Douleurs dans la poitrine à cause de l’anxiété

30 juin 2019
La nervosité trouve presque toujours une manière de se manifester par le biais de symptômes physiques. Les douleurs dans la poitrine à cause de l'anxiété sont l'une de ces manières. Apprenez-en plus sur ce phénomène et sachez comment le distinguer d'une situation plus grave.

L’anxiété peut se manifester de nombreuses manières ; d’une sensation d’oppression ou une spirale de pensées négatives qui débouchent sur la peur de mourir jusqu’à une paresthésie, des nausées ou des vertiges. De fait, nombre de ces manifestations vont au-delà de la simple activation physiologique. Or, s’il y a un symptôme qui provoque une douleur aiguë, ce sont souvent les douleurs dans la poitrine à cause de l’anxiété.

Alors que d’autres symptômes découlant d’états anxieux attirent moins l’attention, les douleurs dans la poitrine à cause de l’anxiété sont l’un des symptômes qui entraînent le plus d’inquiétude chez ceux qui en souffrent. C’est peut-être parce que cette douleur peut imiter quasi à la perfection celle que l’on ressent pendant une crise cardiaque.

« Si l’homme s’habitue réellement à la douleur, pourquoi souffre-t-il toujours plus au fil du temps ? »

-Anonyme-

C’est pour cela qu’il est très important de savoir différencier l’origine d’une douleur dans la poitrine, notamment quand elle se produit dans la région médiastinale. En effet, dans le pire des cas, ce type de douleurs peut indiquer une urgence médicale.

Lorsqu’une ou plusieurs artères coronaires s’obstruent, le flux sanguin ne parvient donc plus à une certaine partie du coeur. Ainsi, face au manque d’oxygène et de nutriments, cette partie produit une réponse très douloureuse. Cela indique ainsi que quelque chose ne fonctionne pas bien dans l’appareil cardiaque.

femme qui éprouve des douleurs dans la poitrine

Ce qu’il se passe avec le coeur -ou d’autres organes comme les reins lorsqu’on souffre de coliques– c’est que la douleur provient de celui-ci. La sensation douloureuse se produit dans une zone distincte au coeur. Dans ce cas, dans la poitrine, c’est précisément ce type de douleurs que de nombreuses personnes associent presque exclusivement avec un infarctus ou une attaque cardiaque.

C’est pour toutes ces raisons qu’il ne faut pas s’étonner qu’une personne ait tendance à penser qu’elle souffre d’un problème cardiaque lorsqu’elle ressent une douleur lancinante dans la région pectorale moyenne. Il faut ainsi faire attention à ce qu’on avance. En effet, les causes des douleurs dans la poitrine peuvent être nombreuses et différentes. On peut notamment citer les suivantes :

  • Épisodes cardiovasculaires
  • Traumatismes
  • Problèmes ostéoarticulaires
  • Lésions musculaires
  • Tumeurs
  • Rythme cardiaque élevé et soutenu dans le temps
  • Somatisations anxieuses

C’est ce dernier cas qui nous intéresse particulièrement et qu’il faut bien connaître. En effet, il se présente non seulement souvent mais il peut aussi être un signal d’alerte qu’on subit un niveau de stress extrême.

Pourquoi les douleurs dans la poitrine à cause de l’anxiété surviennent-elles ?

Il existe un phénomène situé entre le physique et le psychologique que l’on appelle somatisation. Ce dernier a été longuement étudié dans les domaines de la psychologie et de la médecine. Il se base sur la manifestation corporelle d’états émotionnels internes. Ce peut être sous forme de douleur, de mouvements anormaux, de problèmes de santé, d’éruptions cutanées, etc.

L’expérimentation d’émotions intenses, qu’elles soient positives ou négatives, entraîne une réponse sensorielle dans la poitrine. C’est pour cela que lorsque nous sommes très heureux, nous pouvons sentir que notre poitrine est sur le point « d’éclater de joie« . De la même manière, une contrariété importante provoque une sensation désagréable dans la poitrine.

Cette somatisation est relativement fréquente et ne représente pas un danger imminent. Pourtant, elle peut parfois indiquer qu’il existe d’autres éléments anxiogènes dans la vie de la personne.

En règle générale, les douleurs dans la poitrine à cause de l’anxiété ne surgissent pas au premier épisode anxieux transitoire ou isolé. Au contraire, elles apparaissent comme une réponse à une présence intense et prolongée d’anxiété chez l’individu. Une présence qui pourrait générer des conséquences négatives pour la santé et le bien-être de l’individu.

Face à la perception de douleurs dans la poitrine, la réponse logique de la personne est de devenir encore plus anxieuse. Un cercle vicieux se crée ainsi. Celui-ci se rétroalimente et aggrave la situation par moments.

femme ayant des douleurs dans la poitrine

Comment distinguer des douleurs dans la poitrine à cause de l’anxiété de quelque chose de plus grave ?

Face à l’apparition de douleurs dans la poitrine, la première mesure consiste à se faire prendre en charge par un médecin dans le cas où il s’agirait d’un grave problème de santé. Néanmoins, si on ne sait pas d’avance si on a raison de s’inquiéter, il vaut mieux essayer de rester calme.

Par ailleurs, lorsque les douleurs dans la poitrine correspondent à un problème cardiaque, elles sont souvent accompagnées d’autres symptômes qui sont absents dans le cas d’une douleur d’origine anxieuse. Par exemple, les suivants :

  • Le pouls devient irrégulier et faible
  • On constate une alternance d’une symptomatologie végétative comme une transpiration froide et des crises hypotendues
  • On peut voir apparaître des vertiges, une perte de force voire un évanouissement
  • Les douleurs sont plus abrasives et lancinantes. On a souvent l’impression que quelque chose traverse la poitrine ou que la douleur se prolonge dans le bras gauche ou dans le cou
  • Il est typique que des symptômes découlant de problèmes digestifs apparaissent (douleurs d’estomac, indigestion, mal-être émotionnel voire nausées et vomissements)
  • On observe souvent une pâleur cutanée
  • La douleur ne disparaît pas lorsque la personne se calme

Par conséquent, face à une douleur dans la poitrine, il est conseillé de rester calme. Il faut également attendre qu’un professionnel confirme l’origine de celle-ci, surtout si on a tendance à souffrir d’anxiété. Il est important de prendre le sujet au sérieux et d’adopter dans notre quotidien des habitudes qui nous aident à lutter contre les effets de l’anxiété et du stress subis.