Dans les vies ordinaires surgissent les choses les plus extraordinaires

2 octobre 2016 dans Emotions 26 Partagés

Dans la vie de tous les jours surgissent des choses extraordinaires, de celles qui vous laissent sans voix et qui redonnent un sens à votre vie.

Dans les vies ordinaires surviennent les succès qui font la différence, même s’ils ne feront jamais l’objet d’un livre ou d’un film qui ne font parfois que flatter l’égo.

La société nous fait croire que l’extraordinaire n’est réservé qu’à une petite élite, mais rien n’est moins sûr.

Vous avez déjà certainement vécu des choses incroyables dans votre quotidien, dans une rame de métro ou face à un paysage qui pourrait paraître banal à première vue, mais qui a pourtant des centaines d’histoires à raconter.

Des paysages, des situations et des personnes des plus banals, qui pourtant laissent derrière eux des choses extraordinaires.

Des rencontres inattendues

Nous pensons souvent que nous vivons des moments d’une banalité extrême, que notre existence ne se résume qu’à des jours marqués d’une croix sur un calendrier, que rien n’a véritablement de valeur.

Mais c’est pourtant dans les vies ordinaires que les plus belles rencontres fortuites ont le pouvoir de renverser le monde.

Lors d’une balade dans un parc, une personne plus âgée que vous vient vous voir simplement parce qu’elle a besoin d’un sourire : une rencontre qui peut paraître banale mais qui a le pouvoir de changer votre vie.

femme-champ-de-coquelicots
Une rencontre fortuite peut devenir une croisée des chemins, une intersection qui peut changer radicalement votre vie.

Cette personne peut vous raconter des passages merveilleux de son existence, vous enseigner des leçons de vie inestimables, vous apporter une compagnie sincère que vous n’attendiez pas.

Les vies ordinaires peuvent mener vers la rencontre de quelqu’un de banal au cours d’un voyage, avec lequel nous nous connectons pourtant immédiatement.

Vous pensiez simplement aller visiter l’un de vos amis ou quelqu’un de votre famille, mais finalement vous débutez une nouvelle tranche de vie avec une personne qui vous était encore inconnue quelques minutes auparavant.

Peut-être que vous ne la reverrez jamais lorsque vous descendrez du train, mais l’important est la rencontre.

Vous vous souviendrez toujours de cette personne et vous chérirez toute votre vie votre rencontre avec quelqu’un qui a su bouleverser votre vie en l’espace de quelques minutes seulement.

Deux personnes qui se rencontrent dans un taxi et qui partagent les frais peuvent finir par partager bien plus que cela : leur vie entière.

Les vies ordinaires sont une succession de rencontres qui ne le sont pas, de collisions entre des mondes si différents et pourtant si proches.

Les histoires d’amour qui ne seront jamais écrites

Les histoires d’amour ne finissent pas toujours bien, pour diverses raisons, mais restent gravées dans le cœur de ceux qui les ont vécus pour toute leur vie.

Peut-être n’avez-vous pas trouvé ce que vous cherchiez dans vos diverses relations, mais les souvenirs que vous en gardez dessinent toujours un sourire sur votre visage quand ils se rappellent à votre mémoire.

Dans les vies ordinaires se déroulent des histoires d’amour qui ne seront jamais écrites, mais dont la beauté restera suspendue dans le temps à tout jamais.

couple-enlace

Des histoires d’amour entre une mère est sa fille malade, qui restera enfermée à jamais entre les quatre murs d’une chambre anonyme, dans laquelle pourtant les plus belles preuves d’amour auront été données par l’intermédiaire d’un geste, d’une parole, d’un visage illuminé par l’espoir et par la grâce.

Celui d’une mère enveloppé par l’amour qu’elle porte à sa fille et par toute l’attention qu’elle veut lui porter.

Personne ne l’appellera mère courage ou se souviendra d’elle, mais pourtant elle est un exemple de dévotion et d’abnégation.

Dans les vies ordinaires, les mères font preuve d’un tel caractère et d’un tel courage qu’il est impossible de ne pas les qualifier d’extraordinaires.

Des exploits personnels qui mériteraient une médaille qui ne sera jamais attribuée

Dans les vies ordinaires, il y a des histoires de changements personnels, de dépassement de soi, qui sont tout bonnement extraordinaires.

Des enfants brisés par une enfance dramatique, mais qui parviennent à devenir des personnes équilibrées et stables, diplômées de la meilleure université ou tout simplement en accord avec eux-mêmes.

La moindre note positive devenant un exploit, leur petit appartement se transformant en la consécration de leurs efforts.

Ils rencontreront des gens tout aussi ordinaires qu’eux en apparence, qui auront eux aussi vécu leur part de malheur et qui auront dû faire les plus grands sacrifices pour s’élever et devenir des personnes à part entière. Et ils partageront leur vie ensemble.

livre-aux-pages-ouvertes

Ou l’histoire de cette femme, qui après un mariage tumultueux durant lequel elle a été soumise au joug d’un homme abusif, dans l’indifférence générale, et qui parvient à s’extirper de cette situation pour revenir à un quotidien fait de passions assouvies, de petits bonheurs simples, de cafés partagés avec des amis dont elle s’était éloignée depuis des années.

Elle se sent désormais heureuse et accomplie, tout simplement parce qu’elle participe à des activités qu’elle aime et qui lui ont toujours été interdites par la volonté d’un homme tyrannique. Mais dont elle a réussi à se libérer.

Des chiens et des enfants jouant dans la nature, si ordinaire et pourtant si belle

Dans les vies ordinaires, il y a tant d’histoires qui sont remplies de beauté et de sentiments. 

Voici une scène des plus ordinaires : un enfant qui joue dans la boue, accompagné par un chien qui le regarde attentivement et qui s’amuse à défaire tout ce que l’enfant construit.

Il se rapproche de l’enfant et détruit innocemment le petit château de terre qu’il vient de bâtir : l’enfant se lance à sa poursuite et les deux jouent dans une complicité qui dépasse les mots.

Excités et pleins d’inconscience, ils font rire aux éclats les parents qui les surveillent d’un air amusé.

femme-assise-dans-une-chaise-avec-un-chien

La joie est quelque chose de contagieux qui ne demande pas d’explication. L’enfant continue à courir après son ami, on dirait qu’il va pleuvoir.

Les arbres commencent à bouger sous l’effet du vent qui se lève et qui devient de plus en plus fort, en faisant tomber ses feuilles jaunies par le temps qui passe.

Une sorte de frénésie s’empare des gens qui assistent à la scène et qui ne veulent surtout pas être mouillés, même s’ils aiment tous l’odeur de la pluie qui tombe sur l’herbe fraîche.

Ils n’ont plus qu’une idée en tête : se réfugier et boire un bon chocolat chaud en regardant la pluie tomber par la fenêtre.

Ces histoires et ces personnes ordinaires ne doivent jamais être sous-estimées, car elles donnent un sens à leur vie, même si leur trace sur terre finira par disparaître. Mais leur bonheur demeurera suspendu dans le temps.

A découvrir aussi