Démosthène, le grand orateur bègue

· 3 janvier 2018

Démosthène est passé à la postérité comme étant le plus grand des orateurs grecs. Cela est, en soi, un mérite suffisant. Cependant, la chose vraiment incroyable de son histoire réside dans tout ce qu’il dut réaliser pour atteindre la gloire. Il s’agit de l’une des histoires les plus édifiantes des personnages historiques.

Démosthène présentait plusieurs défauts physiques qu’il dut surmonter. Sa santé était très fragile et il était constamment malade. Mais la chose la plus sérieuse était qu’il souffrait de bégaiement. Ceci, bien évidemment, était un obstacle gigantesque pour devenir une personnalité publique, comme il le désirait. Cependant, avec persévérance et travail, il trouva finalement un moyen pour que sa voix et sa pensée soient reconnues.

Démosthène est né en l’an 384 avant notre ère, à Athènes. Il était le fils d’une famille aisée. Cependant, son père était un marchand, raison pour laquelle il ne faisait pas partie de « l’aristocratie ». Les membres de cette dernière considéraient le commerce comme une tâche peu importante. Le père de ce grand orateur disposait néanmoins de nombreux biens. Parmi eux, une usine de couteaux, une autre de meubles et une armurerie.

Lorsque Démosthène avait 7 ans, il dut faire face au premier écueil de sa vie. Il devint orphelin. L’héritage fut confié à trois tuteurs, jusqu’à ce que le garçon atteigne l’âge de la majorité. Deux étaient des neveux de son père, le troisième un ami d’enfance. Les dépositaires temporaires ont lentement dilapidé cet important héritage, de sorte que lorsque Démosthène atteignit l’âge de le gérer, il n’existait plus.

Démosthène

La légende de Démosthène

Démosthène a été éduqué comme il convenait à sa position. Il avait d’importants problèmes de santé, mais il était un étudiant curieux et motivé, qui voulait toujours en savoir davantage. C’est pourquoi il s’est converti en un lecteur vorace. Il devint l’un des jeunes les plus instruits de son temps. Au-delà de tout ceci, une histoire fut créée autour de sa personne, dont nous ne savons toujours pas ce qui est réel et ce qui a trait à la légende.

Ce jeune Athénien voulait devenir le meilleur orateur en Grèce. Il s’intéressait à la politique et il voulait que ses idées aient autant d’influence qu’elles le méritaient. Il étudia avec soin les discours des grands orateurs. Il se dit que malgré son très jeune âge il tenta de donner sa première « conférence », ce qui fut un fiasco.

Il se dit qu’il fut hué par le public lors de son premier discours. Cela était dû au fait que Démosthène avait un sérieux problème : il bégayait. Les mots butaient sur ses lèvres et il ne parvenait pas à se faire comprendre. Quelqu’un dans le public cria : « Mettez de l’air dans ses poumons et non dans son cerveau ». Ceci eut un sérieux impact sur Démosthène. Il était néanmoins déterminé à atteindre son but, au-dessus de cet obstacle qui semblait si important.

Un processus d’évolution

Démosthène assuma le ridicule et la critique, les percevant comme un défi à son caractère. Il avait grandi seul, ce qui avait renforcé son caractère. C’est pourquoi il décida de se battre contre ses propres limitations afin de parvenir à ce qu’il voulait : être le meilleur orateur. Personne ne croyait qu’il serait capable d’y arriver : un bègue voulant être orateur ?

L’histoire, ou la légende, raconte que Démosthène s’imposa un régime sévère afin de surmonter ses difficultés. La première chose qu’il fit fut de se raser la tête. Il était très mal vu à cette époque que quelqu’un se laisse voir s’il n’avait pas de cheveux. Son but était de se forcer à ne pas sortir de chez lui afin de se consacrer entièrement à son objectif. Il pratiquait l’art oratoire jusqu’à l’aube.

Démosthène

Lorsqu’apparurent les premières lumières du soleil, Démosthène alla à la plage. Là il cria de toutes ses forces au soleil. Son but était de renforcer ses poumons. Il avait accepté les conseils de ce personnage anonyme qui s’était moqué de lui. Après avoir accompli ce rituel, il retourna chez lui pour s’entraîner. Il le faisait d’une manière très particulière. Il se mettait une poignée de pierres dans la bouche et plaçait un couteau entre ses dents. Il se forçait ainsi à parler sans bégayer.

Après plusieurs années avec cette discipline d’entraînement, Démosthène réussit à parler normalement. Il participa dès lors activement à la vie juridique et politique de sa ville. Ses discours ont été acclamés par des milliers de personnes. Il fut non seulement le meilleur orateur, mais aussi un excellent écrivain. Au point qu’aujourd’hui, plus de 2000 ans plus tard, il figure toujours parmi les personnages les plus marquants de l’histoire.