Diriger ne veut pas uniquement dire commander

· 4 août 2018

Comment pouvons-nous définir un leader ? Cela correspond-il à une personne qui dirige une organisation ou plutôt un responsable d’une équipe de travail ? Existent-ils des attributs qui indiquent qu’une personne soit un leader ?

D’un point de vue professionnel et au niveau des organisations, certaines caractéristiques personnelles, comportementales et liées à la position ou au poste occupé dans l’entreprise ont été spécifiées pour identifier un leader. Les leaders naissent-ils leaders ou le deviennent-ils ?

Si nous évoquons le leadership comme l’ensemble des attributs personnels, nous pourrions comprendre qu’un leader naît leader. Il s’agirait alors des personnes qui savent guider et diriger un groupe, organiser, résoudre des problèmes qui surgissent et que les autres identifient comme étant le leader.

un leader en réunion

Si nous évoquons un leader pour la position qu’il occupe, nous devrions dire qu’un leader devient leader. Cela voudrait dire qu’il se transforme au fil du temps et des expériences vécues, au fil des postes qu’il occupe, en fonction de la relation qu’il établit avec les employés et la manière qu’il a d’imposer direction et coordination. Dans ce cas, les caractéristiques personnelles ne seraient donc pas déterminantes et les caractéristiques professionnelles uniquement auraient leur importance.

D’autre part, lorsque nous faisons référence à un bon leader pour son comportement, nous pourrions nous concentrer sur les aspects qui attirent son attention d’un point de vue comportemental. Cette personne agit par productivité pour l’entreprise ou pour le développement des relations sociales au travail ? Selon l’orientation du comportement, nous pourrions donc identifier un leader selon les besoins qu’il doit satisfaire.

Caractéristiques d’un bon leader

Au-delà de ce que nous avons commenté, un bon leader est une personne charismatique, qui inspire et qui est suivie par les autres. Pour cette raison, une personne qui dirige n’est pas forcément un leader. Bien que certaines caractéristiques personnelles puissent favoriser la position de leader, le fait de diriger est un processus bidirectionnel qui fait référence à l’agent qui influence et à l’agent influencé (Katz et Kahn).

Pour diriger, il faut qu’une personne réunisse les bonnes caractéristiques pour traiter les individus telles que l’empathie, une bonne communication, une capacité à motiver ou également des caractéristiques favorables au niveau professionnel. Par exemple, savoir travailler en groupe, avoir de la créativité pour résoudre les problèmes, clarifier les objectifs et travailler dans des directions différentes pour les atteindre.

Une personne peut naître avec des facilités à guider les autres, mais si elle souhaite diriger de manière appropriée, elle devra perfectionner ces facilités et en développer d’autres qui lui permettront de compléter son rôle de leader. Bien entendu, il ne faut pas oublier le fait que diriger nécessite de la création et le maintien d’une bonne ambiance générale dans laquelle chacun est libre de choisir qui est son leader. Il ne faut donc pas ignorer le leadership, il faut en prendre soin et le gagner chaque jour.

travail de groupe

Diriger exige beaucoup plus que le simple fait d’exercer le pouvoir

Comme nous le voyons, être un bon leader requière bien plus que la capacité de diriger et de guider. Diriger c’est influencer les autres, parvenir à les convaincre de faire ce que l’on propose et d’aller au bout. C’est également leur permettre de se plaire au travail et de s’engager dans leurs missions avec efficience et efficacité.

Un leader est celui qui sait intégrer tous les attributs et qui fait grandir chacun des membres de son équipe. Un leader connaît bien son équipe de travail, il connaît les points forts de chacun et connaît les points à améliorer. Il identifie les moments au cours desquels il doit être plus dur ou lorsqu’il peut déléguer son travail pour se concentrer sur les relations des employés.

Ainsi, diriger ne revient pas uniquement à commander. C’est planter la graine dans une équipe de travail afin de lui donner du mouvement. Diriger c’est motiver et proposer de nouveaux points de vu, c’est prendre des risques et croire en ceux qui croient en toi. Diriger c’est devenir la voix chantante en sachant que ceux qui vous rendent grand sont ceux qui vous soutiennent depuis le bas.