Corrélation illusoire : en quoi consiste-t-elle ?

23 janvier, 2021
Qu'est-ce que la corrélation illusoire ? Comment ce biais cognitif nous influence-t-il dans notre vie quotidienne ? Nous vous en parlons ici.

La corrélation illusoire nous permet d’établir des relations entre deux variables de l’environnement, qu’elles aient ou non une relation réelle. C’est un phénomène basé sur le traitement de l’information pour fonctionner dans l’environnement qui nous entoure.

Cependant, notre interprétation de ce que nous observons dans l’environnement peut ne pas correspondre entièrement à la réalité : nous émettons des hypothèses sur ce que nous observons en fonction de notre expérience. Les stéréotypes et les préjugés à l’égard de certaines personnes constituent un exemple clair de corrélation illusoire.

Un couple qui discute.

Qu’est-ce que la corrélation illusoire ?

La corrélation illusoire est le phénomène par lequel deux ou plusieurs éléments sont liés. Elle constitue un biais de confirmation dans lequel, à travers la relation de ces éléments, l’expérience de l’individu intervient. Ce dernier considère ces éléments comme interdépendants.

Toutefois, l’établissement de certaines associations n’implique pas toujours une expérience directe de l’individu. En d’autres termes, certaines croyances établies dans la société peuvent favoriser ce biais sans que la personne en ait fait l’expérience directe.

Voici un exemple : les personnes avec des tatouages ​​et des piercings sont souvent perçues comme des personnes dangereuses. Un autre exemple : les personnes en uniforme sont souvent étiquetées comme éduquées et correctes.

Les caractéristiques de la corrélation illusoire

La corrélation illusoire implique que l’on prête souvent attention à ces biais cognitifs. Autrement dit, nous croyons fermement à la relation entre deux variables qui n’ont pas à être liées.

En termes simples, la corrélation illusoire signifie que certains processus mentaux sont simplifiés. Elle nous oblige ainsi à agir en fonction de ce que notre expérience (qu’elle soit directe ou indirecte) nous dit.

Ainsi les comportements de certains groupes de la société sont simplifiés et sont alors caractérisés comme négatifs. Par conséquent, il s’agit d’un mécanisme de raccourci mental qui implique une simplification de la relation entre deux ou plusieurs variables.

Corrélation illusoire et psychologie sociale

La société influence certains types de croyances, de comportements et d’attitudes. Selon le contexte, nous pouvons nous comporter d’une manière ou d’une autre.

La corrélation illusoire influence donc l’appartenance à certains groupes sociaux, accentuant ainsi les différences entre les groupes. Cela s’explique par une forme de pensée qui favorise le groupe avec lequel nous nous identifions ; nous recherchons alors recherchant une distinction positive dans notre groupe.

Quelques exemples dans le monde social

L’éventail des possibilités dans lesquelles une corrélation illusoire peut se produire est large. Voici quelques exemples :

  • Les personnes très tatouées sont souvent qualifiées de criminelles.
  • Une personne qui a peu de ressources économiques est vue comme une personne avec un faible niveau d’éducation.
  • Les personnes ayant une bonne apparence physique et de bons vêtements sont considérées comme personnes ayant un bon niveau d’éducation et un pouvoir d’achat élevé.

D’autres exemples de corrélation illusoire

La corrélation illusoire n’étiquette pas seulement notre monde social. En fonction de la probabilité qu’un événement se soit produit, le traitement de ce phénomène est ancré comme un événement qui se reproduira à plusieurs reprises. Découvrez quelques exemples ci-après.

Les amulettes

Une personne qui a eu plusieurs événements négatifs entend dire que certaines amulettes enlèvent les “mauvaises énergies”. Elle essaye donc ces charmes et constate qu’ils apportent “plus de chance”.

Ainsi, l’utilisation d’amulettes est associée à l’élimination des mauvaises énergies. Et même si le port de ces amulettes n’empêche pas d’avoir des mauvais jours, il est probable que la personne continue de les avoir à portée de main.

L’horoscope

L’horoscope est un autre exemple clair de la corrélation illusoire. La lecture de l’horoscope influence la perception de la réalité.

Imaginez qu’une personne lit votre horoscope et estime que la description est vraie, alors que les caractéristiques décrites correspondent généralement à la majorité de la population. Elle accordera moins d’attention aux détails qui ne vous caractérisent pas.

Le lien entre corrélation illusoire et horoscope.

La chance

Semblable au port d’amulettes, la chance est un autre des phénomènes sujets à la corrélation illusoire. Par exemple, une personne qui mène habituellement des entretiens d’embauche avec une paire de chaussettes en particulier et constate qu’elle réussit mieux à mener des entretiens avec cette paire de chaussettes les portera constamment.

En fin de compte, la corrélation illusoire explique comment nous nous comportons face à certains objets ou personnes. L’expérience joue un rôle important à l’heure de créer des associations.

Mullen, B. y Johnson, C. (1990), Distinctiveness-based illusory correlations and stereotyping: A meta-analytic integration. British Journal of Social Psychology 29, 11-28.

Tversky, A. y Kahneman, D. (1973). Availability: A heuristic for judging frequency and probability. Cognitive Psychology, 5, 207-232.