Connaissez-vous la différence entre l’anxiété pathologique et l’anxiété adaptative ?

· 16 mars 2018

Il est important de savoir qu’il existe une anxiété pathologique, ou dysfonctionnelle, et une anxiété adaptative ou considérée comme « normale ». Et il est important de le savoir parce que de nombreuses personnes pensent souvent que tous les types d’anxiété sont négatifs.

En termes généraux, l’anxiété est définie comme l’état émotionnel qui anticipe le dommage ou la déconvenue. En d’autres termes, elle apparaît lorsque une personne pense que quelque chose de mauvais va arriver, de sorte que l’anxiété est associée à l’inquiétude. Elle se manifeste comme un mal-être émotionnel, quelque chose comme un mélange de peur, d’inquiétude et de nervosité. Egalement à travers des symptômes physiques tels que des palpitations, des nausées, des vertiges, etc.

Dans l’anxiété adaptative, le dommage attendu est une probabilité réelle. Par exemple, lorsque nous savons que nous serons en retard pour le travail et nous espérons alors être réprimandé pour cela. Dans l’anxiété pathologique, en revanche, il existe un mal-être émotionnel face à un dommage futur qui est possible, mais non probable. Elle se transforme dès lors en un état plus ou moins permanent. En d’autres termes, nous nous attendons en permanence à ce que quelque chose de négatif nous arrive.