Défi de la collation aux fruits : maîtrise de soi chez les enfants

Vous n'avez besoin que d'un bol contenant un aliment appétissant et d'un téléphone pour observer la capacité de maîtrise de soi chez les enfants. Avez-vous entendu parler du défi de la collation aux fruits ?
Défi de la collation aux fruits : maîtrise de soi chez les enfants

Dernière mise à jour : 05 juillet, 2021

Le défi de la collation aux fruits a inondé nos réseaux sociaux ces dernières semaines. Sur Internet, ils ont également appelé cela le défi de la patience. Ce défi concerne une capacité fondamentale : la maîtrise de soi chez les enfants.

Le défi consiste à remplir un bol avec une nourriture attrayante pour les enfants, des bonbons ou de la collation aux fruits. Ce bol se trouve à portée de vue et main des enfants, mais on explique à ces derniers qu’ils ne pourront pas les manger tant que les parents ne sont pas de retour. Les enfants – qui sont filmés – se retrouvent ensuite dans la pièce.

Les réactions des enfants sont aussi inédites que variées. Certains enfants font preuve d’une grande maîtrise de soi et ont même recours à des techniques de distraction. D’autres cèdent légèrement à la tentation, mais le regrettent rapidement. Et beaucoup d’autres sont vaincus par la tentation et ne peuvent s’empêcher de manger le contenu du bol.

Le défi de la collation de fruits.

Le défi de la collation aux fruits

Ce nouveau défi a un antécédent datant des années 70 connu sous le nom de test du marshmallow. Cette expérience a été menée à l’Université de Stanford par le chercheur Mischel et ses collègues, qui essayaient d’obtenir des réponses sur la satisfaction retardée ou la gratification et de la maîtrise de soi chez les enfants.

Le test du marshmallow est similaire au défi de la collation aux fruits, à la différence que, si les enfants parvenaient à surmonter le défi, ils recevaient deux fois plus de bonbons que ce qui était initialement fourni. Cette expérience a montré que les enfants qui avaient réussi le défi avaient recours à des techniques de distraction et à des auto-instructions.

Cependant, les plus grandes découvertes sont survenues plus tard. En effet, lorsqu’ils ont évalué les participants à l’adolescence et à l’âge adulte, les résultats ont été très significatifs.

Les enfants qui avaient réussi le défi avaient de plus grandes compétences sociales et une plus grande estime de soi. En revanche, les enfants qui n’avaient pas réussi, étaient plus impulsifs, plus agressifs et avaient un plus grand risque de développer des troubles liés au comportement.

La maîtrise de soi chez les enfants

La maîtrise de soi est le contraire de l’impulsivité. Cela suppose une capacité à réguler ses émotions et ses impulsions. La maîtrise de soi chez les enfants est en fait une compétence assez complexe. Elle nécessite une formation et est particulièrement difficile à manipuler jusqu’à 4 ou 5 ans.

Cette capacité influence tous les domaines et, pour cette raison, elle est liée au développement de difficultés à des stades ultérieurs. Par exemple, dans la sphère sociale, la maîtrise de soi chez les enfants implique le respect du tour de parole, le contrôle des crises de colère, le partage, etc.  Une faible maîtrise de soi conduira à une mauvaise régulation des émotions.

Il existe certains troubles de l’enfance dans lesquels la maîtrise de soi peut être particulièrement compromise, comme le trouble déficitaire de l’attention ou le TDAH. L’une des principales caractéristiques de ce trouble est l’impulsivité qui compromet la vie quotidienne et même la santé physique en raison d’accidents et de chutes fréquents.

Défi de la collation pour les enfants.

Comment évaluer la maîtrise de soi chez les enfants ?

Le défi de la collation aux fruits a amusé les utilisateurs des réseaux sociaux, qui ont été témoins de la forte lutte interne (ou non) de certains enfants à l’heure de faire preuve d’une maîtrise de soi. Cependant, certains moments de la vie quotidienne nous permettent d’apprécier cette capacité.

  • A l’école, les enfants font preuve de patience. Ils attendent d’entendre leur nom. Ils lèvent la main pour pouvoir parler. Ils respectent le temps de parole établi. Et ils n’interrompent pas souvent la classe.
  • Dans la sphère sociale, ils établissent des dialogues dans lesquels ils ne sont pas toujours au centre de l’attention. De plus, ils deviennent progressivement plus ouverts à la possibilité de partage.
  • Dans l’environnement familial, les enfants qui développent progressivement leur maîtrise de soi montrent, au fur et à mesure qu’ils grandissent, de plus en plus de capacités d’auto-apaisement lors de crises de colère. Et ils apprennent à accepter de plus en plus les petites frustrations de la vie quotidienne.

Comme nous l’avons vu, le défi des collations aux fruits peut être un moment amusant avec les enfants pour apprendre comment ils se débrouillent dans des situations qui nécessitent de faire preuve d’une maîtrise de soi. Et surtout pour valoriser l’importance d’acquérir progressivement cette compétence.

Tous les enfants ne développent pas cette capacité de la même manière et en même temps.  Un bon moyen d’enseigner la maîtrise de soi aux enfants est de se comporter comme de bons modèles de maîtrise de soi. N’oubliez pas que dans votre éducation, vous êtes le miroir de vos enfants.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les attentes sont source de frustration
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les attentes sont source de frustration

Vivons-nous vraiment la vie que nous avons envie de mener ? Prenons-nous nos décisions en nous basant sur ce que nous voulons ? Réfléchissons ensem...