. Ils marquent aussi plus de points sur la névrose et l’extraversion, et moins sur la gentillesse et l’ouverture
  • Ceux qui sont nés plus tard avaient tendance à être plus rebelles, libéraux et agréables
L'ordre des frères et sœurs a-t-il une incidence ?

Les caractéristiques de personnalité dans le cas des trois frères

Un peu plus tard, en 2003, les auteurs Saroglou et Fiasse ont poursuivi leurs recherches dans ce domaine. Dans leur étude, les auteurs enquêtent sur 122 jeunes adultes issus de familles ayant trois frères et sœurs. Ainsi, ils ont obtenu des résultats par rapport à l’ordre des frères et sœurs et à la personnalité de chacun :

  • Les frères et sœurs du milieu semblaient représenter le frère « rebelle » de naissance. Comparativement à leurs frères et sœurs, ils étaient moins consciencieux, moins religieux et moins performants à l’école. Ils étaient aussi plus impulsifs et ouverts à la fantaisie
  • Ceux plus petits étaient les plus agréables et les plus chaleureux
  • Les premiers-nés seraient plus consciencieux et plus performants
  • Les derniers nés seraient perçus comme plus agréables, libéraux et rebelles

Ainsi, il semble que l’ordre de naissance des frères et sœurs pourrait être lié à leur personnalité. Toutes les études sur le sujet concluent qu’il faut poursuivre les recherches dans ce domaine. Les recherches futures devraient tenir compte des variables qui n’ont pu être contrôlées dans le cadre de recherches antérieurs. Ainsi, on pourrait obtenir des résultats plus clairs sur le sujet.

 

 

  1. Paulhus, D. L., Trapnell, P. D., & Chen, D. (1999). Birth order effects on personality and achievement within families. Psychological Science, 10(6), 482-488.
  2. Sulloway, F.J. (1996). Born to rebel: Birth order, family dynamics, and creative lives. New York: Pantheon.
  3. Saroglou, V., & Fiasse, L. (2003). Birth order, personality, and religion: A study among young adults from a three-sibling family. Personality and Individual differences, 35(1), 19-29.
  4. Ernst, C., & Angst, A. (1983). Birth order: its influence on personality. Berlin, Germany: Springer-Verlag.