Comment surmonter le mépris des autres : 5 idées clés

Au cours de notre vie, il est très probable que nous nous sentions méprisés plus d'une fois, alors que pouvons-nous faire ? Quelles stratégies pouvons-nous utiliser pour gérer l'inconfort potentiel qui peut en résulter ?
Comment surmonter le mépris des autres : 5 idées clés

Dernière mise à jour : 12 juillet, 2021

Tout au long de notre vie, nous complétons tous notre gamme d’émotions. De plus, dans de nombreux cas, nous la complétons également à la deuxième et troisième personne, en identifiant cette même gamme chez les autres. L’une de ces émotions de jeu inversé est le mépris des autres. Une perception qui peut être une source de souffrance intense.

Nous pouvons nous sentir méprisés par des commentaires, des actions (ou omissions), un manque de respect… Maintenant, lorsqu’il s’agit de se positionner, il est bon de se rappeler que le comportement des autres ne dépend pas de nous, mais la façon dont nous devons y réagir, si.

Le mépris et la manière dont il nous affecte

Selon le Larousse,  mépriser signifie, littéralement, “Considérer quelqu’un, sa conduite comme indignes d’estime, de considération, les condamner moralement”. Ainsi, le mépris est un rejet, un manque d’appréciation.

Lorsque nous sommes méprisés, nous nous sentons mal, et c’est normal, même si nous avons appris à prendre de la distance émotionnelle dans des situations où s’éloigner peut être une bonne option. C’est-à-dire à réduire l’attachement au fait et se positionner davantage en tant que spectateur.

D’autre part, la façon dont nous nous sentons dépendra également du type d’outrage, s’il touche un sujet sensible en nous, de la personne, des précédents, de l’intention que nous lui attribuons, etc. En fonction de ces variables et d’autres, nous ressentirons le mépris avec plus ou moins d’intensité et nous le gérerons plus ou moins bien.

Cela dit, la question est de savoir ce que nous pouvons faire lorsque nous nous sentons méprisés. En guise de réponse, nous vous laissons 5 idées clés qui peuvent vous aider lorsqu’il s’agit de gérer ce type de commentaires ou d’offenses.

Une femme triste assise.

Comment surmonter le mépris des autres

Comment surmonter le mépris des autres ? Voici 5 idées clés pour faire face à cette situation et éviter qu’elle ne nuise à votre bien-être.

Maîtrisez vos émotions

La maîtrise des émotions est une capacité qui nous permet de gérer nos propres émotions et impulsions. Il est normal de réagir mal (parfois même violemment) lorsque nous nous sentons offensé. Cela est dû au fait que notre amygdale est activée, ce qui nous pousse à nous mettre sur la défensive.

Cependant, la maîtrise des émotions nous permet de localiser ces émotions, de les valider, de les comprendre et de les gérer de manière saine. Pratiquer la maîtrise de soi n’est pas facile, et cela prend du temps, mais c’est très efficace pour décider comment nous voulons gérer l’impact émotionnel de ce qui nous arrive.

Faites face à la situation

Une autre idée clé pour surmonter le mépris des autres est de simplement faire face à la situation. Faire face à la situation implique de décider de l’espace ou de la place que vous voulez donner dans votre vie à la personne qui vous a offensé.

Il s’agit de se demander : “quel est le fondement de ce mépris ?”, “est-ce un mépris fait avec de mauvaises intentions ?”, “est-ce une situation ponctuelle ou récurrente ?”, etc. En d’autres termes, il s’agit de se demander ce qui se passe réellement et de décider si vous voulez cette personne dans votre vie ou non, si vous voulez lui en parler ou non, etc.

Faites preuve d’empathie

Il est normal de se sentir mal face aux rabaissements. Personne n’aime se sentir lésé et, en fait, c’est une situation que nous ne devons pas tolérer. Cependant, nous pouvons également en tirer une leçon. Et cet apprentissage passe par la réflexion sur la situation.

Pour y réfléchir, essayez de faire preuve d’empathie envers la personne qui vous a rabaissé. Pourquoi pensez-vous qu’elle a agi ainsi ? Pensez-vous que quelqu’un qui est “bien” a besoin de mépriser les autres ? Mettez-vous à sa place, essayez de trouver ce qui se cache derrière ce comportement.

Bien entendu, il s’agit d’une démarche totalement facultative et personnelle. Vous n’aurez sans doute pas envie de faire preuve d’empathie envers une personne que vous connaissez à peine.

Donnez au mépris la place qu’il mérite

Ce mépris dit-il vraiment quelque chose sur vous, ou de l’autre personne ? Il est important, lorsqu’il s’agit de surmonter le mépris des autres, de pouvoir prendre une distance émotionnelle par rapport à la situation et de réfléchir, froidement, à ce qui s’est passé.

Pensez-vous être capable de prendre de la distance ? Lui accordez-vous trop d’importance ? Réfléchir à ces idées vous permettra, à terme, d’accorder au mépris la place qu’il mérite dans votre vie, ni plus ni moins. Souvent, un affront en dit plus sur l’émetteur que sur le destinataire, sur celui qui vise que sur celui qui est touché.

“Nous devons supporter le mépris des autres sans leur rendre la pareille.”

– Neal Maxwell –

Un homme triste.

Travaillez votre estime de soi

Nous savons que les personnes qui ont une bonne estime d’elles-mêmes ont également tendance à mieux gérer les critiques et les expressions de mépris. Il est plus difficile que leur équilibre émotionnel soit rompu par une action extérieure et il est donc également plus difficile que leur réaction finisse par se retourner contre elles.

Au-delà de tout ce qui précède, si nous n’avons pas une bonne estime de nous-mêmes, les autres stratégies citées ne sont pas d’une grande utilité. C’est notre intelligence émotionnelle, mais aussi notre estime de soi et nos capacités de communication qui nous permettent d’indiquer clairement aux autres les limites à ne pas franchir.

N’oubliez pas que nous apprenons en permanence et que ce qui fonctionne pour vous aujourd’hui peut ne pas fonctionner demain. L’important est d’être ouvert au changement et d’être capable de gérer vos émotions pour qu’elles vous accompagnent et ne vous gênent pas.

“Aimez-vous d’abord et tout le reste se mettra en place. Vous devez vous aimer vous-même pour faire quoi que ce soit dans ce monde.”

– Lucille Ball –

Cela pourrait vous intéresser ...
Trouble de la personnalité antisociale: le mépris envers les autres
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Trouble de la personnalité antisociale: le mépris envers les autres

La caractéristique essentielle du trouble de la personnalité antisociale est une approche générale de mépris envers les droits des autres.



  • Fernández-Pinto, I., López-Pérez, B., & Márquez, M. (2008). Empatía: Medidas, teorías y aplicaciones en revisión. Anales de Psicología.
  • Papalia, D. y Wendkos, S. (2003). Psicología. Mc Graw Hill.
  • Romero, O. (1999). Crecimiento psicológico y motivaciones sociales. 3era Edición, actualizada. Venezuela. ROGYA, C.A.