Comment améliorer l'engagement des équipes

L'effet Ikea nous dit que ce que nous construisons nous-même a davantage de valeur. Ce principe peut être appliqué dans des groupes de travail, chez des personnes traitant ensemble mille problèmes et créant ensemble des choses innovantes.
Comment améliorer l'engagement des équipes

Dernière mise à jour : 01 février, 2022

L’effet Ikea définit la satisfaction que nous éprouvons lorsque nous construisons quelque chose nous-mêmes ou assemblons des pièces séparées pour former une structure qui nous est utile et pratique. Belle également. Ce que nous faisons avec les meubles de cette célèbre chaîne suédoise, peut s’utiliser comme métaphore pour de nombreuses dynamiques de notre vie personnelle et surtout professionnelle.

Cette célèbre multinationale savait très bien que la dynamique du « do-it-yourself » était très fructueuse dans différents domaines du marché. Ce que l’on fait avec nos propres mains, du temps et des efforts acquiert une plus grande valeur. Cela présente un pouvoir émotionnel et renforce également le sentiment d’auto-efficacité de la personne qui le fait.

Le domaine du management applique par ailleurs souvent cet effet dans de nombreuses organisations. En effet, nous valorisons tous davantage un projet ou un objectif si nous participons à sa création et qu’il est réussi. Il convient donc d’introduire des défis pour que les équipes de travail les relèvent. Les résultats viendront si nous leur apportons également des instructions de base et leur donnons une autonomie complète.

C’est un phénomène intéressant qui mérite d’être approfondi.

Nous aimons ces dimensions que nous créons pour nous-mêmes avec notre temps, nos efforts et nos émotions.

équipes

L’effet Ikea sur le lieu de travail : en quoi peut-il nous aider ?

Ce que vous construisez vous-même vous amène à aimer ce que vous construisez. Cette conclusion résulte d’un travail de recherche mené par l’Université Harvard lorsqu’ils virent combien de consommateurs Ikea donnaient plus de sens à ce qu’ils assemblaient ou construisaient eux-mêmes. Cette preuve suscita rapidement de l’intérêt en dehors du domaine du bricolage.

Après tout, l’effet Ikea nous montre une fois de plus le pouvoir que les émotions ont dans toutes nos attributions. Tout ce qui génère une émotion suffisamment forte en nous laissera une plus grande empreinte sur notre cerveau. Et peu d’aspects sont aussi puissants que d’atteindre des objectifs seul ou en équipe. Voir que nous avons pu « construire quelque chose » renforce l’estime de soi et l’auto-efficacité.

Ainsi, il ne nous sera pas difficile de comprendre pourquoi il est courant pour de nombreuses entreprises de proposer des « challenges » à relever par les équipes de travail. Les défis nous motivent en effet et constituent des expériences qui nous testent et nous mobilisent de toutes les manières : comportementale, cognitive et émotionnelle.

Si nous les réalisons également avec d’autres personnes, elles peuvent générer un grand sentiment d’union et d’affinité.

Ce que vous réalisez en équipes acquiert une valeur significative. Non seulement vous améliorez votre auto-efficacité, mais vous créez également un lien plus étroit avec les personnes avec lesquelles vous avez atteint un objectif enrichissant.

L’effet Ikea sur le leadership

Il y a quelque chose que tout leader doit savoir pour que son équipe et toute l’organisation croient en lui et en son projet. Pour qu’une personne soit impliquée dans le travail d’une entreprise, elle doit ressentir les objectifs de cette organisation comme siens. Il ne suffit pas de marquer un plan de route, de lui donner un salaire et de lui dire quelles sont ses obligations.

Il faut motiver, captiver, obtenir l’engagement du travailleur et consolider en lui un authentique sentiment d’appartenance. On pourrait dire que l’entreprise est le meuble et les employés sont les mains qui doivent l’assembler et le façonner. Ces sentiments d’utilité et d’auto-efficacité doivent émerger au cours de ce processus, donnant ainsi de la valeur à ce que l’on aide à construire. C’est la clé.

Ainsi, le leader peut utiliser l’effet Ikea en proposant des challenges aux équipes de travail. Elles sentiront ainsi toute initiative comme propre et l’implication sera meilleure.

Ensemble, nous réalisons de meilleures choses (et ce qui a été réalisé nous unit davantage)

Nous expérimentons une plus grande proximité avec ce que nous ressentons comme étant nôtre, comme faisant partie de nous. Et pour cela, rien de mieux que de relever des défis, d’expérimenter et de surmonter les difficultés. L’effet Ikea nous dit que nous apprécions davantage les meubles que nous avons assemblés nous-mêmes. Cependant, il y a quelque chose de non moins important : si nous le faisons avec de l’aide, le résultat peut être meilleur.

Au niveau commercial, nous renforcerons une relation plus significative avec les équipes avec lesquelles nous avons relevé des défis. Faire face aux difficultés ensemble, être capable de générer des idées ensemble et d’atteindre des objectifs ambitieux est enrichissant à tous égards. Non seulement nous avançons plus vite, mais le résultat peut être extraordinaire.

Ainsi, un autre objectif pour un bon leader est de laisser entendre que le groupe est plus puissant que l’individu.

Les travailleurs doivent percevoir une certaine autonomie lorsqu’il s’agit de réaliser les défis et les objectifs fixés. Déléguer les tâches et faires confiance aux personnes qui font partie d’une organisation permet à cette dernière de triompher.

équipes

L’engagement dans une entreprise s’obtient en offrant de l’autonomie

Lorsque nous assemblons les meubles de cette célèbre chaîne de magasins suédoise, ils nous donnent des instructions explicites et claires, c’est vrai. Cependant, malgré tout ce qui est prévu, la personne continue d’avoir la perception curieuse et biaisée qu'”elle construit les meubles”. L’effet Ikea ne cesse d’être contradictoire et particulier.

Cependant, dans le scénario d’une entreprise ou d’une organisation, il est utile et motivant d’appliquer cette ressource. En donnant des objectifs et des défis aux équipes de travail, la motivation à atteindre augmente, la proactivité et l’innovation se renforcent. Cependant, il est nécessaire d’offrir de l’autonomie aux salariés et de leur déléguer des responsabilités.

Cela donne à chaque individu et à chaque équipe un agréable sentiment de confiance. Savoir que le leader leur fait confiance augmente le bien-être et la performance. Cela ne signifie pas qu’ils n’ont pas de plan de route, avec des instructions de base. Cependant, la méthode pour atteindre cet objectif spécifique est libre, et c’est là que chacun peut démontrer son potentiel unique.

Motiver et animer une équipe de travail est un art qui mérite d’être compris. Car le succès ou l’échec d’une organisation en dépend.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment diriger des équipes de travail ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comment diriger des équipes de travail ?

Apprennez à diriger correctement vos équipes de sorte à ce qu'elles soient efficaces et que la bonne entente règne. Bonne lecture !



  • Berman, Jillian [2], “The IKEA Effect: Study Finds Consumers Over-Value Products They Build Themselves”, September 2011
  • Dibeehi, Qaalfa. «Ever Heard of the IKEA Effect? Increasing perceived value while reducing costs» Beyond Philosophy. Beyond Philosophy.
  • Norton, Michael; Mochon, Daniel; Ariely, Dan (9 de septiembre de 2011). «The IKEA effect: When labor leads to love» Journal of Consumer Psychology 2