Comment le changement d'heure nous affecte-t-il pendant le confinement ?

22 mai, 2020
Le changement d'heure dans un contexte de quarantaine peut affecter plus sérieusement toutes ces personnes, qui, comme le personnel soignant ou le personnel de supermarché, doivent aller travailler. Ceux qui sont confinés pourront souffrir de stress pendant les longues heures de la soirée.

Beaucoup le notent déjà. Le changement d’heure pendant le confinement nous affecte, bien sûr, mais, au-delà de ce point, ce sont surtout l’enfermement et la quarantaine obligée qui nous impactent. Nous ne pouvons pas nier que le début de l’heure d’été et le fait d’avoir à s’ajuster à ces nouveaux horaires, dans le contexte que nous connaissons, peuvent être un autre facteur stressant à ajouter aux multiples altérations dont nous faisons déjà l’expérience.

Nous ne disposons pas d’études sur lesquelles nous appuyer pour savoir ce que nous allons ressentir ou ce qu’a vécu une autre partie de la population dans une situation semblable. Cependant, les experts nous indiquent que, d’une certaine façon, nous n’allons pas subir un impact excessivement négatif ou problématique. Qui plus est, une bonne partie d’entre nous ne remarquera que le poids d’une heure de sommeil en moins.

Quoi qu’il en soit, une chose est évidente. Chaque année, on analyse les bénéfices et inconvénients de ce passage obligé d’hiver à été et d’été à hiver.

L’Union européenne, par exemple, envisage déjà la possibilité de mettre fin à cette coutume. Par ailleurs, les organismes médicaux et scientifiques eux-mêmes nous alertent des effets que cette altération a sur nos rythmes circadiens.

Certains parlent de risques pour notre santé. Il arrive que des personnes mettent des semaines à s’habituer à ce changement; en fait, les enfants sont généralement les plus affectés. Nous savons cependant que le secteur commercial et entrepreneurial apprécie cette stratégie pour tirer profit des heures de jour.

Une chose est sûre : nous n’avions jamais connu un changement d’heure en étant confinés. Intéressons-nous maintenant aux possibles effets.

L'effet du changement d'heure en ces temps de confinement

Deux façons dont le changement d’heure peut nous affecter pendant le confinement

Un phénomène commun dans le contexte actuel de confinement obligatoire est d’ouvrir les yeux le matin et de ne pas savoir quel jour nous sommes. Cette confusion ne dure que quelques secondes mais est la conséquence directe de l’altération de nos routines. Peu importe que nous soyons lundi ou dimanche : notre style de vie reste le même tout au long de la semaine.

Ainsi, une partie de la population ne note quasiment pas d’effets négatifs avec cette heure qui change. Le changement est notable, bien évidemment, mais, en général, il est possible qu’il soit moins traumatique que d’autres d’années pour de nombreuses personnes car il n’y a plus d’obligations professionnelles ou scolaires.

En revanche, celles qui doivent continuer à remplir leurs obligations dans le contexte présent, en raison de leur catégorie professionnelle, en ressentent les effets. Voyons cela plus en détail.

Le changement d’heure pendant le confinement chez les personnes qui sont obligées de rester à la maison

L’arrivée de l’heure d’été a un avantage : nous bénéficions de plus de temps de lumière naturelle. Ce facteur peut être un élément très positif dans le contexte actuel.

Bénéfices

  • Avoir plus de lumière à la maison améliore de multiples processus physiologiques. La lumière nous motive, stimule la production de mélatonine et favorise ainsi des processus comme un meilleur repos nocturne, une meilleure mémoire et la production de sérotonine, l’hormone du bien-être
  • Le simple fait d’utiliser un peu moins la lumière artificielle de la maison est également bénéfique, et pas uniquement sur le plan économique. Laisser la lumière du soleil entrer par les fenêtres et les balcons nous détend, rallume notre motivation et nous fournit du bien-être

Problèmes

Malgré tout, le changement d’heure pendant le confinement peut aussi entraîner un certain désavantage : les soirées seront plus longues.

Dans ce cas, nous pouvons voir surgir de la frustration et une envie quasi instinctive de sortir dans la rue. Ce sera sûrement notre principal problème. Face à cette situation, il est important de renforcer nos routines dans cette tranche horaire de nos journées d’enfermement, en prenant ces aspects en compte.

  • Profitez du matin pour réaliser vos obligations. Télétravail, devoirs d’école, activités avec les enfants, ménage, etc
  • Établissez des activités plus motivantes pour la soirée avec l’objectif d’être occupé, mentalement ou physiquement. Prenez conscience d’une chose : c’est précisément dans cette tranche horaire que vous serez obligé de gérer l’ennui, la frustration et même l’anxiété
Un homme confiné affecté par le changement d'heure

Personnes qui poursuivent leur activité professionnelle

Le changement d’heure pendant le confinement peut être difficile pour les personnes qui poursuivent leur activité professionnelle.

Il s’agit d’un facteur stressant qui peut faire augmenter l’anxiété, les problèmes de sommeil et altérer l’état émotionnel. Dans une étude réalisée à l’Université de Californie par la docteur Beth Malows, on nous indiquait déjà que les changements d’heure, en soi, étaient problématiques pour notre cerveau.

Chaque cellule de notre corps a une horloge circadienne interne. Ces horloges régulent nos processus internes, qu’il s’agisse de la température corporelle, du métabolisme, des niveaux hormonaux, de la pression artérielle ou, encore plus important, de l’état d’alerte. Ainsi, il est probable que beaucoup de personnes, parmi le personnel sanitaire et le personnel de supermarché, se sentent plus stressées.

Il est vrai que tout le monde ne réagit pas de la même façon. Mais si la pandémie du COVID-19 leur a déjà fait ressentir un niveau élevé d’anxiété, de pression et de responsabilité, le changement d’heure peut être un autre facteur problématique.

Dans ces cas, il est essentiel que ces personnes, au cours des prochains jours, fassent attention à leurs horaires de repos, dorment huit heures et conservent leurs routines. En dehors de leurs horaires de travail, elles doivent déconnecter et faire tout leur possible pour soulager leur charge de stress et de pression émotionnelle si élevée. Ces gens sont essentiels pour nous en ce moment, nous devons faire attention à leurs besoins.

Ainsi, nous venons de voir que le changement d’heure pendant le confinement peut nous affecter de nombreuses façons. Par conséquent, prenons-soin de nous et des nôtres.