Vous est-il déjà arrivé de penser que votre estime de vous-même était trop faible ?

15 janvier 2017 dans Psychologie 216 Partagés

Si vous ne vous accordez pas assez de valeur, c’est peut-être parce que vous ne connaissez pas les conséquences négatives de cet exercice d’injustice, dans lequel vous êtes à la fois celui/celle qui taxe, mais aussi celui/celle qui est taxé-e. Cette situation peut être terrible car comme le dit sagement Laura Restrepo, « on ne doit jamais sous-estimer la fidélité que chacun garde envers ses vieilles douleurs ».

Souvenez-vous que vous n’êtes pas la seule personne à payer les conséquences de cette sous-estime. Toutes les personnes qui vous entourent, en commençant par vos enfants, votre conjoint, votre famille, vos ami-e-s et vos connaissances souffriront de votre manque de d’estime de vous-même. Ainsi, le fait de ne pas vous valorisez suffisamment vous fera voir quelqu’un de tout petit dans un miroir, alors qu’en réalité vous avez des capacités que vous ignorez totalement.

Comment savoir si votre estime de vous-même est suffisamment solide

Il est compliqué d’avoir une image réaliste de nos propres capacités, de même qu’il est difficile de fixer une limite qui sépare ces défis qui sont à notre portée de ceux qui se trouve hors de notre champ de possibilités. Parfois, nous échouons, et parfois nous réussissons, et c’est quelque chose qui conditionne beaucoup la façon dont nous nous sentons dans le présent, tout en nous faisant souvent perdre la perspective de notre véritable valeur.

mujer-triste-pensando-en-el-desempleo

Quand votre estime de vous-même n’est pas assez solide, vous acquérez normalement une série d’automatismes qui vous trahissent. Evaluer si ces automatismes sont présents ou non dans votre vie peut vous donner une vision réaliste de l’estime que vous vous portez et un reflet juste de l’exercice de taxation que vous vous imposez. Voyons donc ces points avec le psychologue social Xavier Molina, qui nous guidera dans ces océans agités !

Automatismes qui indiquent un manque d’estime de soi

Excès de modestie

Une clé chez ces personnes qui se sous-estiment est leur excès de modestie. Est-ce que cela signifie qu’être humble est une mauvaise chose ? Non, cela veut dire que les connotations négatives sont beaucoup trop nombreuses. Cette marque distingue les personnes peu sûres d’elles-mêmes.

Que pouvez-vous faire si vous vous reconnaissez dans cette description ? Acceptez les compliments. Si quelqu’un fait votre éloge, sachez que vous le méritez, car c’est ainsi. Si l’humilité est une merveilleuse vertu, tomber dans l’excès peut être un problème d’estime de soi, alors laissez les gens vous complimenter si vous le méritez.

Valorisation excessive de l’opinion des autres

Il ne faut pas oublier que tout le monde a une opinion sur tout. Mais très souvent, ces opinions ne viennent pas d’un processus rigoureux de pensée et d’analyse. Cela ne veut pas dire qu’elles ne peuvent pas faire de mal ou être fiables, mais nous devons savoir qu’elles ne méritent pas toujours une valorisation excessive.

Si l’opinion d’une autre personne est trop importante pour nous, c’est peut-être parce que nous nous sous-estimons. Les personnes manquant de confiance en elles valorisent excessivement les opinions des autres. Nous ne devons donc pas nous sentir attaqué-e-s par ce que disent les autres. Leurs commentaires ne sont pas plus valides que les vôtres.

shutterstock_241521790

Vous placez le bonheur des autres avant le vôtre

Il n’y a rien de mal à penser au bien-être des autres. Le faire passer avant le vôtre peut être une attitude honorable et altruiste. Mais le faire constamment est un symptôme très clair de manque d’estime de soi. Pourquoi pensez-vous que le bonheur des autres est plus important que le vôtre ?

Pensez-vous vraiment que rendre les autres heureux-ses, aux dépens de votre propre bonheur, a du sens ? Si vous ne vous sentez pas comblé-e vous-même, comment pourriez-vous faire en sorte que les autres le soient ? Vous ne savez pas ce que c’est que se sentir bien car vous ne le ressentez pas, vous ne pouvez donc pas transmettre de bonheur et de satisfaction. Si l’autre personne ne veut pas vous considérer d’une bonne façon, vous devriez peut-être réfléchir à cette relation.


« Aucun devoir n’est plus sous-estimé que le bonheur. »

-Robert Louis Stevenson-


Vous pensez toujours être la cible de moqueries

Une personne qui se sous-estime et qui n’est pas sûre d’elle-même se sentira toujours comme la cible des moqueries des autres. Tous les commentaires, regards ou gestes peuvent être mal interprétés et provoquer de l’anxiété.

Mais ne croyez pas que tout le monde autour de vous pense à vous. Pour une personne confiante, ces attitudes, si elles existent, sont parfois imaginaires et lui importent peu. Nous ne devons pas nous préoccuper de plaire aux autres, mais à nous-même.

Vous doutez de vos capacités

Si vous faites partie de celleux qui pensent qu’iels ne peuvent pas faire quelque chose, c’est parce que vous ne pouvez pas le faire. Votre façon de penser est votre ennemi principal, c’est-à-dire vous-même. Vous n’êtes pas conscient-e des nombreuses possibilités et capacités que vous avez réellement.

choca-sentada-con-expresion-triste

Ne soyez pas défaitiste. Vous avez des capacités et des possibilités énormes et vous pouvez réaliser tout ce que vous souhaitez. Mais en essayant de garder les pieds sur terre. Vous pourriez monter votre propre entreprise, par exemple, mais pas faire en sorte que les chevaux volent. Toujours avec réalisme, soyez conscient-e de tout ce que vous pouvez accomplir si vous le décidez.

Vous évitez de sortir de votre zone de confort

La zone de confort est vraiment confortable. C’est une existence grise, routinière et répétitive, dans laquelle de nombreuses personnes se sentent en sécurité. Elles évitent d’en sortir à tout prix par peur de ce qui pourrait se passer hors de cette zone. Elles pensent toujours de manière négative, croyant que tout changement fera tout empirer.

Ceci est une preuve évidente de manque d’estime de soi. Si nous entrons dans la spirale de la zone de confort, et si nous nous convainquons du fait que c’est la meilleure chose, nous finirons vraiment par le croire. Mais il existe des chemins pouvant nous permettre de nous valoriser davantage ainsi que d’oser vivre des aventures au-delà du confort de ce qui est déjà connu.


« Il existe un principe qui résiste à toute information, à toute investigation, qui ne fait que maintenir l’homme dans une ignorance permanente… Il s’agit du principe de sous-estimer ce qu’on n’a pas encore cherché »

-Herbert Spencer-


Vous savez donc désormais que si votre estime de vous-même n’est pas assez solide, vous passerez à côté d’un bon nombre d’opportunités. La sécurité et la réalisation personnelle devraient être nos objectifs. Ce n’est qu’à partir de ces deux choses que nous pourrons être heureux-se et rendre heureux notre entourage.

A découvrir aussi