Connaissez-vous les 14 symptômes principaux d’une crise d’angoisse ?

13 décembre 2015 dans Emotions 88 Partagés

L’anxiété transforme n’importe quelle situation du quotidien, qui nous permettrait de profiter et d’apprendre, en un véritable défi. Le fait d’être conscient de sa présence dans notre vie est l’une des premières étapes pour minimiser ses symptômes.

Avant de poursuivre, rappelez-vous que lorsque vous vous trouvez dans une situation où vous ressentez de l’anxiété, il est nécessaire de ne pas vous focaliser sur les symptômes, pour pouvoir la surmonter.

Vous devez essayer de vous concentrer sur des aspects plus utiles et pratiques, en réalisant notamment des activités constructives, en faisant de l’exercice, de la relaxation, etc.

Le but est d’éviter que ces symptômes ne vous fassent ressentir encore plus d’angoisse une fois que vous les aurez correctement repérés.

Il y en a certains que vous connaissez déjà et d’autres non. Nous sommes différents d’un point de vue biologique et nous réagissons donc tous différemment lors d’une crise d’angoisse.

aider

Quels sont les symptômes associés à une crise d’angoisse ?

1. Sensation d’étouffement et difficulté à respirer. Ces sensations font partie des symptômes les plus angoissants, car nous avons l’impression que quelqu’un nous étouffe, avec un oreiller par exemple.

Il est important de se rappeler que cette sensation est seulement produite par des pulsions nerveuses exagérées. Ces symptômes ne peuvent pas vous faire de mal et votre respiration ne s’arrêtera pas.

2. Douleur dans la poitrine. Cette gêne est due à une tension musculaire. Les douleurs dans la poitrine peuvent vous faire très peur, car la première réaction d’une personne qui fait une crise d’angoisse et qui ressent des douleurs dans la poitrine, c’est de penser qu’il s’agit d’un infarctus.

Lors d’une crise d’angoisse, la douleur ne commence pas dans la poitrine. Pour l’éviter, une respiration profonde et quelques exercices de relaxation vous aideront efficacement à réduire votre angoisse.

3. Palpitations. L’anxiété provoque une augmentation des niveaux d’adrénaline dans la circulation sanguine, en accélérant les battements du coeur. Une diminution du rythme cardiaque est moins fréquente mais peut être observée lors d’une crise d’angoisse.

4. Pâleur de la peau. Sous les effets de l’anxiété, le sang est dévié vers les muscles durant la réponse « combat-fuite« .

Tout rentrera dans l’ordre lorsque le corps se normalisera, après la crise. Lorsque cela se produit, certaines personnes peuvent être un peu plus pâles que d’habitude.

5. Transpiration. Lors de périodes d’anxiété, le corps se réchauffe en se préparant à fuir ou à combattre.

Pour retrouver notre équilibre corporel, nous libérons de la sueur pour tenter de faire baisser la température du corps et le rééquilibrer.

6. Tremblements et frémissements. Trembler est une réaction normale dans une situation de peur et/ou de diminution de la température corporelle.

Lorsque nous sommes anxieux, il est tout à fait normal de trembler ou de frémir. Une fois que la crise sera terminée, tout rentrera dans l’ordre.

7. Douleur dans les épaules et le cou. Ces parties du corps sont généralement les premières à se crisper lorsque nous sommes stressés. Le visage se durcit à cause de la rigidité du corps, due à des contractions musculaires.

anxiete-stress

8. Problèmes digestifs. Notre système digestif est l’une des zones où le sang est le plus utilisé. En effet, le sang y est envoyé pour absorber les nutriments des aliments que nous ingérons.

Lorsque vous êtes stressé, le sang est dévié vers les muscles pour répondre de façon adéquate à l’état de combat-fuite.

En conséquence, la digestion est ralentie et les muscles autour de l’estomac se nouent. S’en suivront ensuite des problèmes digestifs tels que des indigestions, des brûlures d’estomac, des diarrhées ou des constipations.

9. Éruptions cutanées. Il s’agit d’un symptôme très fréquent lors d’épisodes d’anxiété et de stress. Vous pourrez observer de l’eczéma autour du nez, des joues et du front. Il disparaitra lorsque vous commencerez à vous sentir mieux.

10. Fragilité et fourmillements dans les mains et les pieds. La réponse combat-fuite est une réaction très intense, avec un impact très fort sur les sensations corporelles.

Les fourmillements sont généralement dus à une accumulation de dioxyde de carbone dans le sang, au niveau des extrémités. Ces symptômes ne sont pas dangereux et disparaîtront à l’aide de légers exercices.

11. Bouche sèche. Lorsque vous êtes anxieux, les liquides sont déviés vers d’autres parties du corps. Ainsi, votre bouche est susceptible d’être plus sèche.

Pour éviter cette sensation, essayez de boire de l’eau pour vous maintenir hydraté et lubrifier votre bouche. Ce symptôme n’est pas dangereux et disparaîtra une fois que la crise sera terminée.

12. Insomnie. L’un des effets les plus importants et difficiles de l’anxiété est l’insomnie. Il est important de récupérer un rythme et des horaires de sommeil réguliers pour votre bien-être personnel et pour éliminer l’anxiété de votre quotidien.

13. Cauchemars. Les cauchemars reproduisent généralement ce qui se produit dans votre vie quotidienne.

Si vous êtes relaxé et heureux, vous ferez des rêves positifs. Il est certain que les cauchemars sont désagréables et inoffensifs, mais ils peuvent altérer votre cycle de sommeil. Pour les éviter, faîtes des exercices de relaxation la journée et avant de vous coucher.

14. Irritabilité. Les gens nous trouvent plus irritables lorsque nous sommes fatigués ou malades. L’une des raisons principales de la colère, est la tristesse. La colère est une réaction normale face à la peur.

Nous avons vu les symptômes les plus fréquents de l’anxiété. Cependant, d’autres manifestations peuvent être observées :

– Peur de perdre le contrôle
– Hausse de la dépression et des pensées suicidaires
– Distorsion de la vision
– Audition altérée
– Problèmes hormonaux
– Maux de tête et céphalées
– Douleur dans les yeux
– Agoraphobie

A découvrir aussi