La cinquantaine : vive l’âge intermédiaire !

10 juin 2017 dans Emotions 1238 Partagés

Jusqu’à il y a à peine quelques décennies, les femmes de 50 ans étaient perçues comme d’agréables grands-mères. À cet âge, on pensait qu’elles devaient déjà se préparer à se retirer de la vie professionnelle et que leur vie affective était un sujet résolu et défini.

L’un des changements culturels les plus notoires de ces dernières années est précisément celui des rôles selon l’âge. Et cela a notamment changé chez les femmes. Avant, par exemple, il n’était pas rare que les filles de 18 ans se marient. Aujourd’hui, la plupart des femmes de cet âge n’ont pas de projet de mariage à court terme.

« Quiconque cesse d’apprendre est vieux, qu’il ait 20 ou 80 ans. Quiconque continue à apprendre reste jeune. »

-Henry Ford

C’est la même chose avec les femmes d’âge intermédiaire. 50 ans n’est plus l’âge pour « sortir de la circulation ». Au contraire, ce que l’on observe, c’est que beaucoup de femmes profitent de cette décennie de leur vie pour faire des choses productives et se motiver à vivre de nouvelles expériences qui étaient restées dans l’encrier, principalement par manque de temps.

On sait, par exemple, que le nombre de femmes de 50 ans qui divorcent est en hausse. Le nombre de femmes qui, à cet âge, débutent une entreprise ou une affaire augmente aussi. Loin de ressentir que c’est la fin, beaucoup de femmes de cet âge s’engagent dans un nouveau commencement.

Les femmes à l’âge moyen

L’âge intermédiaire est une étape de grands changements, dans tous les sens du terme. L’horloge biologique indique que le cycle fertile se termine. La peau n’est plus aussi ferme et tendue, on découvre que les lignes du sourire restent sur le visage même quand on est sérieuse. On ne peut plus manger une part de pizza au milieu de la nuit, si on ne veut pas avoir un terrible réveil matinal.

Les changements physiques entraînent des étapes de profonde instabilité. Les femmes de cet âge doivent s’habituer à vivre dans un nouveau corps et ce n’est pas toujours simple. Elles doivent accepter que les normes selon lesquelles elles évaluent leur valeur changent. Certaines ne l’acceptent jamais et essaient toujours de retrouver leur peau de jeune fille de 20 ans.

50 ans est aussi un âge d’équilibre. On a acquis une expérience et une maturité importantes. En même temps, on a encore une grande vitalité. La vie fait de petites annonces qui indiquent que l’éclipse est pour bientôt. C’est pour cela que pour beaucoup de femmes, il est temps de prendre des décisions importantes qui, auparavant, n’avaient pas été envisagées.

La perspective de l’amour et du couple est complètement différente à présent. On aime avec plus de sérénité. Les cinquantenaires se sentent aujourd’hui plus capables de laisser partir et de partir. C’est pour cela que leurs relations sont plus libres et saines. Il y a plus de réalisme et les attentes face à l’amour acquièrent des dimensions plus précises.

Le rôle professionnel à un âge merveilleux

Certaines ont des enfants et ont du répartir leur temps entre un travail et leur éducation. Beaucoup ont senti qu’elles faisaient les deux choses à moitié. Mais à cet âge, l’éducation est souvent terminée. Les enfants sont maintenant des adultes indépendants, qui n’ont pas besoin de tutelle maternelle pour continuer à vivre.

La plupart des femmes de 50 ans travaillent, ou ont un rôle professionnel. À la fin de l’éducation, elles se tournent à nouveau vers ce travail qu’elles ont pu auparavant vivre comme une entrave, mais qui devient aujourd’hui quelque chose de fondamental. Il est fréquent qu’elles découvrent de nouvelles motivations ou objectifs. Beaucoup, à cet âge, décident d’aller à l’université ou de s’inscrire à des cours sur des sujets qui les intéressent.

La cinquantaine est une grande décennie pour faire face à de nouveaux défis professionnels. L’expérience du travail peut être considérable et beaucoup sentent qu’elles sont arrivées à une nouvelle étape. Elles peuvent lancer leur propre affaire, ou réorienter leur vie professionnelle. C’est un moment magnifique pour cela.

Certaines apprennent à vivre d’une autre manière, et avec un temps de meilleure qualité. C’est un moment idéal.  D’autres succombent à une nostalgie inutile à cause des années qui sont parties et qui ne reviendront pas. Mais toutes les cinquantenaires, bien sûr, ont les outils nécessaires pour mettre en ordre les choses et profiter d’un âge où tout peut être meilleur.

Lisez aussi : 4 films pour surmonter une crise d’amour propre

A découvrir aussi