Éthologie : la science du comportement animal

· 23 février 2019
Qu'est-ce donc que cette discipline ?

Le monde des animaux est un monde merveilleux. Ces êtres nous surprennent toujours avec leur caractéristiques et leur comportement inégalables. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ils se comportaient d’une certaine façon ? L’éthologie, oui. En effet, il s’agit d’une discipline consacrée aux animaux.

Oui, il existe une science qui étudie le comportement animal. Merveilleux, n’est-ce pas ? L’éthologie se charge ainsi de poser des questions comme : pourquoi les animaux présentent-ils un certain comportement ? De quoi s’agit-il ? Comment l’exécutent-ils ?

Grâce à l’éthologie, nous avons réussi à comprendre des comportements que nous méconnaissions, ainsi que leur cause. Alors, poursuivez votre lecture et nous vous raconterons comment cette merveilleuse science est née, en quoi elle consiste, qui sont les personnes qui s’y consacrent et quels sont ses apports.

« Je crois que j’ai trouvé le chaînon manquant entre le singe et l’homme civilisé : nous. »

-Konrad Lorenz-

D’où vient l’éthologie ?

L’éthologie est apparue grâce au travail conjoint de professionnels qui avaient une passion inépuisable pour les animaux. Ils leur ont dédié une grande partie de leur temps. En fait, Konrad Lorenz, Niko Tinbergen et Karl Von Frisch ont remporté le Prix Nobel de physiologie pour leurs études sur le comportement en 1973.

éthologie

Mais comment en sont-ils arrivés là ? Grâce aux recherches qu’ils ont faites. Lorenz a étudié le comportement des oies et a inventé la théorie de l’empreinte. Tinbergen s’est intéressé à l’instinct du poisson épinoche et a étudié la migration automnale. Pendant ce temps, Von Frisch a approfondi la manière de communiquer des abeilles.

Ils ont également été influencés par les recherches d’autres penseurs qui ont étudié le comportement animal. Par exemple, Morton Wheeler, qui s’est consacré à l’étude du comportement des fourmis pendant très longtemps. Et qui a popularisé le terme « éthologie ».

Même s’il y avait déjà des études qui exploraient le comportement animal dans d’autres disciplines, comme dans la psychologie comparée, à partir du moment où Lorenz, Kinbergen et Von Frisch ont gagné le Prix Nobel, l’éthologie a commencé à être considérée comme une science. La psychologie comparée s’est finalement intégrée à elle.

Qu’est-ce que l’éthologie ?

L’éthologie étudie le comportement animal et prend en compte la sélection naturelle. Les professionnels chargés de l’étudier sont les éthologues, et ils s’occupent de :

  • Réaliser un travail sur le terrain. Ils observent le comportement des animaux dans leur environnement.
  • Travailler dans les laboratoires. Le but est de mener des recherches, de donner forme à leurs hypothèses et d’en trouver de nouvelles.
  • Expliquer des phénomènes. Ils se posent des questions sur le comportement adaptatif, observent les stimulus et les modifications par l’apprentissage. Ils établissent aussi la façon dont le comportement évolue au fur et à mesure du cycle vital de l’animal.
  • Comparer. Pour voir comment le comportement a évolué, ils s’intéressent à celui d’autres espèces.

Ainsi, l’éthologie s’intéresse au comportement inné et appris. Pour cela, les éthologues se concentrent sur des domaines comme : l’empreinte, la vie sociale, le développement, la sélection sexuelle, la coopération et l’agressivité, entre autres.

Apports de l’éthologie

L’éthologie a contribué à faire de nombreuses avancées. Voici quelques-uns de ses apports :

  • Normes d’action modale. Ce sont des comportements séquencés, c’est-à-dire des circuits en forme de reflet comportemental qui s’activent face à des situations spécifiques.
  • Théorie du comportement en tant qu’adaptation. On y retrouve l’idée de comportement en tant qu’aspect évolutif.
  • L’empreinte. Il s’agit d’un apprentissage qui a lieu à un moment du développement : on y dénote une plus grande sensibilité à certains stimulus. Nous parlons d’apprentissages qui ont d’énormes racines.
  • Communication chez les animaux. Les animaux utilisent des normes d’action modale dans leur communication. Les abeilles, par exemple, le font à travers des danses aériennes.
  • Ecologie du comportement et psychologie évolutionniste. L’éthologie a fait naître ces branches de connaissance. La première étudie le comportement animal à partir des implications écologiques et évolutives. La seconde affirme que le comportement humain peut être compris en prenant en compte son histoire évolutive.
  • Éthologie clinique. Elle étudie les changements de comportement chez les animaux. Par exemple ceux des animaux domestiques quand des comportements agressifs et soudains éclatent.
éthologie

Des outils précieux

L’éthologie étudie donc les caractéristiques distinctives des animaux, presque toujours à travers l’observation. Cette étude contribue à la compréhension du comportement de l’être humain à travers les comparaisons.

Grâce aux recherches menées par des éthologues, nous bénéficions d’outils pour la conservation. Une meilleure gestion de la faune et une meilleure protection des espèces en voie d’extinction ont été mises en place par les écologistes.

L’éthologie aide à développer le bien-être animal, à optimiser la production, à réaliser le diagnostic de maladies, à favoriser la survie des espèces en voie de disparition. Par ailleurs, elle apporte des outils pour la thérapie assistée avec des animaux.

« L’éthologie nous permet d’avoir un large panorama du comportement animal et apporte une vision holistique du développement humain. »

 

  • Cassini, M.H (1999). Importancia de la etología en la ConservaciónEtología, 7, 69-75.
  • Sánchez López, S., Asencio, N., Call, Jossep., Caperos J.M., Coelell, M., Colmenares, F., Delgado, J.A., Fidalgo, A., Gil, C., González, A., Losada, J.L., Martín, B., Peláez, F., Quera, V., Redolar, D., Riba, C. E., Sánchez, J.R., Sánchez, S., Tassino, B., & Turbón, E. (2014) Etología, la ciencia del comportamiento animal. Editorial Uoc.