Dans cette maison, nous faisons du bruit, nous disons « pardon » et nous nous prenons dans les bras

25 octobre 2016 dans Emotions 0 Partagés

Dans cette maison, nous faisons du bruit, nous disons « pardon », nous nous prenons dans les bras et nous nous donnons de nouvelles chances.

Car être une famille, c’est permettre que le son de la vie nous enveloppe et accorde la musique de nos partitions quotidiennes, là où existe le respect et, avant tout, la sensibilité aux besoins de tous les membres.

Aucune maison ne peut se comparer à une autre. Chaque famille se structure selon des dynamiques et des codes de communication propres et exclusifs, qui ne garantissent pas toujours le bonheur de tous les protagonistes. C’est quelque chose de vraiment complexe.

J’ai appris qu’avant de changer le monde, il faut faire trois tours de chez soi.

C’est pour cela que chez moi, nous sommes tous réels : nous commettons des erreurs et nous nous pardonnons, nous sommes imparfaits mais nous nous amusons, nous nous prenons dans les bras et nous faisons beaucoup de bruit.

Il y a des maisons très grandes où, en plus du luxe, peuvent cohabiter la solitude et le malheur.

À l’inverse, il y a de petites maisons où règne le brouhaha de la joie sage et réciproque.

Finalement, l’authentique richesse est précisément cela : être unis et savoir que le plus précieux, ce n’est pas ce que nous avons mais qui nous avons à nos côtés.

Nous vous invitons à réfléchir à cela.

famille-a-la-maison

Les éléments qui forment la psychologie d’une maison

Une maison est un univers miniature, un reflet de la société placée sous un microscope.

Ce qui arrive entre ces quatre murs et dans cet environnement est une association extrêmement puissante où les valeurs, les comportements et les émotions ont un impact sur chacun des habitants de cette famille d’une manière ou d’une autre.

Les experts de la psychologie environnementale nous disent que tout environnement est constitué de trois éléments basiques et essentiels, que nous voyons aussi dans n’importe quelle maison.

  • Les facteurs matériels sont ces éléments physiques qui donnent à un foyer quelque chose qui, pour le Feng Shui, est très important.
    Selon cette approche philosophique et esthétique, la disposition harmonieuse de l’espace a une influence déterminée sur les émotions des gens. C’est quelque chose que nous avons tous remarqué un jour.
  • Les facteurs personnels, de leur côté, sont déterminés par les interactions des personnes qui habitent cet espace, leurs habitudes et leur manière d’établir des liens les unes avec les autres.
  • Les facteurs mentaux sont sans aucun doute les processus les plus importants dans les dynamiques familiales.
    C’est là que se jouent les paradigmes, les croyances, les valeurs, le style de personnalité et les conditionnements propres qui forment chacun des membres d’une même famille.

enfant-attrape-par-les-dynamiques-de-la-maison

Une maison, est donc un espace fermé où tous les locataires déploient leurs ailes invisibles d’influence dans leurs nids particuliers où peut régner d’un côté le bien-être le plus absolu et d’un autre côté, le malheur le plus complexe en fonction de ces processus mentaux.

Ici, nous voulons vous expliquer comment se construisent les foyers les plus dignes et enrichissants, ceux qui ont leur propre musique et où, malgré des notes très aiguës et d’autres très graves sur leurs partitions de vie, la chanson est toujours très belle.

Un foyer sage en émotions

Selon une étude intéressante que l’on a trouvée dans le livre “Emotional Contagion” de Elaine Hatfield, une maison n’est pas uniquement le lieu où les émotions se transmettent le plus, mais  où notre conscience émotionnelle nous permet de grandir en tant que famille, nourrissant nos besoins, éteignant nos peurs et créant une harmonie exceptionnelle où personne n’est de trop, où tout le monde est indispensable.

Nous savons qu’il n’est pas facile de construire un foyer, car une maison, ce n’est pas uniquement des murs et un toit, une maison c’est comme un édredon en patchwork, délicat et artisanal, où chaque chute de tissu est unique et où, tous ensemble, ils créent un tissu merveilleux.

Voyons à présent quelles sont les caractéristiques qui définissent ces foyers sages en émotions.

mere-et-fils

Les caractéristiques de la famille enrichissante

La famille sage en émotions et enrichissante sait, avant tout, que l’important n’est pas d’être toujours ensemble.

Il n’existe pas de pressions inconscientes ou conscientes qui contrôlent chaque membre pour qu’il occupe sa place dans le « nid », dans cette bulle asphyxiante où l’épanouissement et les libertés sont empêchés.

  • Dans la maison sage, il n’est pas important d’être toujours ensemble car l’essentiel est d’être unis. 
  • La famille enrichissante transmet des émotions positives dans des regards qui sont écoutés et compris. Il n’existe pas de virus du chantage pour tout et n’importe quoi, de tyrannie du “car je le dis » ou du “si tu fais cela, c’est que tu ne m’aimes pas”.
  • Dans la maison intelligente et heureuse, se trouve la lumière des fenêtres ouvertes, des cœurs empathiques et des voix habituées à faire du bruit, à s’exprimer en toute liberté, avec authenticité, sans peurs ni barrières.
  • Dans le foyer sain, on accepte les différences. Il n’y a pas de sanctions pour les points de vue différents. Tout le monde dispose de ses espaces personnels pour s’épanouir dans la dignité et d’espaces communs pour partager ce lien digne et heureux de la famille qui s’adore et qui aime partager du temps ensemble.

Une maison, c’est là où vivent nos personnes préférées, celles que nous appelons « famille » car elles ont su créer un foyer à partir du cœur, à travers les émotions les plus pures et les plus nobles.

Finalement, ce sont ces personnes avec qui nous continuons à rire chaque jour, ce sont elles qui soulagent nos larmes et ce sont elles qui donnent à notre vie toute sa valeur.

A découvrir aussi