En quoi les attentes des autres nous influencent ?

· 10 décembre 2018
Les attentes des autres peuvent grandement nous influencer, au point de nous mener à perdre notre originalité.

Les attentes des autres supposent, dans bien des cas, la perte de l’originalité et de la personnalité de l’individu qui en souffre. De plus, en fonction de l’étape de la vie dans laquelle il se trouve, ces attentes l’affecteront d’une manière ou d’autre autre.

Les attentes sont des idées préconçues qui nous aident à gérer l’immense quantité d’informations auxquelles nous sommes exposés. Autrement dit, elles nous aident à mieux comprendre l’environnement qui nous entoure, ainsi qu’à mieux supporter l’incertitude découlant du fait de ne pas connaître tous les détails pour prendre des décisions.

Ainsi, les attentes nous aident à maintenir la stabilité émotionnelle, puisqu’elles nous donnent les informations nécessaires pour savoir de quelle manière nous devons aller de l’avant ainsi que les événements qui peuvent se produire. En ce sens, les attentes sont réellement utiles, mais nous devons accepter qu’elles n’ont pas nécessairement à être réelles et concrètes. Ainsi, on ne les atteindra pas toujours, ce qui ne doit pas nous donner l’impression d’échouer.

Les attentes des autres peuvent grandement nous influencer, au point de nous mener à perdre notre originalité.

Pourquoi développons-nous des attentes ?

Les attentes sont utiles pour comprendre le monde qui nous entoure. Nous sommes, en grande mesure, le résultat d’un modelage continu s’opérant depuis notre enfance. De fait, ce modelage se fait en fonction des parents, des éventuels tuteurs, des instituteurs, des amis et de toutes ces personnes qui nous accompagnent sur le chemin de notre vie.

les attentes des autres

Nous sommes ce que toutes ces personnes veulent que nous soyons, car l’adaptation au milieu est une garantie de survie. En tant qu’êtres sociaux, les êtres humains ont besoin de vivre en harmonie avec les autres, et les changements de comportement aident à perpétuer ce fait.

De la même manière, nous développons des attentes par rapport aux autres, ce qui non seulement les aide à s’adapter, mais qui nous permet aussi de cesser de nous adapter pour changer les autres. Cela devient un jeu parallèle de changements, dont les causes s’alternent.

Acceptation de la réalité

Nous avons tous une personnalité plus ou moins marquée, qui nous affecte au niveau interne, interpersonnel, et dans bien d’autres aspects de la vie. Cela veut dire que, autant puissions-nous être conscients de la dynamique de fonctionnement des attentes, les changements que les autres veulent voir s’opérer en nous ne nous conviendront pas toujours. C’est alors que se met en jeu la force de la personnalité.

C’est pourquoi, en réalité, nous ne pouvons pas nous adapter à tout le monde, puisque tout le monde n’attend pas la même chose de nous. Par conséquent, il sera bénéfique pour nous d’accepter une idée : nous ne pourrons pas plaire à tout le monde. Et en même temps, nous ne sommes pas non plus obligés d’atteindre les attentes des autres.

Les effets des attentes

Nous pouvons nous trouver face à une difficulté importante : les attentes que nous pensons atteindre ou non sont développées par des personnes desquelles dépend notre stabilité émotionnelle, familiale, professionnelle… Si, par effet Pygmalion, un chef se fait une image négative d’un travailleur, il agira en conséquence, même si l’employé n’est coupable de rien.

D’un autre côté, si en entamant une relation, nous attendons davantage que ce qui se produit réellement, probablement cette relation ne se développera-t-elle pas de manière saine et positive, et donnera alors lieu à des frustrations, des reproches et d’autres émotions de valence négative.

homme pensant aux attentes des autres

Dans le domaine de l’éducation, il a été démontré que les élèves qui sont bien considérés par les professeurs jouissent d’avantages dans leur formation : ils comptent sur une meilleure attention, ils reçoivent des retours plus fréquemment, et lorsqu’ils commettent une erreur, ils disposent de plus d’opportunités pour la réparer.

Dépend-t-il de nous de changer les attentes des autres ?

Même si c’est compliqué, on peut bel et bien influer sur l’image que les autres ont de nous. Si cette image est négative, nous pouvons changer leur manière de penser au moyen de notre manière d’agir.

Cependant, il n’est pas toujours possible de modifier les attentes des autres, c’est pourquoi la meilleure chose à faire consistera alors à consacrer nos ressources au fait d’influer sur ces attentent que développent les personnes qui ne comptent pas : la famille, les amis, les collègues de travail… C’est d’eux que dépend, en grande mesure, notre stabilité.

En tant qu’êtres humains, les erreurs nous semblent plus voyantes que les réussites, si bien qu’il est facile pour nous de nous faire une image négative des autres. Il est important d’essayer d’inverser cette tendance, puisque finalement, nous confirmons généralement avec notre comportement cette image que nous nous sommes faite. Ainsi, si nous pensons que la personne que nous avons en face de nous est sauvage, il est plus probable que nous nous comportions ainsi et que l’autre finisse par confirmer nos attentes.

Nous devons toujours faire attention à l’influence des attentes. Ainsi, nous contribuerons dans le même temps à la santé. D’un autre côté, essayez de réduire les attentes négatives sur les autres, surtout si elles sont infondées. Vous contribuerez alors à ce que les autres n’aient pas d’attentes négatives vous concernant.