Exercice de relaxation pour les enfants

7 février 2018 dans Psychologie de l'éducation et du développement 55 Partagés

Jouer fait partie du développement intégral de l’enfant. Les enfants doivent courir, sauter, danser, se défouler et bouger. En revanche, ils ont parfois besoin de se relaxer et d’être très tranquilles. Nous vous proposons une série d’exercices de relaxation pour les enfants qui seraient sans doute bénéfiques pour leur santé physique et mentale.

Grâce à ces techniques, leur anxiété, leur stress et leurs insomnies pourraient diminuer et ils pourront mieux contrôler leurs émotions et leur comportement. De plus, cela leur permettra d’avoir le moral. Le mieux dans tout cela c’est qu’atteindre cet état de calme ne doit pas être quelque chose d’ennuyant, cela peut s’obtenir en unissant deux domaines : Bienvenue dans la relaxation ludique.

« Les exercices de relaxation pour les enfants aident à diminuer leur anxiété, leur stress et à améliorer leur état moral. »
Partager

Méthode de Jacobson et Schultz

La méthode de Jacobson est l’une des méthodes les plus employées dans le monde. Elle se base sur la contraction puis la relaxation des différents muscles ou groupes musculaires.

Simplement, en nous allongeant au sol, nous pouvons indiquer à l’enfant les parties de son corps qu’il doit contracter pendant quelques secondes puis ensuite les relâcher. Ainsi, l’enfant ressentira peu à peu un soulagement qui s’étendra à son organisme tout entier. Nous pouvons commencer avec des groupes musculaires individuels comme la main ou le cou et ensuite augmenter la difficulté à mesure que l’enfant s’habitue à la pratique.

méthode de Jacobson

Pour ce qui est de la méthode autogène de Schultz, c’est un exercice de relaxation pour enfants qui peut être utilisé à partir de 6 ans approximativement. La technique se divise en deux niveaux : l’inférieur et le supérieur et elle est basée sur les sensations de pesanteur et de chaleur.

Allongé au sol, on demande à l’enfant de se concentrer sur les zones de son corps qui paraissent peser le plus lourd (jambes et bras) et qui conservent le plus la température. Une fois qu’il finit d’évaluer cela et qu’il considère qu’il est libre de tension et de charge, nous pouvons faire l’expérience avec d’autres parties du corps dans la zone supérieure de l’organisme. Ainsi, nous relaxons petit à petit tous les muscles du corps.

Pour faciliter le respect des consignes, nous pouvons dire à l’enfant qu’il doit se considérer comme un robot, qu’il doit bouger comme s’il était une branche et uniquement avec des mouvements rigides. Ensuite, pour le détendre, il se convertit en une poupée en chiffon où son corps est mou et manque de tension musculaire.

Le jeu de Rejoue

Le jeu de Rejoue est l’un des plus divertissants. En fait, il fait référence au fait de « rejouer », alors mettons le en pratique !

Cette méthode est basée sur le fait que l’essence de la vie est composée par des couples d’opposés. Ainsi, nous trouvons froid-chaud, jour-nuit, noir-blanc, activité-repos… Cette technique réunit donc des exercices de relaxation pour les enfants basés sur ces associations.

Pour cela, on emploie énormément la balance, qui consiste à imiter les mouvements effectués par un fauteuil à bascule. L’enfant met ainsi en action quasiment tous les groupes musculaires afin de faire le va-et-vient vers l’avant, l’arrière, d’un côté et de l’autre. Cette dualité se donne lorsque d’un côté, l’enfant doit contracter certaines parties de son corps, mais de l’autre côté, il doit rester libre de tension. Ce laxisme sera le seul moyen de réaliser correctement le balancement.

Un autre jeu est l’étirement. On apprend aux petits à différencier les sensations qui se ressentent en s’étirant ou en se relaxant. Par exemple, on leur demande d’ouvrir leur bras et de les étirer au maximum de chaque côté. Ils doivent maintenir la position plusieurs secondes. Ensuite, on leur demande de relâcher la position doucement. Ils sentiront des picotements après l’avoir réalisé plusieurs fois.

Activités entre compagnons

Parfois, les enfants courent les uns après les autres et il est difficile de les calmer. Il est encore plus compliqué pour eux de maintenir la concentration après ces moments d’excitation. Pour cela, l’activité de la plume peut être un très bon allié dans ce genre de situations.

Son exécution est très simple. Cela consiste à mettre de la musique relaxante et à diviser la classe en duos. Un membre de chaque duo s’allonge au sol et l’autre caresse son corps avec une plume au rythme de la musique. Ensuite, ils inversent les rôles.

Un jeu similaire à celui-ci est celui de la balle molle qui se réalise également en duo. Un enfant s’allonge au sol avec les yeux fermés. L’autre masse le corps de son camarade au rythme de la musique avec une petite balle. Comme s’il était en train de le savonner.

Visualisation d’images agréables

S’il y a bien une habilité pour laquelle les enfants sont privilégies c’est bel et bien l’imagination. Ils sont si libres et innocents que nous pouvons nous permettre quasiment n’importe quoi pour les détendre. En fait, une bonne manière d’y parvenir est au travers de la visualisation.

Pour cela, il faut les allonger au sol et leur demander de se concentrer sur leur respiration pendant quelques minutes. Ensuite, on leur demande de se concentrer sur ce que nous racontons à voix haute. On leur demande de s’imaginer un champ immense et vert, un pré tranquille avec l’herbe parfaitement coupée. On leur dit de s’imaginer l’odeur de ce champ, la manière de chanter des oiseaux ou la textures des fleurs.

imagination des enfants

La visualisation d’images peut avoir des applications multiples et peut avoir des versions différentes avec par exemples des paysages de plage, de montagnes ou des odeurs particulières. Comme nous le voyons, les possibilités sont nombreuses en ce qui concerne l’imagination. Le principal objectif est de permettre aux enfants de se divertir en jouan à se relaxer.

En fait, il faut qu’ils le fassent sans se sentir obligé de le faire. Pour cela, il faut que les adultes fassent la même chose qu’eux. Rappelons que l’imitation est la principale source d’apprentissage des enfants. Ainsi, ces exercices de relaxation pour enfants sont également pour adultes car il est toujours bon de conserver l’innocence !

A découvrir aussi