Comment une personne compétente en intelligence émotionnelle communique-t-elle ?

Pour communiquer d'une manière émotionnellement intelligente, vous devez vous connecter avec celui qui est en face de vous. L'écoute active sans jugement est toujours la première étape, celle dans laquelle de nombreuses personnes échouent.
Comment une personne compétente en intelligence émotionnelle communique-t-elle ?

Dernière mise à jour : 21 juin, 2021

L’intelligence émotionnelle est un outil de survie qui permet de savoir réagir aux imprévus. C’est avant tout l’art de se connecter à partir des émotions, et de savoir mettre ces dernières toujours en notre faveur pour améliorer la coexistence.

D’autre part, s’il est vrai que nous avons tous lié le concept d’intelligence émotionnelle à Daniel Goleman, la réalité est que c’est une autre célèbre figure qui a introduit, inventé et développé ce concept : Peter Salovey, psychologue à l’université de Yale. Ce dernier a précisé dès le début que cette dimension devait être un complément de l’intelligence tout court.

Chacun de nous est émotionnellement intelligent, souligne Salovey, et est capable de se connecter à lui-même et aux autres pour façonner une vie plus épanouissante et satisfaisante. Découvrons donc quelles sont les compétences de communication liées à l’intelligence émotionnelle.

Stratégies de communication en intelligence émotionnelle.

Les stratégies utilisées par une personne compétente en intelligence émotionnelle

Une personne habile en intelligence émotionnelle ne le naît pas, elle l’apprend en développant de nouvelles stratégies. Par conséquent, il faut de la volonté et de l’engagement.

Nous mettons l’accent sur ce point pour une raison très simple… Ces dernières années, les cours abondent pour acquérir cette compétence. Et beaucoup d’entre eux sont d’une qualité douteuse.

Cependant, un diplôme ne qualifie personne. Vous avez beau savoir ce qu’est l’empathie, si vous êtes incapable d’écouter les autres, cela ne fait pas de vous une personne compétente en intelligence émotionnelle. Un véritable engagement en faveur du changement est nécessaire.

Par ailleurs, des études comme celle menée à l’Université de Bahreïn en 2018, mettent en évidence la nécessité pour tout dirigeant d’une organisation d’être compétent en intelligence émotionnelle. Il convient alors d’appliquer une série d’outils dans le domaine de la communication.

Auto-régulation des émotions : le calme nous aide à mieux nous exprimer

Vous l’avez sûrement remarqué. Lorsque la colère, ou la frustration vous habitent, votre communication devient agressive. Vous dites des choses que vous regrettez. Et il vous est même impossible d’exprimer clairement ce que vous voulez dire.

En substance, tout état émotionnel intense et incontrôlé rend l’acte de communication difficile. La première étape sera toujours de réguler l’état émotionnel : un esprit calme s’exprime mieux.

Motivation à communiquer de manière positive

La personne compétente en intelligence émotionnelle n’est pas seulement motivée à communiquer : elle ressent le besoin de le faire de manière positive. Qu’est ce que cela signifie ? Cela implique que votre volonté est de comprendre les autres, de conclure des accords, et non pas exclusivement d’imposer votre opinion.

Communiquer de manière positive, c’est aussi savoir maîtriser la communication non verbale. Gestes, sourire amical non forcé, ton de la voix… Tout doit être orienté vers la chaleur et la connexion.

Empathie sans contagion émotionnelle pour pouvoir mieux communiquer

La personne dotée d’une bonne intelligence émotionnelle sait gérer les informations qui lui parviennent grâce à sa capacité d’empathie. Cette capacité à percevoir, à comprendre et à se connecter avec les réalités des autres est la pierre angulaire d’une bonne communication. Elle permet d’articuler une réponse sans être submergé par les émotions.

Nous avons besoin de cette empathie pour comprendre la réalité émotionnelle de l’autre, mais sans être affecté par ses émotions. Imaginons que nous parlons à un collègue très en colère. Il ne sert à rien d’être au même niveau et dans le même état d’esprit. Afin d’argumenter, de réagir et d’atteindre l’autre de manière appropriée, nous devons faire preuve de calme.

L’écoute active : le don de la personne douée en intelligence émotionnelle

Écoutez pour comprendre et pas seulement pour répondre. Cela semble facile. Cependant, c’est généralement le plus gros problème dans les processus de communication. Nous ne nous écoutons pas. Si nous voulons devenir une personne compétente en intelligence émotionnelle, il est indispensable d’appliquer une écoute active adéquate.

Cette stratégie a été définie par le psychologue Carl Rogers. Elle consiste à intégrer les dimensions suivantes :

  • Écouter attentivement.
  • Être capable d’écouter ce que l’autre dit sans rien prendre pour acquis.
  • Tenter de comprendre ce que les autres expliquent.
Communication en intelligence émotionnelle.

Les connecteurs émotionnels

Nous négligeons souvent la valeur des connecteurs émotionnels dans le processus de communication. Nous nous référons à ces petits gestes pour faire voir (et sentir) à l’autre que nous le comprenons, que nous validons sa présence, ses mots et ses émotions.

De quelle manière ces ressources sont-elles appliquées ? Voici quelques exemples :

  • Répétez une partie du message de l’autre pour lui montrer que vous avez écouté / compris : “Je comprends que les choses sont plus compliquées dans votre service (…).”
  • Ajoutez des mots qui servent à valider le dialogue : “Je vous comprends, c’est vrai…”

En somme, devenir un adepte de l’intelligence émotionnelle et de l’art de la communication efficace demande du temps et des efforts. Il n’est pas facile d’avoir un contrôle absolu sur nos émotions pour pouvoir parler avec assurance. Cependant, il n’y a rien de tel que la pratique et la volonté. Nous avons tous la capacité d’améliorer et de développer ces outils de vie.

“N’oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et nous leur obéissons sans nous en rendre compte.”

– Vincent Van Gogh –

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment améliorer notre capacité à écouter (écoute active) ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comment améliorer notre capacité à écouter (écoute active) ?

Voici quelques clés pour améliorer votre écoute active, en découvrant tout ce que peut nous apporter cette pratique. Lisez-nous donc !