Comment concilier vie familiale et vie professionnelle ?

25 juillet, 2020
La vie familiale et professionnelle méritent de l'attention. Il est important de donner à chacun son espace, et de chercher des stratégies qui nous permettent de les concilier, pour nous offrir une meilleure qualité de vie.
 

Il y a tellement de choses à faire en une journée que parfois nous négligeons certains aspects importants. Souvent, l’équilibre entre la famille et le travail n’est pas facile, surtout si l’on considère la liste de demandes en attente que nous emportons avec nous. Comment concilier vie de famille et travail ?

C’est une question qui semble compliquée. Parfois, les heures de travail sont plus longues qu’elles ne devraient l’être, les périodes de vacances sont trop courtes, ou plus d’un emploi est nécessaire pour avoir suffisamment d’argent.

Le monde du travail nous demande, la famille nous demande… nous nous retrouvons immergés dans ce no man’s land sans savoir quoi faire pour conjuguer vie de famille et vie professionnelle. Ici, nous vous expliquons comment y parvenir.

« Laissez toujours suffisamment de temps dans votre vie pour faire quelque chose qui vous rend heureux, vous satisfait et vous apporte de la joie. Cela a plus de pouvoir sur notre bien-être que tout autre facteur économique. » – Paul Hawken

 
Concilier vie perso et travail.

Concilier vie familiale et vie professionnelle dans le présent

Selon l’Académie royale de la langue espagnole (RAE), concilier signifie « rendre compatibles ». Dans ce cas, il s’agira de rendre le travail et la famille compatibles. Comment y arriver ?

Pour commencer, il est important de profiter du moment présent. Il s’agit de ne pas rester coincé dans le passé en pensant aux choses, car cela nous amène à nous sentir submergés en nourrissant des pensées négatives comme « Et si j’avais fait ça…? » , « Pourquoi n’ai-je pas…? », etc.

Et bien sûr, il s’agit aussi de ne pas s’ancrer aux attentes, c’est-à-dire d’éviter de penser à tout ce qui peut arriver par la suite. Sinon, nous pouvons créer une scène idéale pour que l’anxiété et la frustration se manifestent. Mieux encore, nous ne savons pas vraiment ce qui va se passer, alors pourquoi s’embêter ?

 

Vivre le moment présent, c’est vivre « ici et maintenant », c’est profiter de ce qui se passe à chaque instant, seconde par seconde. C’est profiter de nos enfants si nous sommes avec eux, de notre partenaire ou de la promenade familiale, mais aussi des obligations de travail dans nos horaires de travail.

Penser au travail en jouant avec nos enfants représente le passé ou le futur, mais pas le présent. C’est voler du temps dans notre vie de famille pour des questions professionnelles que nous pouvons à peine résoudre à ce moment-là. Ainsi, vivre dans le moment présent nous aide à concilier vie de famille et travail.

Apprenez à déléguer

Parfois, nous pensons que nous sommes tout-puissants et portons tout sur nos épaules. Sans s’en rendre compte, nous imposons notre propre condamnation et avec le temps, nous nous sentons dépassés car nous ne pouvons pas faire face à tout cela. Le problème est que la frustration grandit et parfois nous explosons émotionnellement.

 

Nous pouvons empêcher cette situation. Pour ce faire, nous devons apprendre à déléguer, à assigner des tâches aux autres pour nous faciliter la vie. Maintenant, il ne s’agit pas de nous décharger de toutes les responsabilités, mais de ne pas prendre plus que ce que nous pouvons assumer.

Au début, ce processus peut sembler complexe, mais une fois lancé, il semble plus facile. Ces conseils peuvent être utiles :

  • Ajustez les responsabilités.
  • Demandez de l’aide si vous le jugez nécessaire.
  • Découvrez l’équipe de travail pour savoir quelles responsabilités confier à chaque personne. Faites la même chose avec la famille.
  • Accordez votre confiance aux personnes à qui des responsabilités ont été déléguées.
  • Répartissez de manière réaliste les tâches et les activités.

Un aspect important est que pour savoir déléguer, il faut travailler sur soi. Se connaître signifie savoir où sont nos limites.

Créer des routines

Les routines peuvent sembler ennuyeuses à mettre en place, mais elles ont toutes quelque chose de bien : elles nous aident à organiser notre temps ! Grâce à cela, il sera plus facile de concilier vie professionnelle et vie familiale.

 

D’un autre côté, l’établissement de priorités peut également être utile. Pour cela, il convient de se demander ce qu’il faut faire et éliminer ce qui consomme beaucoup d’énergie et qui ne nous rend pas heureux, aussi longtemps que possible.

En outre, il est important de considérer les horaires en fonction de la réalité. Parfois, nous sommes irréalistes et nous pensons que nous serons en mesure de tout faire et nous nous fixons des objectifs irréalisables. Détendez-vous !

Apprendre à concilier nos différentes vies.

Gérer les émotions pour mieux concilier

La gestion de nos émotions est vitale pour rendre la vie familiale et professionnelle compatibles. Ne pas se laisser emporter par nos pulsions et identifier comment nous nous sentons est la clé de nos relations.

Parce que, souvent, ce n’est pas ce que nous ressentons qui détermine notre bien-être, mais ce que nous faisons de nos émotions, comment nous réagissons à ce qui nous arrive.

 

James Gross, directeur du laboratoire de psychophysiologie de l’Université de Standorf, dit que la gestion de nos émotions peut prévenir des maladies comme la dépression ou les troubles de la personnalité borderline.

« Ce n’est pas le stress qui nous fait tomber, c’est la façon dont nous réagissons aux situations stressantes. » – Wayde Goodall

Ainsi, pour gérer les émotions, les indications suivantes peuvent nous aider :

  • Relâchez la tension par l’exercice physique ou une activité artistique.
  • Pratiquez l’écoute active.
  • Utilisez des techniques de respiration.
  • Cherchez de l’aide professionnelle.
  • Réglez vos préoccupations à une seule heure de la journée.
  • Réfléchissez et demandez-vous ce qui peut arriver si votre peur se produit et trouvez une solution.

Comme nous pouvons le voir, la gestion de la sphère émotionnelle peut être un bon allié contre le stress, la frustration et la nervosité.

Mais aussi…

D’autres façons de combiner vie familiale et vie professionnelle peuvent être de changer d’emploi. De se déplacer près de chez vous pour ne pas perdre autant de temps. De rechercher des lois sur le travail pour savoir si nous avons droit à d’autres types d’heures ou de situations de travail…

 

Les psychologues chiliens Andrés Jiménez Figueroa et Emilio Moyano Días soulignent l’équilibre entre la vie familiale et la vie professionnelle comme mesure pour garantir une meilleure qualité de vie. Mais quand ce n’est pas entre nos mains, que pouvons-nous faire ? La réponse est simple : cherchez des alternatives.

Concilier la vie de famille n’est pas impossible. Identifier les priorités, prendre du temps, se connaître, profiter de chaque instant. Organiser le temps avec des routines et surtout prendre soin des autres et prendre soin de nous-mêmes est essentiel.

 
  • Jiménez Figueroa, A., & Moyano Díaz, E. (2008). Factores laborales de equilibrio entre trabajo y familia: medios para mejorar la calidad de vida. Universum (talca), 23, (1), 116-133.